Charlie K. Grant - Boîte aux lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
William T. Sharen
Confrérie Sinistros
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/07/2016
Parchemins : 162
Points d'activité : 13
Avatar : Niclas Gillis
Crédits : Avatar Hopie & gifs Popgun, Sign Solosand
Multicomptes : Féliks Karkaroff
Image :
Âge : 18 ans depuis le 25 Janvier 1979. Premier né de la famille Sharen sous le signe du Verseau.
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Après avoir été recalé au cursus Quidditch, il s'est tout naturellement retranché sur de la Botanique.
Métier : Travaille, avec beaucoup trop d'application, au chemin de traverse durant l'été, à l'animalerie magique de sa mère.
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Sam 3 Sep 2016 - 19:55

Citation :

Vendredi 15 Juillet 1997

Charlie,

Je n'ai jamais douté de toi ou même de tes capacités à affronter le présent, dos droit et menton relevé, pas plus que je me permettrais de juger quelqu'un après avoir passé une seule soirée à ses côtés. Ce ne sont pas mes mots. J'étais simplement, inquiet.

Ce que j'ai appris entre temps ? Hum... Voyons voir... Que tu es loin d'être ennuyeuse, comme tu l'as dit dans ta lettre ? Ou que tu as un certain penchant pour l'exhibitionnisme ? Après avoir accepté cette partie de strip-chess, je ne vois pas comment interpréter autrement la chose. Mais je respecte ça. Attention, je ne suis pas le genre de personne à cataloguer à la va-vite mes connaissances pour mieux les ranger ensuite dans des petites cases, dont ils n'auraient aucune chance d’évoluer par la suite. Ça serait irrespectueux, pour eux.

Merci pour ta compréhension... Dans ce cas, que dirais-tu de nous retrouver à Avalon, le jeudi 21 Juillet, dans les alentours des vingt-trois heures aux abords du cimetière Nord ?
William

Ps : Dans ce cas... Qu'il en soit ainsi, j'apporterai mon plateau. Je souhaitais avant tout te laisser une dernière chance de pouvoir décliner mon offre. A cela, un ultime conseil j'ajouterai : t'habiller bien chaudement. J'en ferai de même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20882-william-t-sharen-inserer-un-tit
Lilianor A. Zyskowski
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/03/2016
Parchemins : 653
Points d'activité : 172
Avatar : Virginia Gardner
Crédits : Hope Westminbrook, première du nom et reine de la Scandinavie
Multicomptes : Zahara J. Elmandjra / Marina Y. Tsvetnova
Image :
Âge : Née le 28 Novembre, 1980 - 16 ans
Année : 6iem
Métier : Élève de Poudlard
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 35 - 45 - 55
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Dim 4 Sep 2016 - 1:03

19 août 1997.

Charlie,

Je n'oublierai jamais celle que tu as été à mes yeux durant toutes ces années. L'autre blonde avec qui je pouvais faire un tas de conneries et avec qui je ne me suis jamais ennuyée. Malheureusement, ces bonnes vieilles années sont révolues et à tes yeux, je ne suis qu'une pourriture à la Voldemort alors que j'ai toujours tenu à notre amitié.

La rentrée approche et que je ne t'entende plus jamais dire du mal d'Alycia et Gabrielle. Comme moi, elles ont été manipulées et avaient un bon fond.

Réfléchis, surtout que tu sais ce dont je suis capable.


Lilianor Zyskowski

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20120p15-fiche-terminee-h
Lilianor A. Zyskowski
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/03/2016
Parchemins : 653
Points d'activité : 172
Avatar : Virginia Gardner
Crédits : Hope Westminbrook, première du nom et reine de la Scandinavie
Multicomptes : Zahara J. Elmandjra / Marina Y. Tsvetnova
Image :
Âge : Née le 28 Novembre, 1980 - 16 ans
Année : 6iem
Métier : Élève de Poudlard
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 35 - 45 - 55
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Dim 4 Sep 2016 - 20:45

La veille de la rentrée.


Grant,

Les menaces ne sont que dans ta tête. Cesse de voir le mal partout. Tu ne comprends simplement rien de ce que j'ai écrit.

La vie n'est que souffrance et celle-ci nous fait grandir. Elle nous donne une nouvelle perspective de ce qui nous entoure.

Demain est un nouveau jour. Demain nos regards ne seront plus les mêmes. Demain ils seront remplis de nostalgie et de haine. Ainsi va la vie.

Bonne continuation.

L. A. Z.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20120p15-fiche-terminee-h
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Ven 9 Sep 2016 - 11:14


Le 30 août 1997,


Ma très chère Charlie,

Tes lettres me font toujours tellement plaisir, et si tu mets du temps à m'écrire, ce n'est pas grave, ne t'en fais pas, je comprends. Je suis actuellement dans la famille d'Amaranthe Aislinn, qui a toujours été très proche de Rowan et moi. Sa mère était la meilleure amie de ma mère, et son père est auror, ce qui explique pourquoi j'ai été placée sous leur protection. Ils sont tous très gentils avec moi, mais ce n'est pas pareil...

Je comprends que cela n'ait pas été évident avec Lilianor. Le contraire m'aurait d'ailleurs étonnée. Moi-même je ne sais pas comment j'aurais pu réagir si je m'étais trouvée face à elle - par lettres, c'est tout de même différent. Parce que je sais qu'elle a fait des choses affreuses... des choses horribles que je n'aurais jamais pu faire... et que je sais qu'à tout moment elle aurait pu s'empêcher d'aller jusqu'au bout de ses actes, elle aurait pu choisir le bien, dès le départ, et ne pas se laisser emporter par les ombres... Je sais tout ça, et je ne comprends pas comment j'ai pu être aussi aveugle pour ne rien voir. Elle s'entraînait, elle apprenait à se battre dans l'année... je ne comprends pas. Car peu importe les raisons, ces sortilèges, elle les a tout de même formulés....

Et puis, lorsque je réfléchis à tout cela, je n'arrive pas à m'empêcher de repenser ensuite à comment les choses se sont déroulées, au fait qu'elle m'a prévenue de ce qui se passerait, à peine dix minutes peut-être avant le début du combat... et alors je me perds complètement. Elle aurait dû tout dire plus tôt, et elle a choisi de ne pas le faire... mais elle a tout de même parlé pour que je me mette à l'abri. Elle aurait pu choisir de me laisser dans la Grande Salle moi aussi et... et je m'embrouille. Les choses sont incompréhensibles.

Je ne prends bien sûr pas sa défense, Charlie, bien au contraire - et je cautionne encore moins ce qu'elle a fait. C'est juste que... par moment je ne sais plus quoi penser de personne. Tellement de choses m'échappent.

Et pour toi, comment l'été se passe-t-il ? J'ai hâte de te revoir.


Avec toute mon affection,
Hope.
Revenir en haut Aller en bas
William T. Sharen
Confrérie Sinistros
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/07/2016
Parchemins : 162
Points d'activité : 13
Avatar : Niclas Gillis
Crédits : Avatar Hopie & gifs Popgun, Sign Solosand
Multicomptes : Féliks Karkaroff
Image :
Âge : 18 ans depuis le 25 Janvier 1979. Premier né de la famille Sharen sous le signe du Verseau.
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Après avoir été recalé au cursus Quidditch, il s'est tout naturellement retranché sur de la Botanique.
Métier : Travaille, avec beaucoup trop d'application, au chemin de traverse durant l'été, à l'animalerie magique de sa mère.
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Sam 17 Sep 2016 - 15:44

Citation :

Le 19 Juillet 1997

Chère Charlie,

J'ignore d'où t'es venue cette idée saugrenue de penser que j'avais un penchant pour l'exhibitionnisme, tout comme toi, mais si c'est du soutien que tu recherches, sache que je ferai des efforts pour que tu ne te sentes pas seule dans tes goûts pour le moins... Particuliers.

« Mais attention, je ne te juge pas. Ce n'est pas mon style, n'est-ce pas ? »

Parfait dans ce cas. Et... Je crois en tout ce que je vois.

Dans l'attente de te revoir, William.

Ps : Pour ma défense, ce jeu m'a été enseigné par un quatrième année. Je n'ai donc pas établi de moi-même ces règles 'perverses'.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20882-william-t-sharen-inserer-un-tit
Eleonora McPhee
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 24/02/2016
Parchemins : 415
Points d'activité : 39
Avatar : Joséphine Japy
Crédits : Pinterest
Multicomptes : Reginald Rosebury
Image : Préfète de l honorable Maison d Helga Poufsouffle
Âge : 16 ans
Année : 6ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37 - 47 - 57
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Sam 24 Sep 2016 - 15:43

Le 15 septembre

Bonjour Charlie,

Ce hibou te paraîtra probablement étrange, mais je vais avoir besoin d'un coup de main de ta part. Je pense que tu pourrais m'être d'une certaine utilité, et que je pourrais ainsi t'être redevable d'un service.
L'été et ce début d'année ont été l'occasion, de faire quelque expériences inédites, pour moi, j'entends. J'ai ainsi pris goût pour le tabac. Mon accès aux cigarettes étant relativement complexe, je me vois contraint de te demander comment toi même tu accèdes à cette ressource, fort limitée à Poudlard.
Si par ailleurs, tu saurais me dépanner d'un paquet, rapidement, tu m'en trouverais fort heureuse.

Nous n'avons pas eu le loisir d'échanger depuis notre rencontre, dans un couloir cet hiver, quand toutes deux, nous avons terminé le visage en sang et tuméfié, mais je te pris de croire, que cela pourrait augurer davantage.

McPhee
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t19956-eleonora-mcphee
Eleonora McPhee
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 24/02/2016
Parchemins : 415
Points d'activité : 39
Avatar : Joséphine Japy
Crédits : Pinterest
Multicomptes : Reginald Rosebury
Image : Préfète de l honorable Maison d Helga Poufsouffle
Âge : 16 ans
Année : 6ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37 - 47 - 57
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Mer 28 Sep 2016 - 16:01

Charlie,

Je vais effectivement laisser tomber. Je comptais sur toi, pour qu'une fois tu sois sympa, plutôt qu'être la teigne habituelle que je connaissais.
Mais non, il faut que tu joues ta dure et ta parano.

Dommage. J'espérais qu'en cette rentrée particulière, tu aies aussi envie que moi, de ramener un peu de bonté et de savoir-vivre à Poudlard.

J'irai chercher cela ailleurs. Tant pis.
Elo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t19956-eleonora-mcphee
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Ven 7 Oct 2016 - 21:19

Loukkia Céleste Shafiq a écrit:
Charlie,

Excuses moi de ne pas t'avoir donné de nouvelles depuis la rentrée, je t'avoue que je ne suis pas très en forme. J'espère que tout vas pour le mieux pour toi, et que les quelques blessures de ton frère sont rétablies. Nous devrons nous voir un de ces jours.

Lou'


Dernière édition par Loukkia C. Shafiq le Dim 16 Oct 2016 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Sam 8 Oct 2016 - 19:15



Le 11 Août 1997

Chère Charlie,

Voilà près de 3 semaines qui se sont écoulées depuis ce séjour que nous avons partagé en ta demeure familiale. Je me dois de te remercier encore, pour m'avoir offert cet exutoire à tes côtés, loin de l'Angleterre brisée. Les moments que nous y avons vécu me reviennent en souvenir et je dors mieux. Je me les repasse en boucle, le cœur réchauffé.

Quant à mon retour en Bulgarie, il est également très agréable. Ma sœur nous est revenue de France, où elle avait été invité à passer deux semaines chez une de ses camarades. Nous sommes désormais tous réunis sur le domaine de mes aïeux et le soleil d'été qui adoucit nos journées rend ce séjour familial des plus agréables.

Je me rends souvent dans le quartier sorcier de Sofia avec Aleksei et Nastia, en ce moment. Il s'y trouve un bar que nous affectionnons particulièrement où nous avons le loisir de retrouver nos anciens camarades de Durmstrang. Lorsque nous restons à Vitoshko je vais essentiellement sur le lac avec mon petit frère. Il faudrait que tu viennes, un jour. Avec Blaise, et Daphné.

J'espère que tes vacances se passent au mieux.

Affectueusement,

Stanislas S.K







Le 20 Août 1997

Petite peste,

J'ai dupliqué cette photographie que j'avais gardé après la sortie en vélo - aucune mention ne sera toléré concernant cette fameuse chute, n'est-ce pas. Et ce cliché résume si bien l'amour tendancieux que tu me portes.

Portes-toi bien, même si je suis loin.

Stanislas S.K



Joint à la lettre:
 





Le 28 Août 1997

Ma très chère Charlie,

Nous partons pour le Pays de Galle, mes frères et moi. Il est actuellement 20h à Sofia et nous nous apprêtons à embarquer en direction de l'aéroport de Tegel, en Allemagne, suite à quoi nous aurons une escale d'une nuit. Un collaborateur de mon Père nous attend dans le Berlin-Magique, pour nous conduire à un hôtel sorcier.

L'aéroport est plein de moldus bousculant et irrespectueux. Aleksei a remarqué qu'un agent du service aérien portait sa baguette magique dans sa veste. J'ignore de quelle manière il parvient à travailler dans ce milieu et si loin de la communauté magique.

Notre vol en direction de Cardiff est à 10h, demain matin, tandis que mes parents, ma soeur et mon petit frère prendront celui pour Londres. Le trajet promet d'être de courte durée, mais je ne suis pas impatient pour autant de découvrir les lieux.

C'est étrange ; j'ai le sentiment de ne pas être tout à fait en phase avec cette rentrée. C'est à peine si j'ai conscience de ne plus retourner à Poudlard, désormais. Une fois sur place, la transition devrait être plus rapide.

Ton briquet ne quitte jamais la poche de ma veste. Je me surprends à jouer avec lorsque j'y plonge ma main. Je regrette votre absence pour cette nouvelle année. Je regrette un peu plus la tienne. Je te serai gré de transmettre toute mon affection à Daphné, ainsi qu'à Hope.

Écris-moi, Charlie. Et prends soin de toi. Nous nous reverrons bientôt.

Je ne t'oublie pas.

Stanislas S.K




Plus de nouvelles. Jusqu'au 9 Septembre 1997, où arrivent d'un seul coup plusieurs lettres.





Le 1 Septembre 1997

Charlie,

Nous sommes enfermés dans le château académique Haveirson. Des centaines d'étudiants y sont restés prisonniers tout l'été durant, sans avoir aucun contact avec l'extérieur ; l'origine de leurs disparition est désormais limpide.

A peine avons-nous franchit le seuil, qu'une dizaine de jeunes sorciers nous ont interceptés, paniqué et fous. Dans leurs stridulations, j'ai cependant compris que nous pouvions entrer dans l'école, mais pas en sortir. Nous sommes coincés, cloîtrés, enchaînés.

Je me sens piégé et impuissant. J'ignore quand les autorités magiques mettrons le doigt sur cette malédiction et j'ignore plus encore lorsqu'elle sera levée ; et quelle en est la source. Ces questionnements m'embrume l'esprit et je ne parviens pas à concevoir que des élèves subissent cette claustration depuis 2 mois ; car la survie est néanmoins entretenue.

Ce courrier te parviendra le jour de notre libération, je l'espère. Car aucune issue n'est possible.

Stanislas







Le 3 Septembre 1997

Charlie,

Certains élèves ont choisi d'enquêter sur les mystères du château et s'aventure dans ses recoins les plus sombres. Je ne serais pas étonné si certains venaient à disparaître dans l'enceinte même de ce château. A en croire les conversations, des faits pour le moins étranges se déroulent à Haveirson, depuis son ouverture académique.

Mes frères m'ont présenté à certains de leurs camarades et la répartition dans les trois confréries à néanmoins eu lieu. Ce semblant de normalité m'accable de sa fausseté et de la négligence du véritable problème. Je ne serais pas aussi anxieux si j'ignorais que ce maléfice dure depuis deux mois.

Mais qui sait combien de temps encore avant qu'il ne soit levé.

Stanislas

P.S : Ma confrérie se nomme Abraxan. Adrasteia Raventhrone, Orion Rosier et Mara Kvelgen m'y ont rejoint. Il semblerait que nous ayons des traits communs ; ce qui est d'une absurdité effrayante.







Le 5 Septembre 1997

Charlie,

Nous ne faisons rien. Les cours sont inexistants, faute de l'enfermement qui accable la conscience de tout un chacun. L'écriture et la lecture sont les seuls intérêts capables de dominer mon impatience.

Il faut se rendre à l'évidence ; Poudlard n'est pas la seule école maudite par les problèmes et les mystères. Cette fois, ce n'est pourtant pas Potter et sa clique qui en sont responsables.

J'espère sincèrement que les choses sont meilleure là où tu te trouves et que cette rentrée n'a pas été trop difficile. Pardonnes-moi de ne pas te donner de nouvelles ; je sais que tu comprendras lorsque tout cela sera terminé. Pour l'heure, je désir seulement que tu ne penses pas une seconde que je me détourne de toi, faute de la distance. C'est simplement impossible.  

Je n'ai jamais souhaité plus fort sentir tes ongles dans mon bras, la fumée de ton tabac aromatisé de fillette sur mon visage, ton rire moqueur résonnant dans les couloirs, tes menaces et tes coups de poings dans mon épaule.

Stanislas







Le 6 Septembre 1997

Charlie,

Je n'ai plus de tabac. La torture prend une toute autre dimension. Je n'aurais pas penser pouvoir détester davantage cette rentrée.

Stanislas







Le 7 Septembre 1997

Charlie,

L'ennui est pesant. Je passe le plus clair de mon temps à écouter les autres en silence et compter les heures. Adrasteia me fait la conversation en me racontant ses vacances en Russie et sa passion de la botanique. Aleksei a improvisé un jeu de Quidditch avec William et d'autres étudiants ; malgré l'absence de balais et des balles adéquates, le divertissement est là.

Cet emprisonnement est absurde. Maudit soit le coupable.

Stanislas







Le 8 Septembre 1997

Charlie,

Ton absence me pèse ; celle de Daphné et Blaise également. Puissiez-vous être en bonne santé et en sécurité. Que Merlin vous garde.

Stanislas





La correspondance redevient régulière.





Le 6 Octobre 1997

Très chère Charlie,

Ton courrier suscite en moi toujours autant de réjouissance et te lire est un plaisir auquel je me suis agréablement habitué. Découvrir ton écriture sous les enveloppes que m'apporte Assen est devenu le gage d'une journée bien faite. Bien sûr, c'est une maigre compensation, en comparaison à ce que serait t'avoir en face de moi ; mais le cœur y est.

Aujourd'hui cependant, ma lettre sera différente de celles de l'accoutumé et synonyme d'importance.

Charlie. A toi plus qu'à quiconque je confie mes secrets. Tu es la boîte précieuse dans laquelle je livre les arcanes sibyllines de mes pensées. Mais il y a une chose que je ne t'ai pas avouer. Un mensonge par omission que, je l'espère, tu comprendras.

Je suis fiancé à Hope Westminbrook. Le 31 Mai dernier, mon père m'a fait parvenir une lettre relatant de l'engagement qui me liait désormais à elle et qu'il avait soigneusement arrangé durant mon absence, aux côtés du parrain de Hope - Phinéas Beurk. En l'apprenant j'ai été décontenancé. La nouvelle en elle-même était déjà surprenante, d'autant que l'apprendre d'un morceau de parchemin n'a pas été plaisant. Mais plus encore, alors que je n'étais au courant de rien, malgré l'accord que j'avais avec mon père que nous envisagerions cette manœuvre de mes fiançailles ensemble.

Comme tu peux aisément te l'imaginer, Hope a été bouleversée en apprenant cet engagement. Si je me suis toujours préparé à sceller mes fiançailles au profit de l'aristocratie, ce ne semblait pas être son cas. Alors, tant par crainte que par prostration je le crois, Hope m'a demandé à ce que personne ne soit au courant de ce lien qui nous unissait désormais.

Je lui ai promis, Charlie. Et personne, jusqu'à ce vendredi 3 Octobre, ne le savait.

Mais le poids de ce secret a fini par accabler Hope - sans compter qu'il était impensable que son frère, Rowan Westminbrook, ne le découvre jamais ou par lui-même. Elle a donc finir par tout avouer à son aîné et désormais patriarche Westminbrook. Et c'est de Rowan que Daphné a elle-même appris cette nouvelle.

Je t'écris donc cette lettre avec l'infime espoir d'être le premier à t'apprendre ces fiançailles et que la fureur de Daphne à mon encontre n'aura pas eu raison de son impartialité à tout avouer d'elle-même. Car c'est à moi que revient le droit et devoir de te l'annoncer. Désormais, c'est chose faite.

Je ne sais qu'ajouter à cette missive qui me fut déjà si pesante à écrire. Daphne m'a également contacté afin de comprendre comment avais-je pu avoir le culot de ne pas vous en parler - et en d'autres termes, comprendre les tenants et aboutissants de cet accord. De son courrier émanait toute la colère que notre silence a provoqué ; elle me mettait également en garde contre Rowan. Je crains que la cohabitation au sein de la confrérie Abraxan ne se révèle plus délicate que prévue.

Je comprendrais que tu ais des questions à ce sujet et je suis désormais tout à fait disposé à y répondre. Je suis navré d'avoir retardé l'échéance de cet aveu.

Avec toute mon affection,

Stanislas S.K

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Jeu 27 Oct 2016 - 0:07


Le 10 octobre 1997,


Charlie,


En lisant les quelques lignes courroucées que tu m'as écrites, j'en viendrais presque à croire que tu tentes de faire passer Stanislas pour une petite oie blanche que j'aurais salement pervertie par ma fourberie et mes machinations machiavéliques. Presque comme si j'avais usé de manigances pour orchestrer un tel complot.

Du dégoût ? J'ai plutôt l'impression que la jalousie obstrue ton jugement et altère ta vision des choses. Car il est évident que s'il avait été question de n'importe qui d'autre que de lui, tu n'aurais pas réagi de cette façon. Et pas seulement car il est ton « meilleur ami ». Et il n'est pas question de n'importe qui mais de Stanislas. Ah ! Alors c'est complètement différent. Je ne suis pas aveugle.

Malgré tout, je comprends ta réaction et je l'accepte, tout comme j'accepte les retombées que cela aura ainsi que l'opinion que tu as de moi à présent. Mes paroles seront vaines mais quoi que tu penses, je n'ai pas été malhonnête avec toi - a fortiori car tu n'étais pas directement concernée par cela, si je ne m'abuse. Ni Stanislas ni moi ne savions ce qu'il adviendrait et l'été n'a de toute évidence pas été propice à ce genre de confessions.

Alors, pense ce que tu veux, Charlie, mais tente toutefois de faire la part des choses. Cependant, j'apprécierais tout de même que tu tempères tes propos à mon égard. De plus, je t'enjoindrais de ne plus jamais tenter de me donner d'ordres à l'avenir.



Hope Sara Westminbrook.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Jeu 27 Oct 2016 - 15:23



Le 11 Octobre 1997

Charlie,

Je tâcherais d'être concis, afin de ne pas me perdre dans un débat épistolaire aussi absurde que notre échange semble le devenir.

Tout d'abord, tu es en droit de te sentir déçue par la révélation de cet engagement, uniquement dans l'optique où je ne t'ai pas entretenu de celui-ci plus tôt alors que c'est une chose dont j'aurais pu te faire part, au titre de notre complicité.

Toutefois, tu ne disposes aucunement du droit de l'exiger de la sorte. De plus, que je ne vous ai pas mentis ; je l'ai soigneusement omis, tout comme il me paraît évident que tu ne me livres pas tout tes tourments, à en juger par tes propres moments d'absences et de peine que j'ai su, moi aussi, intercepté dans ton regard. Il est aussi en cette délicatesse d'accepter ces silences, que d'entretenir une amitié.

Dans le cas où tu sembles croire que t'avouer mes fiançailles l'ors, aurait eu un quelconque impact sur le jour présent ; je me permets de t'assurer que c'est une erreur, un fourvoiement. La seule différence aurait été que je m'épargne tes commentaires déplacées sur ma prétendue imbécillité et ton sentiment de trahison qui n'a pas lieu d'être.

Daphne est dans une position bien plus concernée que la tienne, puisqu'il s'agit de Hope et par conséquence, de Rowan Westminbrook. Mais en ton cas, j'estime que tu enfreins les limites en prenant la liberté de me sermonner et je dirais même, de me donner des leçons qui sont loin d'être nécessaires. Tu n'as pas été trahie, Charlie Grant. Il aurait été te trahir que d'annoncer cet accord à tout autre que toi.

Il m'aurait été plus aisé d'envisager ta déception quant à l'annonce tardive de ces fiançailles, car nous sommes de très proches amis et que nous partageons une relation particulièrement fusionnelle et complice. Mais je ne peux cautionner tes remontrances et ta colère pour une chose qui te concerne si peu, même indirectement. S'il avait été question de toi, je serai venu t'en parler en dépit des promesses qui scellaient mes mots. Mais tu n'entres, à aucun moment, en ligne de compte. Avant. Pendant. Après. Ces fiançailles n'ont strictement aucun impact à ton égard, ni même sur celui de notre relation. Je ne sais pas quelles sont tes inquiétudes, mais elles sont infondées. J'apprécierais que tu en prennes bonne note.





J'avais espéré le contraire, mais cette missive sera finalement d'une longueur agaçante - mais tes mots suscitent en moi bien plus qu'une contrariété passagère.

Vois-tu, j'accepte de recueillir, légitimement, tes ressentiments, quand bien même ils ne me semblent pas tous être à leur place. Aussi, j'attends désormais de ta part la même courtoisie. Car je suis moi-même fâcheusement contrarié de ton attitude. A quel moment t'est-il apparu convenant de contacter Hope pour lui dispenser des reproches si arbitraires ? Je te rassure, je n'en ai rien lu et n'aurais donc aucun exemple à te citer. Mais la simple démarche de lui écrire pour la blâmer est aberrante. Ne t'est-il pas apparu évident qu'elle n'était en rien à l'origine de ses fiançailles ? Hope est trop jeune, ne serait-ce que pour songer à ces manœuvres stratégiques mêlant alliances et conservations des traditions. Quand bien même celles-ci sont nécessaires, crois-tu sincèrement qu'elle s'en soit montrée ravie ?

Alors, outre l'indignation que cette approche suggère, je te prierai ceci. Avec toute l'obligeance que cela demande, puisses-tu avoir l'amabilité de ne pas condamner Hope à un prétendu crime qu'elle n'a pas commis. Et par voix de conséquences, ne plus lui adresser de lettres de reproches qui touchent de près ou de loin à cet engagement. Sache, Charlie, qu'il ne s'agit pas là d'un ordre. Je ne réclame pas non plus de lui fournir une lettre d'excuse. Simplement un peu de bon sens. S'il te prend l'envie d'épancher ta colère en d'autres plaintes, ma boîte aux lettres te sera toujours ouverte. Epargne Hope, je te prie.

Je ne vais pas m’épandre davantage, mais un détail me chiffonne. Tu dis me connaître par cœur et, bien sûr je suis toujours le premier à approuver cette vérité. Mais tu as pourtant fais une erreur en récriminant mon père. Car en effet, je suis le seul détenteur de mon destin, tel que tu le dis. Et si j'ai d'abord prit un temps pour comprendre la décision impatiente de mon paternel, elle est aujourd'hui également la mienne.

J'accepterai toujours tes choix, Charlie. Dans la mesure où ceux-ci ne te mettent pas en grave danger et que tu les approuve de ton propre gré. J'en attendais autant de ta part à mon égard.

Je n'ai pas attendu que ma colère passe pour t'écrire ; tout comme tu sembles l'avoir fait. Je ne doute pas que d'ici à ce que mon agacement se dissipe, j'aurais regretté certains mots. Mais dans l'ensemble, ta réaction m'a particulièrement irritée et ceci restera vrai. Si je prends toutefois la peine de te répondre, c'est bien là une preuve de l'affection que je te porte, et ce malgré ce que mes mots peuvent laisser croire.

J'espère que notre rencontre à Pré-Au-Lard n'en est pas remise en question. Ce sera là une meilleure occasion de mettre les choses au clair.

Stanislas S.K

Revenir en haut Aller en bas
Jasper L. Greengrass
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 24/04/2016
Parchemins : 174
Points d'activité : 201
Avatar : Keith Powers
Crédits : Moiiii
Image :
Âge : 17 ans
Année : Sixième année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37-47-57
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Ven 11 Nov 2016 - 19:02

Le 30 juillet 1997,

Chère Charlie,

Désolé de n'avoir pu te répondre plus tôt. La faute revient à mes parents qui se sont mis en tête de me "protéger" en coupant toutes relations avec l'extérieur, de peur que les lettres avec d'autres "traumatisés" ne soit néfaste. Qu'ils m'empêchent de sortir passe encore, ils ne sont pas là pour me surveiller la journée quand ils travaillent et je suis libre de mes mouvements, l'elfe de maison est lié à ma cause. Mais n'avoir aucun contact, aucune correspondance avec mes amis, avec Hope, avec Lilianor, avec Daphné, avec toi, c'est bien plus, bien plus douloureux, surtout vu le besoin que j'éprouve ces temps-ci de parler.

Tu ne peux pas savoir à quel point cette situation me met hors de moi. Je les déteste tant... Ils filtrent les lettres reçues mais ils ne peuvent pas m'empêcher d'en envoyer. J'ai trouvé un moyen de contourner les sorts qu'ils ont placé, je te dis tout à la fin de cette lettre.

Effectivement, j'ai l'impression d'avoir plus à perdre dans cette histoire qu'à gagner. Tant de gens sont morts, les cadavres d'Alycia et de Cyril me hantent chaque nuit... Mes parents ne font que protéger leur image, celle de la famille parfaite, heureuse, ancrée au plus profond des principes et des traditions aristocratiques. Je n'ai toujours été qu'une tâche pour eux, à dissimuler. Alors, oui, je leur en veux.

Je dois t'avouer que la solitude était pour moi un remède au début et est devenu un poison au fil des jours à ruminer. Je ne supporte plus l'immobilité à laquelle me force mes parents et savoir certain de mes amis habiter dans des quartiers voisins sans pouvoir les voir m'énerve... Je t'ai déjà dit que j'ai toujours voulu un petit frère ou une petite soeur ? J'imagine que non.

Bref, j'espère que la longueur de la lettre pardonnera le temps pris à y répondre.

Amicalement tien,
Jasper.

P.S : Afin d'échapper au filtrage des lettres, je t'invite à l'envoyer au Chaudron Baveur au nom de Winston Mallington, j'y ai loué une chambre à ce nom spécialement pour ça et mes escapades.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20530-jasper-greengrass-ma-seule-libe
Jasper L. Greengrass
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 24/04/2016
Parchemins : 174
Points d'activité : 201
Avatar : Keith Powers
Crédits : Moiiii
Image :
Âge : 17 ans
Année : Sixième année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37-47-57
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Ven 11 Nov 2016 - 19:55


Le 5 Novembre 1997,

Chère Charlie,

La rentrée a eu lieu et malheureusement, la mélancolie qui m'agite depuis la bataille ne m'a pas quitté, comme je m'en doutais. Le stress des BUSE et la peur d'être attaqué ont beau être parti, Poudlard n'est plus pareil. Ce n'est plus le foyer que je connaissais, ni même la même école sans Dumbledore, sans fantôme, sans Cyril... J'ai tellement peur de croiser le fantôme d'un de nos amis, le fantôme de Mr Weasley ou un des nombreux morts de la bataille. Ça m'angoisse tellement, tu ne peux pas savoir, j'ai l'impression que tout dans l'école renvoie aux cris et aux pleurs de souffrance, à ce jour-là... J'ai l'impression de tellement plus pouvoir avancer, de stagner. Mes résultats sont toujours bons mais je ne sais pas, j'ai le sentiment de bloquer, que plus rien n'a de sens. Tu peux pas savoir à quel point je suis perdu Charlie. Je sais pas vraiment pourquoi je te dis ça, à toi, j'imagine que ça me fait du bien de t'en parler mais je me rappelle le but premier de ma missive : te demander simplement des nouvelles et un peu d'aide, si tu le veux bien.

Tu n'as pas répondu à ma dernière lettre et je comprends tout à fait. Attendre une réponse pendant un certain temps pour finalement n'obtenir pour réponse que des plaintes, ça n'a rien de bien intéressant, je m'en excuse encore... Je t'écris cette lettre pour avoir de tes nouvelles. Alors, je sais qu'on s'est croisé quelques fois sur les escaliers ou au détour d'un couloir mais toujours de manière brève, sans qu'on ne puisse réellement se parler. Ta présence me manque, et la mince correspondance qu'on a pu avoir aussi. Est-ce que tu vas bien ? Ta rentrée s'est-elle bien déroulée ?

Je ne cache pas aussi que j'aurais réellement besoin d'aide pour un cours. Je bloque à une question et je ne connais pas beaucoup de personne aussi douée, si ce n'est plus en Potions que toi. En plus, tu as sans doute dû déjà voir cette leçon mais je ne doute pas que le sujet et le fait de m'aider alors que je suis en difficulté t'intéresse ?

J'attends ta réponse avec impatience.

Avec toute l'amitié que je te voue,
Jasper.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20530-jasper-greengrass-ma-seule-libe
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Sam 12 Nov 2016 - 12:53


Loukkia Céleste Shafiq a écrit:
Charlie,

Il est gentil de ta part de prendre de mes nouvelles. J'aurais pas imaginé qu'on puisse se sentir si mal pour cette maladie. Je suis couchée, fiévreuse avec des bonnes femmes pour me donner des médoc's. J'ai hâte de revenir à Poudlard. Ça put l'aspirine ici...Tu me manques aussi tu sais ? Hélas, tu devrais éviter de m'approcher pour le moment, ce truc est contagieux comme jamais. J'espère te revoir bientôt, je te donnerai des nouvelles.

Loukkia.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Mar 15 Nov 2016 - 22:59

Loukkia Céleste Shafiq a écrit:


Ce sera avec plaisir. Prends soin de toi autant que tu le ferais avec l'être qui est le plus cher à ton cœur.

Loukkia.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Charlie K. Grant - Boîte aux lettres   Aujourd'hui à 7:24

Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

MMHP :: Poudlard : le château :: Septième étage :: La volière :: Les boîtes aux lettres-