Dashel S. Jackdaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dashel S. Jackdaw
Tell me who you are...
Date d'inscription : 26/06/2016
Parchemins : 13
Points d'activité : 0
Avatar : Daniel Sharman
Âge : 18 ans
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Auror
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 34 - 44 - 54
MessageSujet: Dashel S. Jackdaw   Dim 3 Juil 2016 - 19:07

▬ ft. personnage de Teen Wolf/artiste

Carnation : Claire
Taille : 1 m 85
Corpulence : 85 Kg
Cheveux : Mi-longs, châtains
Yeux : Bleus
Signe(s) distinctif(s) : Tatouage de rose des vents sur le torse
Dashel espère devenir auror dans le but de devenir plus fort et de pouvoir se protéger, protéger ses amis et empêcher que des personnes subissent les pertes qu’il a vécu étant enfant.

Cependant, il aimerait aussi devenir professeur à Poudlard si l’occasion se présente à lui.

Il espère un jour prouver l’innocence de son père.
Dashel S .JackdawDash

Âge : 18 ans ▬ Etudes : 1ère année à Haveirson ▬ Origines : Sang-mêlé Ancienne maison : GryffondorAnimal de compagnie : Ajax (Hibou)Patrinus : Lynx

Quand on rencontre Dashel pour la première fois, on rencontre un jeune homme aimable, souriant et ouvert. Dashel est très sociable. Il n’a pas de difficulté à aborder d’autres personnes et initier ou entretenir un contact. Il a de nombreux sujets de discussion et aime faire rire ses interlocuteurs. De plus il est facile de lui faire confiance. Parler avec lui est simple car il sait écouter et transmettre ses idées. Il semble donc avoir un tempérament enjoué, mais aussi calme et réfléchie.

Mais quand on le connait un peu plus, on se rend compte que ces aspects de sa personnalité sont bien plus subtil qu’ils ne le sont de premier abord.

Dashel est certes calme et logique : il aime penser un minimum avant d’agir, et tenter de résoudre les problèmes qui se posent à lui en trouvant une solution rapide, efficace et intelligente ; il sait garder son sang froid et ne pas paniquer devant un problème ou quand la vie lui joue des tours ; mais dans de rare occasion, il sait aussi se laisser aller et laisser place à son impulsivité. En effet, il est certain sujets sensibles qui peuvent faire monter sa colère et lui faire perdre son calme. Il ne se jettera alors pas dans la bataille sans réfléchir, cela ne lui correspondrait pas. Mais il utilisera cette colère pour l’utiliser contre ces adversaires et leur faire regretter d’avoir attaquer ses amis, ou sa famille. Car si on peut l’insulter ou le blesser sans qu’il ne réagisse, il ne supporte pas que l’on s’en prenne à ceux qu’il aime.

Car l’amitié est très importante pour Dashel. C’est un jeune ne homme amicale, dévoué et sincère. Il aime faire savoir à ses proches ce qu’il ressent pour eux. Il a peur d’être seul et il chéri ses amis plus que tous, n’ayant jamais eu réellement de famille. Cependant il ne dépend pas de cette amitié. Il considère que pour que ces relations soient complètes et saines, il doit garder son indépendance pour ne pas dépendre d’autrui et ne pas garder son libre arbitre. Et cela vaut pour nombre d’autres choses.

Dashel est un esprit rebelle qui aime faire ce qui lui plait quand cela lui plait. Il sait que certaines règles sont importantes et qu’il ne faut pas outrepasser ses droits, mais il sait aussi en contourner d’autres et n’en faire qu’à sa tête. Et c’est ce genre d’attitude qui lui joue souvent des tours. Cela lui attire régulièrement des ennuis, bien qu’il ne soit pas contre un peu d’aventure.

En fait, Dashel est un romantique, qui place son affection, autant amicale que amoureuse au premier plan de sa vie. Il vie la vie à fond et essaie de profiter de chaque instant. Il est toujours partant pour vivre de nouvelle expérience, curieux de ce que le monde à a lui offrir.

Dashel est aussi un jeune homme fier, vivant avec honneur. Il essaie de rester intègre et droit. Il assume ses convictions et s’il sait comprendre le parti des personnes qui s’oppose à lui, il veut garder un code d’honneur loyale et juste. Les événements de son enfance l’ayant marqué, il veut tout faire pour que de tels actes ne puissent pas se reproduire. C’est restant honorable qu’il pensent pouvoir faire une différence. Mais il n’est pas borné et sais reconnaitre ses tors, voulant apprendre de ses erreurs.

Enfin, c’est un jeune homme ambitieux. Il espère devenir un jour Auror pourquoi pas professeur à Poudlard. Il espère qu’il pourra faire de grande chose dans le but de changer la façon dont se déroule les événements et éviter de renouveler les atrocités cotisent par le passée. C’est un idéale qui correspond bien avec sa personnalité. Il est courageux et ne recule pas devant les défis qui se présente à lui. C’est un aventurier, un jeune homme téméraire qui avance grâce à la force de ses convictions et la force qu’il tire de ses amis.

Baguette magique

Bois : Chêne rouge
Coeur : Poudre de corne de Ngoubou
Souplesse, taille : Très souple, 28 cm

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20825-dashel-s-jackdaw-termine
Dashel S. Jackdaw
Tell me who you are...
Date d'inscription : 26/06/2016
Parchemins : 13
Points d'activité : 0
Avatar : Daniel Sharman
Âge : 18 ans
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Auror
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 34 - 44 - 54
MessageSujet: Re: Dashel S. Jackdaw   Dim 3 Juil 2016 - 19:10

La naissance d’un sang-mêlé



Hôpital Sainte Mangouste

Londres
1 mois

Londres était bercée pas les rayons de la lune. La vie nocturne de la City battait son plein. Il y avait peu de passage dans les rues à cette heure avancée de la nuit, mais la métropoles ne dormait jamais vraiment. Et ce, encore moins au centre de la capitale, dans la rue abritant la boutique de vêtement Purge et Pionce Ltd, où les passant étaient plus nombreux. Mais pour la plupart, il ne se doutait pas de ce qu’il se cachait derrière la façade de cette boutique. Pour eux, de simples moldus, il ne s’agissait que d’un magasin ordinaire comme il en existait des centaines d’autres. Mais pour les initiés, ceux qui pouvait voir au travers des charmes, on pouvait trouver l’hôpital de soins magique de Grande-Bretagne : Sainte Mangouste

Il fallait être un sorcier pour savoir où se trouvait l’hôpital et surtout pour pouvoir le voir et y entrer. Quelques moldus avaient déjà été acceptés dans ce lieu magique. La plupart étaient des personnes qui avaient été blessées par un sortilège ou toute autre chose provenant du monde magique. On leur faisait ensuite oublier leur venue en leur effaçant la mémoire. Mais d’autre pouvait venir dans cet hôpital sans avoir jamais eu de pouvoir magique. Eux connaissait le monde des sorciers car un sorcier leur en avait parlé et un sorcier les avaient fait rentrer. Et c’était justement le cas ce soir là.

Non loin de là, dans une ruelle attenante à la grande avenue de l’hôpital, un homme apparu tout à coup, venant de nul part. La ruelle était sombre et il n’y avait personne d’autre que lui. D’un pas décidé, il sortit de la petite rue pour se diriger vers Purge et Pionce Ltd. Il était sur de lui. Les moldus était repoussé par la boutique, pour ne pas découvrir ce qu’elle cachait. Mais l’homme marchant d’un pas rapide et décidé semblait connaitre le secret des lieux. Enveloppé dans sa cape d’un noir profond, une capuche rabattu sur la tête, l’homme traversa la porte de la boutique qui sembla se dissiper comme de la fumée à son passage. Il pénétra dans le hall de l’hôpital sans laisser paraître la moindre surprise. Il connaissait les lieux et il ne venait pas pour la première fois. Toujours aussi sur de lui il se dirigea vers les escalier et monta les marches à vive allure. Il était pressé et ne savait pas à quel point il était en retard.

Quelques étages plus haut, une des chambres semblait retenir son souffle. Les individus attendant devant la chambre restaient silencieux. Certains faisaient les cents pas, d’autres s’occupaient comme ils le pouvaient et d’autre encore restait assis calmement sachant qu’il ne pouvait rien faire. Aucun son ne se dégageait de la chambre qui les préoccupait tous. Surement grâce aux sortilèges d’insonorisation qui entouraient les lieux. Il attendait tous le même chose ou plutôt la même personne.

Les portes du couloir s’ouvrir alors et la silhouette noire fit son entrée dans le couloir. Le sorcier retira son capuchon et se dirigea vers un homme qui s’était levé en le voyant entrer :

- Tu as eu mon message. On t’attendait. Elle est dans la chambre juste là.

- Merci mon ami. Depuis combien de temps êtes vous la ?

- Quelques heures. Heureusement que Anna était avec ta femme. C’est elle qui l’a amenée ici.

- Merci.


Dit il en se tournant vers la femme dont il était question. Sa femme n’avait pas les mêmes pouvoir que lui. Sans son amie, elle n’aurait jamais pu franchir la barrière magique qui cachait cette endroit. Elle n’était pas du même monde qu’eux. Mais elle avait le droit de venir dans ce lieux. Bien que moldu, elle connaissait le monde de la magie, étant mariée à un sorcier de sang pur. Et c’était la raison de sa présence dans l’hôpital : c’était le soir de son accouchement.

Un guérisseur sortit alors de la pièce ou accoucher sa femme. En voyant l’homme enroulé dans sa cape noir, il s’adressa à lui :

- Vous êtes Alphonse Jackdaw ? Vous pouvez rentrer dans la chambre, répondit il au hochement de tête de l’homme.

Il n’y avait aucun son dans la chambre. Alphonse avança vers le lit au fond de la salle. Les aide-soignantes s’écartèrent sur son passage, un sourire au lèvre. Le médecin sorcier le suivait de près. Arrivé devant le lit, il découvrit son épouse tenant dans ses bras un petit ballot blanc. Elle semblait fatiguée mais heureuse. Un petit son s’échappa des draps blancs laissant apparaître un sourire sur le visage d’Alphonse.

- Félicitation M. Jackdaw, c’est un garçon. Il est en pleine forme.

L’homme se pencha sur sa femme et l’embrassa. Elle lui tendit leur enfant. L’homme le prit dans ses bras et prononça le nom qu’ils avaient choisi pour leur enfant :

- Bonjour Dashel…





La séparation



Chemin de traverse / 8 Gray's Inn Road

Londres
5 ans

Le jeune enfant sortit de la boutique de quidditch en trombe, essayant de rattraper la petite balle dorée qui volait au dessus de lui. Il était suivit de prés par son père qui tenait un grand paquet dans ses bras. Il rattrapa d’un geste rapide le vif d’or qui tourmentait son fils et se pencha pour le lui donner.

- Ne t’éloigne pas trop de moi Dashel. Il y a beaucoup de monde aujourd’hui.

En effet, le Chemin de traverse était rempli de sorcier venu se retrouver, faire leur course ou bien boire une bière au beurre au Chaudron Baveur. En générale il y avait peu de monde à cette période de l’année mais depuis la disparition du mage noir, un peu moins de trois ans au paravant, les sorciers se rendaient plus facilement dans les lieux magiques. Alors aujourd’hui il y avait du monde dans la ruelle.

Tenant son fils par la main, ils allèrent vers un coin de l’allée où se trouvait une boutique délabrées. Au dessus de la porte était écrit en lettre d’or : « Ollivander - Fabricants de baguettes magiques depuis 382 avant J.-C. ». Quand Alphonse et son fils pénétrèrent dans la boutique, une clochette sonna au fond du magasin. Un vielle homme aux cheveux blancs entra dans la pièce en venant de l’arrière boutique.

- Bonjour Alphonse. Dit il d’une voix douce et enjouée. Tu as de belles trouvailles pour moi ?

- Bonjour Garrick. J’ai deux trois petites choses pour toi.


Le père de Dashel déposa son paquet sur le comptoir de Ollivander et le déballa. Il contenait toutes sortes de fioles et d’écorces. Le fioles étaient remplies de divers produits et les morceau de bois avait des couleurs variées et semblait avoir des rigidités différentes. Le fabriquant de baguette magique saisit un petit flacon et regarda ce qu’il contenait.

- Du crin de licorne. Il est de belle qualité. Ca fera une très bonne baguette.

- J’ai un peu plus exotique que tes ventricules de dragon et plume de phénix.
Répondit Alphonse. Regarde ça, dit il en lui tendant un nouveau flacon.

- Est ce que c’est des poils de chat wanpus ?
Demanda-t-il ravi.

- Et ce n’est pas tout. J’ai aussi des plumes de queue d’oiseau-tonnerre, et des griffes de mapinguari. J’ai du pin, du séquoia, du chaine blanc, du houx, de l’orme, de l’érable et du cornouiller pour le bois de tes baguettes.

- Ton voyage aux Amériques a été plus que fructueux à ce que je peux voir. Une chance que ton poste au sein du ministère te permettent de voyager et de me ramener ces trouvailles à ton retour.


En effet, Ollivander avait de la chance que Alphonse soit son ami. C’était celui qui lui rapportait le plus de produit étranger pour la fabrication de ses baguettes. Grâce à lui, le fabriquant avait de qui élaborer de nouvelles baguettes plus exotiques, plus intéressantes et plus puissantes. C’était grâce à son poste au département des relations magiques internationales que le sorcier voyageait autant et rapportait ces nouveauté à son ami.

- Merci Alphonse. Dit Ollivandeur. J’ai de quoi me mettre au travail avant que la rentrée de Poudlard ne commence.

- Je te laisse tranquille alors. Je peux utiliser ta cheminée ? Je suis pressé de rentrer.

- Evidemment mon ami.


Le père et le fils allèrent dans l’arrière boutique et se dirigèrent vers la cheminé. Le sorcier se saisit d’une belle poignée de poudre de cheminette et la jeta à leurs pieds en disant haut et fort :

- 8 Gray's Inn Road, 5ème étage à droite.

Dans un tourbillon de flamme verte, les deux personnages disparurent de la boutique pour réapparaître de l’autre coté de Londres dans la cheminé de leur maison. Mais ils ne s’attendaient pas à découvrir leur maison saccagée en arrivant et deux individus de noir vêtu se tenant au dessus du corps inanimé de Evelyne, la femme de Alphonse et la mère de Dashel.

Le petit garçon ne comprit pas ce qu’il pouvait se passer. Il était trop jeune pour saisir l’importance de ces événements. Son père lui réagit instinctivement. Il brandit sa baguette et la pointa sur les deux assassins aux visages masqués. Il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait de deux mangermorts. Le seigneur des ténèbres avait beau avoir disparu, ses partisans eux, ne se lassait pas de tuer les familles de sang-mêlés. Ayant épousé une moldu, il aurait du voir venir cette attaque et aurait du être plus prudent. Un des assaillants leva sa baguette et je ta un sort. Alphonse le détourna et contre-attaqua. Il pouvait gérer un combat contre un sorcier. Mais contre deux cela était plus difficile. Il tint bon à la charge des deux mages noirs jusqu’à ce qu’il ai une opportunité de riposter. D’un geste vif, le sorcier utilisa impedimenta sur un de ces cibles, le ralentissant à tel point qui le soit plus une menace pendant un instant. Il bloqua un sortilège de l’autre homme et attaqua le mangemort immobilisé. La puissance du waddiwasi fut tel qu’il fut projeté par la fenêtre de l’appartement. Il n’était plus que deux. Il continuèrent de combattre jusqu’à ce que Alphonse prenne le dessus. Il pétrifia son adversaire, et s’approcha pour savoir à qui il faisait face. C’est alors que la porte de l’appartement s’ouvrit à la volé. des moldus rentrèrent dans l’appartement, armés d’armes à feu. Un des moldu cria :

- Police ! Plus un geste, levé vos mains et laissez bien en évidence !

La police moldu n’aurait pas du pouvoir venir. Les mangemorts avaient dû annuler les sorts de protection de l’appartement. Alarmé par les bruits du combat, il était venu remettre de l’ordre. Leur apparition perturba Alphonse qui se figea avant de découvrir le visage de son ennemie. L’homme qui était passé par la fenêtre profita alors de cette opportunité. Il revint dans l’appartement comme il en était sorti et saisit le bras de son compagnon. Il jeta un sorts puissant sur Alphonse et transplana avec son camarade. Alphonse eu juste le temps de deviner le sortilèges qui fonça sur les policiers qui s’effondrèrent au sol. Il ne resta plus que Alphonse et Dashel, terrorisé qui ne comprenait rien à la scène qu’il venait de voir. Son père tomba à genoux devant le corps de sa femme et la pris dans ces bras. Peu de temps après, la police magique du ministère vint sécuriser les lieux et effacer de la mémoire des habitants ce combat magique. Mais ils se trompèrent de coupable. Ce fut Alphonse qui fut jugé pour le meurtre de sa femme, et celui de plusieurs moldus. Il fut donc condamné, faute de meilleur coupable, pour infraction au Code International du Secret Magique et meurtre de 4 moldus. Il fut envoyé à Azkaban.

Suite à son procés, Dashel se retrouva sans parents. Le ministère contacta l’ami de son père, témoins de son mariage et son parrain, pour le recueillir. Il prit alors son filleul sous son épaule et s’occupa de lui jusqu’a son admission à Poudlard. Le garçon garda peu de souvenir de ce passage traumatisant. Il ne se souvint jamais vraiment de ce qu’il s’était passé, mais il savait que son père était innocent.





Début dans le monde magique



Chemin de traverse / Poudlard express

Londres
11 ans

Dashel avait 11 ans à présent et il était prêt à rentrer à Poudlard. Il avait reçu la fameuse lettre de l’école et s’était rendu au chemin de traverse avec son parrain Alister. Il marchait dans la rue bondée d’étudiant venant faire leur course pour la rentrée scolaire. Marchant au coté de son parrain, il relisait la fameuse lettre l'invitant à Poudlard. Il se saisit de sa seconde lettre, contenant la liste des fournitures dont il avait besoin.

- Il ne me manque plus que la baguette. Dit Dashel à son parrain.

- Tu sais où aller pour ça. J’ai envoyer ton hibou prévenir Ollivandeur de ton arrivé. Il t’attend je pense.

Le jeune garçon alla directement à la boutique du fabriquant de baguette. Il entra et reconnu la cloche au fond du magasin. Ajax le hibou de Dashel secoua ses ailles en le voyant arriver. La voix douce de Ollivandeur interpela alors le garçon.

- Comme vous pouvez le voir, votre chouette est bien arrivé Mr. Jackdaw. Il est temps de vous trouver une baguette.

Il lui fit essayer de nombreuse baguette jusqu’a ce qu’il trouve la bonne. Un baguette longue de 28 cm, souple, faite de bois de chêne rouge et possédant pou coeur de la poudre de corne de Ngoubou. Un association particulière qui n’étonna pas le vieil homme car il avait vendu une baguette toute aussi particulière au père de Dashel. De plus c’était grâce au ingrédient que ce dernier lui avait ramené qu’il avait pu construire cette baguette. Le futur sorcier avait à présent tout son matériel, et quelque jour plus tard il embarqua à bord du pouillard express.





7 année à Poudlard



Poudlard

Ecosse
11 ans à 18 ans

Son parrain lui avait déjà tout expliquer sur Poudlard. Il lui avait donné des astuces et quelques secrets sur les lieux. Mais il lui avait surtout parlé de la cérémonie de répartition dans les quatre maisons. Alphonse et Alistère avait été à Gryffondor. Mais la femme de Alistère venait de Poufsoufle. Il était temps qu’il s’assoit sur le tabouret sur l’estrade de la grande salle et que le choipeau détermine sa futur maison. Après quelques secondes d’hésitation, Il suivit finalement les pas de son père, le choipeau décida de l’envoyer à Gryffondor.

Au fur et à mesure de sa scolarité, Dashel renforça ses convictions et se spécialisa dans certains domaines. Le meurtre de sa mère l’ayant marqué, il décida de devenir plus fort pour que cela ne puisse plus jamais se produire. Il entreprit de travailler les matières qui lui importait pour un jour devenir auror. Il choisit ainsi soins aux créatures magiques et divination comme matière supplémentaire en 3ème année. En cinquième année, il passa ses buses avec ces résultats :

Astronomie - P
Botanique - A
Défense contre les forces du mal - O
Histoire de la magie - P
Métamorphose - E
Potions - E
Sortilèges - O
Soins aux créatures magiques - A
Divination - P

Ainsi, il peut choisir ses matières pour passer ses aspics en 7 année, où il obtient ces notes :

Botanique - P
Défense contre les forces du mal - O
Métamorphose - A
Potions - E
Sortilèges - O
Soins aux créatures magiques - A

Il réussit alors à avoir suffisamment valider de matière pour un jour prétendre à devenir auror.





Haveirson



Haveirson

???
18 ans

C’est en revenant chez son parrain, à la fin de sa 7ème année que Dashel découvrit la lettre de Haveirson l’université de magie. Suite à sa réussite aux examens de Poudlard, il était reçu pour continuer ses études d’auror à l’université. Il ne lui restait plus qu’à s’inscrire à ses futurs cours :

Art de la magie offensive
Enchantement
Métamorphose
Potion
Médicomagie
Psychomagie

Il allait commencer une nouvelle vie. Il était majeur, et allait être de mieux en mieux entrainé. Il serait prêt le jour où il affrontera un mangemort et quand il retrouvera les assassins de sa mère. Ses proches ne seraient plus jamais blessés.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20825-dashel-s-jackdaw-termine
Dashel S. Jackdaw
Tell me who you are...
Date d'inscription : 26/06/2016
Parchemins : 13
Points d'activité : 0
Avatar : Daniel Sharman
Âge : 18 ans
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Auror
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 34 - 44 - 54
MessageSujet: Re: Dashel S. Jackdaw   Dim 3 Juil 2016 - 19:10

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20825-dashel-s-jackdaw-termine
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Dashel S. Jackdaw   Aujourd'hui à 7:19

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Professeurs et Adultes-