-{ Look at me. I'm crazy !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cataleya Galvão
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 05/03/2016
Parchemins : 228
Points d'activité : 14
Avatar : Amandla Stenberg
Âge : 12 ans
Année : Deuxième année
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: -{ Look at me. I'm crazy !   Jeu 15 Sep 2016 - 1:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LOOK                AT                ME,               I       '        M                      CRAZY                   !COULOIRS - DU - QUATRIÈME - ETAGE



Cataleya était à Poudlard depuis seulement quelques heures. ET POURTANT. Elle avait déjà attiré l’attention de McGonagall sur elle. ET BIM. Elle avait donc écopé d’un rendez-vous dans le bureau du vieux professeur. Nouvellement promue directrice, l’animagus était désormais la seule autorité suprême de l’école. Ce qui voulait dire que ce n’était pas bon de se la mettre à dos. La jeune Galvão n’avait pourtant rien fait de mal pour l’instant. Précisons bien la notion de « pour l’instant ». Elle jugeait l’intervention du professeur de métamorphose de grotesque. Elle hurlait à l’abus de pouvoir. Maintenant qu’elle était le grand manitou, Cataleya devrait penser à se faire discrète. Mais cette année, la brune allait faire parler d’elle. Elle allait sans doute se mettre à dos sa maison pour les futures pertes de points. Mais elle s’en fichait. Elle graverait son nom dans les pierres s’il le fallait, mais cette année son nom règnerait sur Poudlard. Et elle comptait bien venger son affront de ce soir dans les jours à venir. A l’avance, elle savait que les retenues s’enchaîneraient bientôt. Mais ce n’était pas sa motivation qui en pâtirait. Bien au contraire…

Le rendez-vous avec McGonagall sonnait de mauvais augures. La petite brésilienne allait sans doute hériter d’une retenue, voire de plusieurs. Ce qui était assez probable. Mais Cataleya s’en fichait. Ce n’était que le début de l’année. Et le compteur des retenues ne faisait que commencer lui aussi. Cataleya espérait pourtant secrètement passer plus inaperçu que l’année passée. Cependant avec son rôle dans l’équipe de Quidditch et ses frasques de sa première année, la petite Galvão n’était plus une inconnue. Son comportement ainsi que ses humeurs étaient régulièrement passé au crible. Bande de fans hystériques. Et ses bêtises faisaient souvent échos dans les couloirs de l’école. Non, elle n’avait pas encore la grosse tête. Enfin pas encore.

Cette année, elle se donnait pourtant un nouveau défi. Et ce défi était de taille. Il avait même un nom. Astoria Greengrass. Chez les Gryffondors, elle était une légende. Une révolutionnaire. Une sauvageonne. Une putain de rebelle. Si Cataleya ne vénérait pas autant sa Princesse Xéna, elle adulerait sans doute la cinquième année. Cependant, elle préférait se mettre à son niveau et lui montrait qui elle était. Plutôt que de lui voler des idées. La deuxième année improviserait, mais elle était assez imaginative – pour la surprendre – et une grande aventurière. En plus de cela, Poudlard était l’un de ses meilleurs alliés, maintenant qu’elle connaissait un minimum l’endroit. Cependant, il y avait des générations de rebelles avant elle, et pour prouver qu’elle pouvait se faire un nom, il fallait qu’elle innove. Mais Cataleya était un être à part, et elle savait se démarquer. Elle prenait trop souvent des risques, mais jusqu’ici son instinct ne l’avait jamais trompé.

Son intuition et son intrépidité n’avaient jamais fait défauts à la jeune adolescente. Et cette année, elle allait les mettre à rude épreuve. Mais maintenant, elle devait surtout montrer de quoi elle était capable à Greengrass. Bien sûr, Cataleya savait de quoi elle était capable. Mais ce qui lui faisait le plus peur actuellement c’était l’ennui. Elle avait besoin d’être stimulé. Et son nouveau jouet serait la jeune fille. Elle était passée un bref instant dans le regard de la gamine, et elle avait craqué sur elle. Comme on pouvait craquer sur un vin d’exception.

Can we go back, this is a moment. Na na na na na na. Poudlard prépare toi. Le Cataclysme est de retour.




Dernière édition par Cataleya Galvão le Mar 27 Sep 2016 - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Jeu 15 Sep 2016 - 11:43



APRÈS LE Banquet de début d'année
1er septembre 1997




Une nouvelle année scolaire venait de débuter et Astoria avait déjà commencé à se rendre insupportable. Elle avait renversé du jus de citrouille sur des petits premières années, elle avait poussé sans ménagement deux Gryffondors pour s'assoir à leur place... et elle avait menacé Andrew Coyti avec une fourchette pleine de purée dégoulinante - autant dire alors que l'année commençait bien. Certes, ce n'était pas le pire qu'elle pouvait faire, bien loin de là ! Mais c'était un bon début ; quoi que, des fois, Astoria se demandait si elle ne devenait pas trop douce... certainement l'influence que Féliks avait sur elle ! Il faudrait qu'elle pense sérieusement à se reprendre. De toute urgence.

Mais pour l'heure, elle ne pensait qu'à une chose : rentrer dans sa salle commune et ignorer un peu tout le monde et surtout les gens qu'elle n'appréciait pas. Le voyage avait été fatiguant et puis... elle avait mangé trop de bonbons dans le Poudlard Express - quelle idée d'en racheter trois fois aussi ! -, et puis aussi trop de purée et de petits pains pendant le repas du banquet - surveiller Féliks Karkaroff lui donnait faim, apparemment. Mais pas de panique ! Il en faudrait bien plus pour avoir raison d'elle, et une bonne nuit de sommeil règlerait le souci. Ainsi, Astoria se dirigeait tranquillement vers la salle commune de Gryffondor... jusqu'au moment où elle tomba sur une silhouette qu'elle avait déjà vu un peu plus tôt.

Cataleya Galvão, la petite Gryffondor qui était venu lui dire qu'elle voulait « faire ses preuves » se trouvait là, en plein milieu du couloir - encore elle, décidément ! « Eh bien qui voilà ? Ne serait-ce pas Madamoiselle Je-me-fais-coller-dès-la-rentrée ? ». La jeune Greengrass sourit, amusée de trouver encore cette petite tornade sur son passage. Elle posa les poings sur ses hanches et pencha la tête sur le côté tout en observant la petite Gryffondor. Vu ce qu'elle lui avait dit au banquet, ce n'était sans doute pas pour rien qu'elle se trouvait là. « Dis-moi... Que prépare-tu ? J'arrive à sentir tes coups fourrés de l'autre bout du couloir. Je sais quand quelqu'un prépare un mauvais coup. L'intervention de McGonagall ne t'a donc pas suffit ? Tu veux te mettre Rusard à dos également ? Oh quoi que, vu ton caractère c'est plutôt pour lui que je me ferais du soucis ! Miss Teigne n'y survivrait sans doute pas ».

Encore une fois, Astoria rigola de bon coeur. Oh elle ne se moquait pas de Cataleya Galvão mais... sa détermination l'amusait beaucoup. On aurait presque dit Astoria au même âge. C'était presque touchant. « Ecoute, microbe, comme je suis d'humeur généreuse ce soir, je vais te donner un conseil gratos. Cadeau de rentrée. De toi à moi, être intrépide c'est cool, mais se faire punir, ça l'est beaucoup moins. Alors si tu veux déjouer le règlement et l'autorité... fais-le au moins discretos. Compris petit monstre ? ». Et puis sans oublier que Gryffondor risquait de perdre des points. Mais cela dit... si c'était pour la bonne cause, pour l'amour du risque, ça valait bien le coup de perdre la coupe des quatre maisons. Mais plus on se faisait prendre et moins on pouvait jouer les dures à cuire. Quoi qu'il en soit, Astoria voulait stopper la discussion ici. Ainsi, elle tourna les talons pour partir vers la salle commune...







Revenir en haut Aller en bas
Cataleya Galvão
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 05/03/2016
Parchemins : 228
Points d'activité : 14
Avatar : Amandla Stenberg
Âge : 12 ans
Année : Deuxième année
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Ven 16 Sep 2016 - 10:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LOOK                AT                ME,               I       '        M                      CRAZY                   !COULOIRS - DU - QUATRIÈME - ETAGE



La rentrée avait été insupportable, et ce n’était pas faute d’avoir tenté l’effet inverse. Mais dès que Cataleya faisait un mouvement et qu’elle regardait dans la direction de la table des professeurs, vous pouviez être sûr que McGonagall ne la lâchait. Elle avait ce regard qui disait : « Quoi ? Tu vas oser faire quelque chose là maintenant devant moi ? Oserais-tu me défier ? ». Un jour, elle répondrait oui ! Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui elle était déjà collée. Elle ne voulait pas passer les premières semaines de son temps libre en retenues. Elle avait bien d’autres projets. Comme s’entraîner pour le quidditch. Devenir capitaine ? Pour l’instant ce n’était pas dans ses ambitions, trop de responsabilités pour un titre qu’elle ne convoitait pas pour le moment. Et elle comptait aussi mettre en place une opération de propagandes contre les métamorphoses. Avec des badges, des affiches, des tags… Un simple passe-temps…

Aaaah, capitaine de quidditch, on ne l’accorderait sans doute pas à une deuxième année et encore moins à une fauteuse de troubles. Surtout que Cataleya n’avait que du temps à perdre avec ce genre de responsabilités, comme si des septièmes années la prendraient au sérieux. C’est pour cela qu’elle devait trouver un stratagème pour qu’Astoria Greengrass ne la considère pas une demi-portion. Elle devait lui montrer qu’elle pouvait faire mieux qu’elle, et cela sur tous les tableaux. Bon pour les parents, on attendra peut-être un peu. S’ils apprenaient qu’elle avait gâché sa précieuse poudre d’obscurité fraîchement ramené du Pérou pendant le voyage pour voler des patacitrouilles aux Serpentards, elle se prendrait sans doute une soufflante. Mais personne ne savait qu’elle avait accompli ce méfait, alors elle ne risquait rien.

Actuellement, Cataleya oscillait entre les étages. Elle était à la recherche du fameux escalier immuable. Endroit qui aurait été maudit pendant la bataille. L’adolescente avait trouvé ça surprenant, elle voulait le voir de ses propres yeux mais tenter aussi de comprendre. Elle ne connaissait pas exactement l’emplacement de ce dépossédé mais elle finirait bien par le trouver. Elle pouvait toujours demander son chemin. Mais elle aurait sans doute eu l’air bien bête. Elle réfléchissait à l’endroit où se trouvait cet escalier, en dessous du cinquième étage ça elle en était certaine. Et elle était prête à arpenter toutes les marches du château s’il le fallait afin de le trouver. Mais alors qu’elle posait son pied sur une marche, elle se fit grossièrement interrompre par Astoria, alias la sauvage. « Où est cette demoiselle ? Elle a l’aiiir super cool et impressionnante ! Elle se débrouille dans quelque chose au moins ! » Pendant un bref instant, Cataleya remarqua que sa collègue de maison était beaucoup plus grande que ce qu’elle avait cru.

Elle se retrouvait donc à devoir lever la tête, comme avec les ¾ de la population de Poudlard. A cette constatation, elle souffla grossièrement. Gneuuh, un jour elle serait aussi grande que le calmar géant, même si ce ne serait que pour un jour. Vous la voyiez la bêtise ? Sur cette réflexion, un sourire machiavélique enchanta le visage de la deuxième année.  « Moi ? Rien du tout ! Je suis blanche comme neige ! » Petite blague, pas très drôle. Si elle savait, elle ne se risquerait pas à traîner avec la brésilienne.  « Aaaaah cette vieille McGo ! Maintenant qu’elle est le grand manitou, elle se croit tout permit ! C’était de l’abus de pouvoir ! Rusard ne me fait pas peur ! J’aime bien les animaux pourtant mais avec elle PAS DE QUARTIER ! Elle prendra sa retraite un jour ! C’est une promesse… » Oh oui, c’était une promesse. Elle userait les coussinets de Miss Teigne comme personne ne l’avait fait encore. Et cela arriverait bien assez tôt.

Microbe ? Elle venait de l’insulter de microbe ? Non mais on est où là ? Dans le monde des Bisounours ou quoi ? PETIT MONSTRE ? Elle n’était pas petite OKAY ? Non mais et en plus elle lui tournait le dos maintenant. Non mais c’était quoi ça ?  « HEYYYYYY VIEILLE SORCIÈRE ! Je n’ai pas besoin de conseils ! Les retenues je m’en fiche, ce n’est qu’une complémentarité à ma suprématie de Cataclysme okay ? » Elle avait une réputation à tenir. Se faire punir, elle s’en fichait, au moins le mérite lui revenait. Il faut remettre à César ce qui était à César. Et bah là, vous vous refaites la même chose avec « Cataleya ». Elle croyait pouvoir partir comme ça, non mais franchement. « HEY ! REGARDE-MOI ! » D’une démarche féline, Cataleya imita la démarche de Catwoman et se lança dans les escaliers. Elle se mit à courir, et alors que les marches défilées, les escaliers se séparèrent. Entre eux, il n’y avait plus aucune liaison, il y avait juste le vide. Et c’est déterminé, que Cataleya accéléra son allure pour se jeter du quatrième étage…



Dernière édition par Cataleya Galvão le Mar 27 Sep 2016 - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Ven 16 Sep 2016 - 12:49



APRÈS LE Banquet de début d'année
1er septembre 1997




Astoria était las. Las et fatiguée d'écouter les babillages des autres élèves. Et Galvão ne faisait pas exception à la règle. Alors, tandis que la jeune brésilienne lui répondait quelque chose qu'Astoria n'écoutait même pas, la petite soeur de Daphné Greengrass bailla exagérément - pour bien lui faire comprendre qu'elle l'ennuyait. Et s'il y avait bien une chose qu'Astoria détestait, c'était le fait de perdre son temps pour rien. Elle tourna alors les talons pour partir en direction de sa salle commune. « C'est ça, petit cabre, cause toujours ça m'intéresse... ». Mais Cataleya Galvão ne semblait toutefois pas l'entendre de cette oreille. Est-ce qu'elle venait vraiment de la traiter de vieille sorcière ? Elle ne confondait pas avec McGonagall, là ? Mais qu'importe. Astoria était bien au dessus de ça. Et puis elle aurait tout le temps, le lendemain, de lui clouer le bec. Mais finalement, Astoria se tourna lorsque cette petite chose lui hurla - littéralement - de la regarder. « Oh mais quoi encore ? Lâche-moi la grappe... », commença Astoria mais... elle s'arrêta bien vite lorsqu'elle vit la brésilienne se mettre à courir.

Mais que faisait-elle ? Pourquoi se mettait-elle ainsi à courir dans les escaliers... elle n'allait tout de même pas... et si. Et c'est à ce moment précis qu'Astoria comprit ce que la jeune gryffondor s'apprêtait à faire. NON MAIS ELLE ÉTAIT SÉRIEUSE LÀ ?? Et sans qu'Astoria n'ait le temps de la retenir, Cataleya se jeta dans le vide. Bouche bée, les yeux écarquillés sous la surprise - et... la peur ? - , Astoria courut alors jusqu'à la rambarde près de là où la petite venait de sauter, et à laquelle elle s'appuyait tellement qu'elle avait à son tour failli passer par dessus bord, et de là, elle pouvait voir la jeune élève de Deuxième Année descendre quatre étages en... volant ?! Dévalant les escaliers aussi vite qu'il lui était possible de le faire, Astoria failli se tordre la cheville au moins deux fois, descendait les marches quatre à quatre, et trébucha en arrivant au pallier du deuxième étage. Son bras, d'ailleurs, lui faisait étrangement mal - elle s'était éraflée jusqu'au coude - mais peu importe : elle s'était relevée en vitesse et ne pensait qu'à aller voir ce qu'il adviendrait de cette pauvre inconsciente.

Mais tandis qu'Astoria paniquait complètement, elle retrouva cette petite chose bien tranquille, entrain de léviter. Un sortilège de protection. Evidemment ! Astoria souffla bruyamment, excédée, et elle passa une main sur son visage et dans ses cheveux, pour se détendre et se calmer - ce qui ne semblait pas du tout gagné. Non mais sérieusement ! Elle n'était pas là pour jouer à la garderie avec une petite totalement cinglée ! Celle que l'on appelait généralement « La Sauvage » n'en menait pas bien large, et elle devait sembler plus pâle que d'habitude - encore un peu et elle serait aussi blanche que Hope Westminbrook ! Ce qui n'était pas peu dire -, mais elle tenta de reprendre bien vite contenance, à plus forte raison que, non seulement cette idiote de deuxième année n'avait rien mais qu'en plus... elle semblait fière d'elle.

Ç'en était trop. Ni une ni deux, Astoria l'attrapa par le col de son uniforme, tandis qu'elle semblait toujours en lévitation à à peine quelques centimètres du sol et elle la releva brusquement et sans ménagement, en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Et elle la relâcha avec tout aussi peu de délicatesse sur le sol. « GALVÃO !!!! Non mais il te passe quoi dans la cervelle ? HEIN ? Tu as de la morve de troll à la place du cerveau ou t'es juste totalement siphonnée ?? ». Astoria perdait patience. Sérieusement. Bon, ce n'était pas comme si c'était une jeune fille très patiente en temps normal, certes, mais... là, c'était pire. Parce que non seulement elle perdait son temps, mais en plus elle venait d'avoir une frayeur pas possible. Non sérieusement, cette fille était cinglée. Il n'y avait pas d'autres mots possibles pour la définir. Et il était absolument hors de question que la jeune gryffondor doive la supporter ne serait-ce qu'une minute de plus. Quoi que... elle voulait bien lui dire quelques petites choses avant. « Non mais ça va pas la tête ? T'es complètement inconsciente ma parole ! Totalement dérangée ! Tu voulais y rester peut-être ? Franchement, mais on vous apprend quoi en première année, sérieusement ? Va donc insulter un Hippogriffe tant que tu y es, le résultat sera le même ! ». Oui, crier sur les gens c'était quelque chose qui détendait beaucoup Astoria, aussi. Chacun ses passe-temps.








Revenir en haut Aller en bas
Cataleya Galvão
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 05/03/2016
Parchemins : 228
Points d'activité : 14
Avatar : Amandla Stenberg
Âge : 12 ans
Année : Deuxième année
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Mar 20 Sep 2016 - 12:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LOOK                AT                ME,               I       '        M                      CRAZY                   !COULOIRS - DU - QUATRIÈME - ETAGE



PROBLEME DE POST



Dernière édition par Cataleya Galvão le Mer 28 Sep 2016 - 13:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Jeu 22 Sep 2016 - 0:35



APRÈS LE Banquet de début d'année
1er septembre 1997




Que je me calme ? Tu me demandes de me calmer alors que je viens de te voir dégringoler depuis le quatrième étage ? Mais tu es sérieuse ? ». En vérité, Astoria avait bien du mal à savoir sur quelle espèce de chose totalement siphonnée elle était tombée. Cataleya Galvão était un phénomène. Un phénomène surnaturel. Un cataclysme, une tornade. Une secousse sismique. Et Astoria retrouvait beaucoup de détails qui lui ressemblaient. Bien. On pourrait peut-être faire quelque chose d'elle. Car elle était de toute évidence l'élève la plus prometteuse de tout Poudlard. Mais pour l'heure, Astoria avait autre chose à faire : crier sur cette petite inconsciente qui avait failli la faire mourir de peur ! « Evidemment que je n'ai pas l'air bien... je viens de te voir tomber de QUATRE étages ! Je me fiche bien pas mal qu'il y ait un quelconque sort de protection ! ». Le problème, ce n'était peut-être pas vraiment que Cataleya se soit jetée dans le vide... même si c'était définitivement quelque chose de totalement fou. Non le soucis était sans doute le fait qu'Astoria avait le vertige. Mais ça, personne ne le savait... pour le moment. « Et quant à la dragoncelle... je ne l'ai jamais eu de ma vie, et je n'ai strictement AUCUNE envie d'attraper cette maladie, crois-moi ! ».

« La magie est partout », répétait-elle, consternée, en secouant la tête de droite à gauche. « Si la magie était vraiment partout, il y aurait moins de blessés pendant les matches de Quidditch ! », répondit-elle, un peu sèchement. Astoria avait le vertige et de ce fait, elle n'avait jamais été une fervente supportrice de l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Oh, bien sûr, elle soutenait les joueurs... à sa façon du moins... mais elle n'allait que bien rarement sur le stade de Quidditch et dans les gradins quand il y a avait du monde. Seule, elle pouvait se mettre dans un coin où elle se sentirait bien mais quand il y avait trop de monde, cela lui faisait peur, au cas où on la pousserait par exemple. C'était peut-être stupide, mais la peur ne s'expliquait pas. « Et sache que je n'en ai strictement rien à faire, de tes tympans », répondit Astoria, de mauvaise humeur.

Surtout qu'elle avait failli y laisser son bras, dans ces escaliers ! Elle était tombée alors qu'elle sautait deux marches pour aller plus vite. « Tu ne veux peut-être pas le reconnaître, mais tu es complètement cinglée », ajouta la jeune fille. « Cependant... je ne dis pas que c'est un défaut. » Et Astoria lui fit un clin d'oeil et croisa les bras, tout en essayant de ne pas se faire trop mal comme elle avait déjà un peu mal - la douleur, c'était pour les faibles.






Revenir en haut Aller en bas
Cataleya Galvão
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 05/03/2016
Parchemins : 228
Points d'activité : 14
Avatar : Amandla Stenberg
Âge : 12 ans
Année : Deuxième année
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Mer 28 Sep 2016 - 13:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LOOK                AT                ME,               I       '        M                      CRAZY                   !COULOIRS - DU - QUATRIÈME - ETAGE



Astoria était folle. Elle était en train de faire une crise de nerfs et en plus, elle prenait Cataleya comme bouc émissaire. Elle était aussi cinglée que la jeune brésilienne. Enfin, elle était juste un peu siphonnée de la cafetière et c’est ce qui plaisait à la jeune Galvão. En soit, elles se ressemblaient sur certains points. Sauf peut-être sur la démence. Cataleya n’était encore qu’en deuxième année, alors elle n’était pas encore affectée. Par contre, dans le cas de Greengrass, elle était particulièrement atteinte. « Euh oui ! Comme tu le dis, tu as juste regardé alors que moi je viens de le vivre ! C’est bon ce n’est pas la mer à boire ! AH AH AH ! Tu imagines la tête de Poséidon si tu commençais à écouler sa maison ! AH AH AH ! » Elle voyait déjà les sirènes en train de se faire engloutir par l’estomac d’Astoria. Un vrai ventre sur pattes. Cataleya ne pouvait s’empêcher de rire. Elle était prise dans une crise qui ne semblait pas vouloir s’arrêter.

Alors qu’elle se tenait l’estomac, elle vit les traits d’Astoria s’assombrir. Ce qui la stoppa net dans son délire. « YOUUUUH ! J’ai mal au ventre ! Quoi ? Aaaah ! Le sortilège de protection était quand même bien utile ! Tu imagines sinon : BIM comme une crêpe ! Erk ! Je crois que j’ai encore faim ! Aaah j’oubliais : MERCI MONSIEUR LE SORTILEGE DE PROTECTION ! » Elle salua le vide et se retourna. La dragoncelle. Imitant Madame Irma, Cataleya ferma imbécilement les yeux tout en chassant l’air avec ses mains. « Je vois ! Je vois… je te prédis la dragoncelle avant la fin de l’année terrestre ! Je te prédis aussi que nous allons terroriser Poudlard cette année ! Choisis ta prédiction ! » S’en suivit ensuite le sujet de la chute. Moins amusant, je vous l’accorde.

« Gnou gnou gnouf ! Mauvaise imitation ! Vraiment mauvaise ! Sorcier hebdo ne te décernera jamais de prix ! Tu peux toujours rêver ! » Non mais l’art, ce n’était définitivement pas le domaine d’Astoria. Le quidditch peut-être ? Ou pas ? « N’importe quoi ! Sans magie, il n’y a pas de balai ! Pas de balai, pas de quidditch ! Et puis c’est de plus en plus rare de voir des joueurs s’écraser au sol ! Et puis les cognards sont là pour blesser ! HUM ! » Astoria ne savait pas de quoi elle parlait apparemment. Elle pouvait ne pas aimer le quidditch, mais ces arguments ne tenaient pas la route. De toute façon, cela ne changeait pas le fait que Cataleya restait une grande passionnée de ce sport. Mais aussi une joueuse. Bientôt, les matchs reprendraient, et la brésilienne avait hâte d’être dans le terrain. D’ici là, ses tympans seraient à nouveau fonctionnels. Et aussi immature que pouvait être sa réaction : Cataleya lui tira la langue.

« Cinglée ! Je le suis peut-être un peu ! Admettons ? Aaaah compliment ? Je le prends ! MERCI ! » Un clin d’œil à la Greengrass, et une petite pirouette Galvão lui permirent d’apercevoir l’état des bras de sa compatriote de maison. « Alors dans la famille des pas doués ! C’est moi qui chute sans aucunes blessures et toi tu tombes d’une marche ? Tu as peut-être raison Poudlard est vraiment bizarre ? » Bon, et maintenant ? « Infirmerie ? Je te répare ça ou tu te débrouilles ? Et ensuite j’irais bien manger un morceau ! J’AI FAIM ! Et après, on fait quoi ? On saccage la salle de métamorphoses ou on rend visite au vieux Rusard ? » Elle avait le choix…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Dim 30 Oct 2016 - 18:23



APRÈS LE Banquet de début d'année
1er septembre 1997




De la panique. Astoria paniquait. Elle paniquait vraiment. Mais qui était assez cinglé pour oser faire un truc pareil ? Non mais franchement ! Il fallait être TOTALEMENT GIVRÉE pour OSER. SAUTER. DE QUATRE ÉTAGES. Non mais c'était le monde à l'envers. Il lui manquait une case, à cette petite brésilienne ! Les gens avaient beau parfois dire qu'Astoria avait un problème... ceux qui disaient cela ne connaissaient pas Cataleya Galvão. Elle avait tout de même réussi à faire descendre à Astoria plusieurs étages au pas de course ! Ce n'était pas rien, tout de même ! Et puis Astoria pensait au vide dans lequel Cataleya s'était jetée... et un frison lui parcouru le dos ! Ah, cette petite était folle. « Tu es la plus folle et la plus inconsciente de toutes les premières années que j'ai rencontrées ! ». Elle secoua la tête de droite à gauche, les bras croisés. « Une crêpe ? ». Astoria eu subitement envie de vomir. Et puis comment elle aurait fait pour expliquer à tout le monde ce qui s'était produit, Astoria ? « Oui, tu peux lui dire merci, à ce sort de protection ! ».

« La Dragoncelle ? Bah voyons ! Et puis quoi encore ? Trouve-moi un truc plus crédible ! Je suis IN-VIN-CIBLE, ce n'est pas une petite maladie de rien du tout qui viendra à bout de moi. Si toutefois elle arrive à m'atteindre ! ». Car là où Astoria passe, la dragoncelle trépasse. Evidemment. « Mais je suis plutôt pour ta deuxième prédiction. Terroriser Poudlard, ça me connait ! Et je pense que tu as toutes les capacités pour me suivre, jeune Gryffondor ! ». A ce moment-là bien sûr, Astoria ne savait pas du tout qu'elle serait nommée préfète de sa maison, sinon, elle ne se serait pas tellement avancée. Oh, elle adorait faire des bêtises et s'en passer serait bien difficile à faire. Cependant... il lui faudrait être plus discrète ! « Admettons ? Un peu ? Tu es PIRE que cinglée. Et pour que MOI je te dise ça, c'est que t'es vraiment atteinte, demie portion ! ».

« Quoi ? Ça ? », dit-elle tout en montrant son bras. « Ce n'est qu'une égratignure, une broutille, trois fois rien ! Il m'en faut plus pour me mettre à terre ». Dit-elle avec un air dédaigneux, tandis qu'elle tentait vainement d'ignorer les lancements qu'elle sentait dans son bras - en fait, cette blessure lui faisait mal mais elle s'en moquait. « Ah parce que tu crois vraiment que je vais aller jusqu'à l'infirmerie ? Non mais tu plaisantes ? J'ai une tête à aller à l'infirmerie, sérieusement ? ». De toute évidence, non. « Et laisse ma blessure telle qu'elle est. Ça me donnera un petit côté rebelle et peur de rien. Enfin encore plus je veux dire ». Elle lui fit un clin d'oeil. « Bonne idée pour la nourriture. J'ai finis mes derniers chocogrenouilles tout à l'heure. Allons jusqu'aux cuisines ! J'ai envie d'un ENORME gâteau au chocolat. Et après... après on verra ». Chaque chose en son temps, et on ne rigolait pas avec la nourriture. Ça passait avant tout !





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: -{ Look at me. I'm crazy !   Aujourd'hui à 7:18

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château-