Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaron Swan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Sam 17 Sep 2016 - 17:52

Le mercredi 14 septembre 1997,
Poudlard, cinquième étage,
15H40.

L’Aigle se baladait tranquillement dans les couloirs du cinquième étage dans le but de se décompresser. En effet, il avait eu deux heures d’Histoire de la Magie et, même s’il adorait ce cours et le professeur qu’il le donnait, cela l’avait complètement anéanti. Il avait étudié la Vie des Sorciers lors du XVIème siècle. Un sujet passionnant mais soporifique. Que faisait-il ici, au cinquième étage ? Rien. Tout simplement rien. Le Bleu et Bronze marchait et attendait impatiemment que les elfes de maison ramènent le thé et les petits gâteaux dans la salle de l’union. Il trouvait les couloirs du cinquième déserts, très déserts. D’un côté, avec ce temps radieux, tout le monde était dehors pour profiter du parc, logique.

Tout à coup, des bruits se firent entendre. Un tapage inhabituel dans cette partie du château. Soudainement, un élève de première sortit en trombe de la salle de l’union, un gros volume à la main. Ce n’était autre qu’une copie de l’Histoire de Poudlard. On ne pouvait pas les sortir de la pièce, si ? Et puis, avec son air de farceur et son ricanement moqueur quand il passa devant le Serdaigle, cela voulait dire qu’il préparait un mauvais coup, il en était sûr et certain.

-Qu’est-ce que tu fais ! héla-t-il.

Mais le jeune garçon ne l’entendit pas et disparut derrière un mur. Hors de question qu’il ne le lui échappe ! Il courut alors derrière l’élève jusqu’à découvrir où il s’arrêtait. Il avait rejoint un groupe de deux autres garçons. Ils avaient un gros sceau rempli d’une substance noire. Tout à coup, ils ouvrirent le bouquin et arrachèrent les pages blanches de l’Histoire de Poudlard. La bande d’ignares ! Ils détruisaient le livre de l’école qui les avait accueillis ! Ca allez barder ! La rage envahit le jeune homme.

Il se dirigea d’un pas pressé vers le trio de garçons. Il n’allait pas les pétrifier, non, mais ils allaient quand même passer un sal quart d’heure. Tout d’abord, le Bleu et Bronze allait sauver ce qui restait de l’Histoire de Poudlard. Ensuite, il allait réquisitionner le pot d’encre et les boulettes déjà imbibées du liquide et puis allait conduire les trois élèves au professeur McGonagall, espérant qu’elle se trouve toujours dans sa salle de classe. Heureusement pour l’Aigle, aucun n’appartenait à la maison de Rowena, et heureusement. Salir son nom en faisant un tel acte aurait été in-to-lé-ra-ble !

-Vous là ! Comment osez-vous faire ça !

Les garçons avaient l’air surpris, mais se remirent vite à leur tâche. Mais ils se foutaient du Bleu et Bronze ma parole !

-Oh ! Je pense vous avoir dit quelque chose !

Cette fois-ci, l’un des élèves se leva et se tourna vers lui. Mais avant qu’Aaron puisse dire quelque chose, il lui tira la langue et lui cracha limite dessus. Mais quel petit ingrat ! L’Aigle allait lui faire regretter ses paroles quand le jeune garçon de première tandis sa baguette sur lui. C’était une blague. Mais il ne dit rien, mise à part : attaquez ! Tout à coup, des avions de papier faits avec des pages de l’Histoire de Poudlard ensorcelés s’élevèrent dans le ciel d’un air menaçant. C’était quoi ce bordel ! Soudainement, les cinq véhicules aériens foncèrent sur le Serdaigle, désemparé. Il courut alors, essayant d’échapper aux avions de papier. Mais après quelques secondes, il se prit le pied dans un pli d’un des nombreux tapis qui recouvraient le sol du cinquième étage et se cracha sur le sol. Les appareils ensorcelés passèrent juste au-dessus de lui et décrivirent un large cercle pour se retourner en direction du jeune homme.

Son pied était toujours coincé, et les avions n’allaient pas tarder à lui foncer dessus pour le transpercer avec leur pointe de papier quand, tout à coup, les petits véhicules aériens prirent feu et ils tombèrent parterre, noirs et à certains endroits rougis par la braise. C’était de la magie. La question était : qui en était responsable ? Aaron se retourna pour voir son sauveur. Une fois l’avoir remerciée, il irait prendre ces trois élèves par le col et les ramènerait à la directrice illico resto.


Dernière édition par Aaron Swan le Mer 21 Sep 2016 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Harmony K. Sharen
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 08/06/2015
Parchemins : 617
Points d'activité : 183
Avatar : Dakota Fanning
Crédits : Lil Day (Bazzart)
Multicomptes : Rupert Wenlock-Larkin
Image :
Âge : 15 ans - 5 mars 1982
Année : 5 ème
Métier : Préfète de Serpentard - Travaille l'été à l'Animalerie magique
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Dim 18 Sep 2016 - 10:47


La salle de l'union était un drôle de lieu, qu'Harmony avait pris soin d'éviter. Elle se disait qu'elle n'avait pas le temps, que ce n'était pas à l'administration de cette école d'organiser son deuil, qu'il s'agissait après tout d'une affaire privée qui ne regardait qu'elle et qu'elle ne pourrait de toute manière pas se recueillir au milieu de pleureuses en pleine opération de chouinerie. Aussi, elle se concentrait sur ses cours, travaillait d'arrache-pieds pour faire fonctionner sa magie. Sa baguette n'était pas le problème, elle avait fini par le comprendre. C'était elle qui était déboussolée et ne savait plus canaliser normalement le flux magique pour produire des ensorcellements efficaces.
Cela lui avait joué des tours cet été. Elle se rappelait l'affaire des abeilles, qu'elle n'avait pu immobiliser plus d'une dizaine de secondes. A Poudlard, elle ne pouvait se permettre de se ridiculiser. La rumeur du crache-limaces était enterrée, elle ne voulait plus tacher son nom d'infamie. Elle était en cinquième année désormais ! Les choses sérieuses commençaient.

Le cours de métamorphose la désespérait et elle en sortait épuisée. Toutes les notions théoriques résonnaient, se contredisaient, en un fatras d'informations indigestes. Elle ne parvenait à produire quelque chose de parfait et craignait de perdre pied, de se laisser distancer par les autres élèves de la classe. Il faudrait qu'elle se ressaisisse, songeait-elle en observant le travail de Hope. Les seules matières où elle se débrouillait comme auparavant étaient la botanique et les potions – son filtre de Paix avait été salué par le professeur, au grand plaisir de la Serpentarde.
Elle était donc restée quelques minutes de plus pour discuter avec le nouveau professeur de métamorphose pour lui demander si les ateliers de métamorphose avec un étudiant de l'académie Haveirson seraient renouvelés, car elle en aurait bien besoin.

Quand elle sortit enfin de la salle, elle s'étonna du bruit, alors que le couloir était vraisemblablement déserté. Elle s'approcha et vit au loin quatre garçons : trois petits et un plus âgé, qui s'invectivaient. Elle vit que les trois plus jeunes portaient un seau qui gouttait, tachant le sol de gouttelettes noirâtres. De l'encre.
Et soudain un des garçons sortit sa baguette pour animer un escadron en papier qui fonça droit sur l'élève plus âgé. Celui-ci eut pour réflexe de se retourner et de fuir, droit dans la direction d'Harmony qui eut le réflexe de sortir sa baguette. Pas question de se ridiculiser face à des gamins. Elle roula des yeux en voyant le Serdaigle, comme son uniforme l'indiquer, se ramasser sur un des tapis. Il fallait vraiment qu'on apprenne le sang-froid aux élèves, en cours de DCFM, se disait-elle.

Comme les avions ensorcelés investissaient leur cible, elle leva son brin d'aubépine et articula un Incendio sonore. Les assaillants de papier se consumèrent immédiatement et leur cendre se posa tranquillement sur le sol. Harmony soupira. Désormais, elle appréhendait chaque sort qu'elle formulait, craignant que l'échec.
Elle hocha la tête en direction du jeune homme, encore au sol et s'avança en direction des trois loustics qui prévoyaient déjà les méfaits suivants. Avec leur seau, ils étaient gênés dans leurs mouvements et ne pourraient fuir aussi facilement.
« Venez par ici espèces de petits véracrasses ! Que croyez-vous faire ? La morve vous coule encore au nez et vous croyez pouvoir vous moquer de nous ? Attendez voir qu'on vous attrape. » persiflait-elle en les poursuivant.
Elle n'avait pu voir l'écusson sur leurs capes mais ne doutait pas de sa couleur : rouge et or, à coup sûr. Le professeur McGonagall serait ravie, quelques minutes plus tard...

Harmony tourna la tête vers le Serdaigle : elle aurait besoin de son aide pour les maîtriser.



Hiboux
If I told you that a flower
BLOOMED IN A DARK ROOM
would you trust it ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18344-harmony-k-sharen
Aaron Swan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Dim 18 Sep 2016 - 15:43

Sa sauveuse, car oui, c’était une fille, était une Serpentarde. Pour ce qui est de son nom, Aaron n’en savait rien du tout. Elle semblait juste être un peu plus petite que lui. La jeune femme se retourna, hocha la tête en direction du Bleu et Bronze et s’avança vers les trois gamins. Le Serdaigle, un peu honteux de cette position ma foie très déplaisante, se releva vite fait. La Verte et Argent commençait déjà presque à piquer un sprint quand elle dit aux jeunes Gryffondor, à en voir leur cravate :

-Venez par ici espèces de petits véracrasses ! Que croyez-vous faire ? La morve vous coule encore au nez et vous croyez pouvoir vous moquer de nous ? Attendez voir qu'on vous attrape.


Qu’on ? Effectivement, la jeune femme avait besoin du garçon pour les attraper. Aaron essaya de garder son sang-froid en voyant les trois premières commençaient à courir en hurlant de joie et de phrases style : Venez-nous attraper si vous le pouvez ! Cette remarque fit naître un léger sourire amusé sur le visage de l’Aigle, mais quand il se rappela que par leur faute il était tombé comme un château de carte et c’était donc tapé une honte intergalactique, le sourire naissant disparut aussi vite qu’il était arrivé. Aaron décida de garder son calme mais quand il vit la Serpentarde fonçait à la suite du trio de scélérats, il se dit qu’une petite course poursuite à l’ancienne ne pouvait pas lui faire de mal.

Ainsi, les deux étudiants courraient à la suite des premières qui n’arrêtaient pas de les provoquer par leurs phrases puériles. Bande de petits ingrats ! Le Serdaigle prit l’initiative de demander son nom à la Verte et Argent, lui disant qu’il s’appelait Aaron. Il apprit donc que la jeune femme portait le doux nom d’Harmony. Il essaya alors d’en attraper par magie. Non, il n’allait pas le pétrifier ou le ligoter, il le ferait juste venir à lui.

-Accio cravate !


La cravate d’un des trois Gryffondor fut soudainement attirée par la baguette en vigne du jeune homme. Il cria de surprise et essaya de se débattre, mais en vain, la cravate le tirait et bientôt, il fut à une distance suffisante pour que l’Aigle l’attrape par le col et l’oblige à rester près de lui. Harmony en intercepta un deuxième quant au troisième étudiant, il avait disparu, comme ça. Le sceau d’encre avait été abandonné là, ainsi que l’Histoire de Poudlard.

Aaron s’approcha du manuel et le prit dans ses mains. Il l’examina et remarqua avec soulagement qu’il ne manquait pas beaucoup de pages. Mais soit, profaner un tel livre était déjà un acte vandale qui devait être puni. Et puis dans le fond, ils appartenaient tous les trois à Gryffondor, donc le Serdaigle s’en fichait un peu de leur sanction. Quant au pot d’encre, la Verte et Argent s’en chargea.

-On n’a pas retrouvé le troisième, lui dit le Bleu et Bronze. Cependant, il ne doit pas avoir quitté le cinquième, ça m’étonnerait. Je te propose qu’on se sépare. Je pars à droite et toi à gauche, ok ?

Et l’Aigle partit chercher le dernier gamin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Harmony K. Sharen
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 08/06/2015
Parchemins : 617
Points d'activité : 183
Avatar : Dakota Fanning
Crédits : Lil Day (Bazzart)
Multicomptes : Rupert Wenlock-Larkin
Image :
Âge : 15 ans - 5 mars 1982
Année : 5 ème
Métier : Préfète de Serpentard - Travaille l'été à l'Animalerie magique
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Jeu 22 Sep 2016 - 15:45


Harmony Sharen prenait ses nouvelles prérogatives à cœur. Peut-être même faisait-elle du zèle. Néanmoins, ces trois élèves étaient pris en flagrant délit. Elle ne pouvait pas laisser ce garçon seul face à eux et devait les empêcher de faire plus de dégâts. Bien sûr, elle n'était pas obligée de leur infliger de telles paroles méprisantes. Néanmoins, ils les méritaient amplement, selon elle.
Il s'avérait qu'ils étaient de Gryffondor. Évidemment.

Alors qu'elle pressait le pas pour les arrêter, le Serdaigle se releva et la suivit. Il se présenta et Harmony lâcha rapidement son prénom. Dans la foulée, le dénommé Aaron utilisa un sort pour faire venir à lui l'un des garçons. L'idée d'un Accio était astucieuse, quoiqu'un peu osée. En tirant à lui la cravate de l'insolent, il aurait pu lui faire mal. La blonde fronça donc les sourcils. Elle le lui reprocherait plus tard. Une chose après l'autre.

Aussi, elle courut un peu plus vite pour immobiliser le deuxième garçon. Heureusement, il n'était pas très grand, sinon la frêle jeune fille n'aurait pu le maintenir. De toute façon, maintenant qu'une préfète lui tenait le bras, il n'avait plus intérêt à fuir.
Le troisième élève avait disparu et Aaron ramassait le livre d'Histoire qui traînait là. Harmony l'observa et soupira devant son expression soulagée. Les Serdaigle étaient vraiment des gens étranges. Elle se chargea de ramasser le seau puis se retourna vers Aaron pour lui indiquer la marche à suivre.

Celui-ci la prit de court en lui demandant de partir à la recherche du dernier gamin. Alors qu'il faisait mine de partir, elle le retint. « Hep, attends voir. Ce sont des Gryffondor. Tu crois vraiment qu'il est encore dans le coin ? Il a dû se réfugier dans leur salle commune, au sixième. » Elle désigna le seau qu'elle portait à bout de bras. « Je ne vais pas lui courir après avec un élève et un seau dans les pattes. »

Son badge était un peu caché par son gilet, elle s'en rendait compte. Elle n'en avait pas encore trop l'habitude. Se tournant vers le garçon dont elle tenait toujours la manche ainsi que son camarade, un peu plus loin, elle voulut les inciter à désigner le déserteur. « Bien. Je vais vous donner deux retenues de quatre heures à chacun, pour avoir tenté de créer le chaos dans cette école. Et pour avoir attaqué un élève dans les couloirs. Si vous me donnez le nom de votre camarade, je pourrai réduire à une punition totale de six heures avec M. Rusard. » Les deux garçons demeurèrent évidemment muets, comme elle pouvait s'y attendre. Les Gryffondors raisonnaient de manière insensée et refuseraient toute opportunité pour protéger l'un des leurs. Comme si celui-ci allait un jour les remercier...

« Huit heures, donc. » conclua-t-elle en sortant son carnet. Elle leur demanda leur nom et les inscrivit. « Vous allez me suivre au bureau de M. Rusard. Si vous bougez le petit doigt sur le chemin, votre punition sera pire et je serai obligée d'aller voir votre directrice de maison. »
Elle fit signe à Aaron de les accompagner et relâcha les deux énergumènes pour porter plus confortablement le seau. Descendre les escaliers allait être long mais c'était la première fois qu'elle punissait des étudiants et elle voulait faire au mieux.

Harmony réfléchissait à ce qu'elle devait faire au sujet d'Aaron. D'un côté, son intention était bonne et s'il n'avait pas vu son insigne, il était logique pour lui d'utiliser un sort à sa suite. Néanmoins, il pouvait avoir vraiment fait mal à l'élève en question et rien ne justifiait cela. De plus, utiliser un sort contre un élève, en dehors d'une salle de classe ou du club de duel était une infraction claire du règlement.
Et puis, sa manière de prendre en charge les choses sans aucune forme de remerciement l'avait vexée. Elle soupira et s'adressa donc à Aaron d'une voix basse. « Tu as voulu m'aider, je comprends. Néanmoins, je ne peux pas laisser passer une violation du règlement. Tu n'aurais pas dû utiliser ce sort. Attirer sa cravate comme ça, c'est dangereux. Je suis obligée de te donner une retenue d'une heure, pour le principe. »

Elle ne voulait pas se faire devancer par l'un des deux petits malins devant eux, qui n'auraient pas manqué de se plaindre d'une injustice, si elle n'avait pas constaté l'infraction commise par Aaron. Son autorité aurait été sapée devant Rusard et elle ne pouvait pas se le permettre.

HRP:
 



Hiboux
If I told you that a flower
BLOOMED IN A DARK ROOM
would you trust it ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18344-harmony-k-sharen
Aaron Swan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Jeu 22 Sep 2016 - 21:05

Aaron allait partir chercher le dernier gamin. Il marchait d’un pas pressé et énergique, en rage après ce que ces trois petits sales gamins lui ont fait quand il se fit arrêter par Harmony.

-Hep, attends voir. Ce sont des Gryffondors. Tu crois vraiment qu'il est encore dans le coin ? Il a dû se réfugier dans leur salle commune, au sixième, dit-elle en montrant le sceau d’encre qu’elle tenait dans les mains. Je ne vais pas lui courir après avec un élève et un seau dans les pattes.


La Verte et Argent montra alors un badge très distinctif que tous les élèves de l’école connaissait, absolument tous. C’était l’une des deux nouvelles préfètes des Serpentards. Et bien sûr, il avait encore enfreint le règlement. Pas intentionnellement, bien entendu, mais il l’avait quand même fait en lançant son Accio. Aaron espéra juste que la nouvelle préfète passe dessus sans rien dire. Harmony se tourna alors vers les deux Rouge et Or. Elle leur fit du chantage avec sa voie faussement autoritaire, disant que si les élèves ne disaient pas ou se trouvait le troisième jeune garçon, elle leur collerait huit heures de colle, punition que la blonde pourrait alléger à six si ils la lui révélaient. Mais non, les trois loustics restèrent muets comme des tombes. L’Aigle n’appréciait pas du tout la méthode que la nouvelle préfète appliquait. C’était affligeant selon lui. Et heureusement, au fond, que les deux garçons rouges se turent, ils n’avaient au moins pas vendu la mèche. La Verte et Argent ouvra son calepin et nota leur punition.

-Vous allez me suivre au bureau de M. Rusard. Si vous bougez le petit doigt sur le chemin, votre punition sera pire et je serai obligée d'aller voir votre directrice de maison.

Harmony fit signe au jeune homme de la suivre. Tout en descendant les escaliers, le Serdaigle réfléchit à beaucoup de choses. Tout d’abord, il trouvait ça stupide que les étudiants ne pouvaient même pas lancer des maléfices mineurs en dehors des classes et du club du duel. En tant que préfet, il l’aurait autorisé à tout le monde. C’était peut-être aussi pour ça qu’il n’occupait ce poste… Les deux jeunes gens continuaient à descendre les marches, attendant parfois les escaliers capricieux. Les deux punis étaient derrière eux. La Serpentarde semblait préoccupée par quelque chose, mais impossible pour le Bleu et Bronze de savoir quoi. Soudainement, à voie basse, la sentence tomba :

-Tu as voulu m'aider, je comprends. Néanmoins, je ne peux pas laisser passer une violation du règlement. Tu n'aurais pas dû utiliser ce sort. Attirer sa cravate comme ça, c'est dangereux. Je suis obligée de te donner une retenue d'une heure, pour le principe.


Aaron tombait de haut, de très, très haut. Les yeux du jeune homme s’écarquillèrent de surprise et sa bouche devint béate. Il ne savait pas quoi répondre. Comment elle, une petite fille, osait lui mettre une retenue ! Le Serdaigle était son ainé, elle n’avait pas le droit !

-Je te demande pardon ?

En fait, le Bleu et Bronze se fichait pas mal de sa réponse. En quoi attirer un élève serait dangereux ? Pff, il aurait été légèrement étranglé, certes, mais ce n’était pas non plus mortel. Aaron avait peut-être été bête sur ce coup là. Enfin, il fallait discuter. Jamais il ne serait collé par une plus petite que lui, elle voulait le faire mourir de honte ?

-Heu, Harmony, je pense n’avoir pas bien compris.

Oh que si il l'avait parfaitement comprise, miss préfète parfaite l’avait…collé.

-Je suis désolé pour toi, mais il est hors de question que j’aille en retenue. Je suis déjà collé pendant deux semaines par McGonagall. Je dois me taper en plus la personne que je hais le plus au monde. Alors s’il te plaît, soit chic.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Harmony K. Sharen
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 08/06/2015
Parchemins : 617
Points d'activité : 183
Avatar : Dakota Fanning
Crédits : Lil Day (Bazzart)
Multicomptes : Rupert Wenlock-Larkin
Image :
Âge : 15 ans - 5 mars 1982
Année : 5 ème
Métier : Préfète de Serpentard - Travaille l'été à l'Animalerie magique
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Mer 28 Sep 2016 - 16:35


A la vue du badge de préfète qu'Harmony lui montrait fièrement, Aaron fit volte face et renonça à la poursuite du troisième garnement. Il restait muet alors qu'elle s'expliquait avec leurs agresseurs du jour, bien moins goguenards que quelques minutes plus tôt. Evidemment, en bons Gryffondors, ils se fichaient bien de leur sentence. Certainement, même, notaient-ils déjà que leur superbe idée, quand bien même elle ne pourrait produire ses effets néfastes et ô combien amusants pour les rebelles qu'ils étaient, serait consignée quelque part. La préfète de Serpentard n'en doutait pas : une fois relâchés, ils ne manqueraient pas de rapporter et de déformer leur aventure, cherchant chez leurs pairs et leurs aînés la connivence et la reconnaissance de leur appartenance méritée à la maison en rouge et or. Cela la hérissait. Un rappel à l'ordre ne leur suffirait pas, bien au contraire.
Ce n'était pas par plaisir qu'elle leur assignait cette punition : sans doute Rusard leur concocterait-il un programme d'un ennui profond qui ne ferait que confirmer le chemin de leurs cerveaux infantiles vers la neurasthénie. Mais elle était bien obligée d'agir et c'était la seule chose dont elle avait la compétence.

Enfin, alors qu'ils avançaient vers les escaliers, elle s'adressa à Aaron. Elle lui expliqua que, malgré son intention louable, elle devait le coller. Elle vit alors l'expression autrefois satisfaite du garçon se décomposer. Il semblait tomber des nues et son attitude confirmait chez la jeune fille l'idée qu'il ne devait pas être un mauvais bougre. Certes, son geste avait été malheureux et dangereux, mais le monde sorcier n'était-il pas truffé de dangers ? Ce château lui-même était capable de tuer ses élèves, tel un Saturne avide.
Ce qu'Aaron ajouta lui soutira un sourire. Elle voulut lui faire comprendre qu'une telle précision ne devait pas lui permettre d'entrer dans ses bonnes grâces : au contraire, il aggravait son cas. N'empêche, elle était surprise et se demandait ce qui avait pu lui valoir une punition d'une telle ampleur.

Avec son stylo bic – bien plus agréable pour la prise de notes en marchant -, elle nota quelques mots dans son carnet, puis le montra à Aaron. Alors qu'il lisait, elle lui dit distinctement, de sorte que les deux grouillots les précédant l'entende : « Je suis navrée Aaron, c'est le règlement. »
Or, sur la page, en dessous des annotations relatives à l'incident des boulettes d'encre et des avions de papier, était écrit : « Aaron Swann, Serdaigle, a été visé par les élèves en question. Il m'a apporté son aide pour les interpeler et les accompagner au bureau de M. Rusard. » Nulle mention d'un sortilège et encore moins de sa dangerosité.
La blonde souriait encore à Aaron. Le Serdaigle devait résoudre des énigmes chaque soir : normalement, cette mention était limpide pour lui. La punition n'était qu'une menace en l'air, pour éviter de se faire discréditer face à Rusard par les deux garnements.

Une fois arrivés au rez-de-chaussée, Harmony demanda à Aaron de l'attendre car, pour son cas, elle préférait l'emmener auprès du professeur de sortilèges. Elle toqua donc au bureau de Rusard, lui fit voir son carnet et lui expliqua la situation en précisant qu'elle avait lancé un Récurvite sur le lieu de l'infraction, pour éviter que le sol ne soit glissant, à cause de l'encre, disait-elle en désignant le seau. Elle prit ensuite congé du concierge et rejoignit son acolyte d'un jour.

« Tu ne pouvais pas savoir que j'avais le droit, moi, d'utiliser un Incendio dans le couloir. Mais la prochaine fois, évite tout de même la cravate. C'est bien pensé, mais un peu dangereux. » Elle observa l'Histoire de la Magie qu'il tenait toujours avec lui. « Par contre, je veux bien que tu m'expliques comment tu as chopé une aussi grosse retenue avec McGonagall ! A la place de ta punition. »
Elle ne se départissait pas de son air supérieur et satisfait : l'autorité dont elle disposait par son statut était son délice quotidien. Elle voulait être une excellente préfète et en était fière. Toutefois, dans sa requête, il y avait surtout de l'amusement. Aaron l'intriguait, à tenir tant à l'intégrité d'un vieux livre et néanmoins à se faire coller aussi facilement.




Hiboux
If I told you that a flower
BLOOMED IN A DARK ROOM
would you trust it ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18344-harmony-k-sharen
Aaron Swan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Lun 3 Oct 2016 - 19:36

Harmony lui tendit un papier sous le nez, avec une petite énigme dessus. Aaron la comprit vite, et il jubila à l’intérieur de lui-même. Les deux jeunes gens descendirent les escaliers de Poudlard pour arriver au rez-de-chaussée. Là, la Verte et Argent demanda que le jeune homme se stoppe ici pendant qu’elle aille donner les premières à Rusard. Il attendit ainsi pendant plusieurs minutes avant que la blonde ne revienne vers lui. Il dut avouer qu’attendre là comme un apprenti l’énervait légèrement.

-Tu ne pouvais pas savoir que j'avais le droit, moi, d'utiliser un Incendio dans le couloir. Mais la prochaine fois, évite tout de même la cravate. C'est bien pensé, mais un peu dangereux. Par contre, je veux bien que tu m'expliques comment tu as chopé une aussi grosse retenue avec McGonagall ! A la place de ta punition, lui lança-t-elle pendant que les étudiants remontaient les marches.

Elle dit ça d’un ton supérieur, un peu trop supérieur au goût du garçon. Dans un premier temps, le Bleu et Bronze ne voulait pas lui répondre, lui dire qu’il était en sixième mais qu’il n’avait pas su garder son calme face à un petit con comme Park. Mais si vous pensez que la Serpentarde allait abandonner sa requête, c’est que vous vous mettez un doigt dans l’œil. Ce n’est qu’après deux longues minutes que la langue du jeune homme se délia. Il inspira profondément mais non, ça ne voulait pas sortir.

-Ecoute, je préfère ne pas en parl…

Aaron souffla bruyamment. Cette jeune femme commençait à l’exaspérer, avec ses questions indiscrètes. Il décida donc de tout lui expliquer, de son altercation avec Park jusqu’au Dentesaugmento lancé même si cela devait le faire passer pour un gros con devant elle. Même s’il n’était pas là, il arrivait quand même à lui taper sur le système. Il fallait avouer qu’il était très fort. Cette seule pensée le fit enragée de plus belle.

-Voilà, finit-il. Tu es contente ?

Il tenait toujours fermement le gros bouquin dans ses bras, pas prêt à le laisser s’en aller. Il avait perdu quelques pages à cause de ses stupides ignares, mais ce n’était pas très grave. Du moins c’est ce qu’il espérait. Les deux jeunes gens avaient enfin atteints le cinquième étage, après des minutes qui parurent des heures au Serdaigle. Il fallait admettre que sans Harmony, Aaron aurait été recouvert d’encre. Et dans ce cas-là, étant donné qu’il se connaissait assez bien, il n’aurait pas seulement utilisé son Accio pour ramener la cravate du première à lui… En gros, sans elle, après l’incident du parc, cela l’aurait étonné que la veille McGo ne le vire pas sur-le-champ. Il prit donc l’initiative d’inviter la Serpentarde à boire un thé. 16 heures devait être déjà passé il y quelques minutes donc, logiquement, les Elfes avaient déjà rapporté la boisson chaude et les petits biscuits.

Le Bleu et Bronze attira donc la Sharen jusqu’à cette endroit. A vrai dire, l’idée de manger seul et avec pour seul ami un vieux livre ne lui plaisait guère. Une fois installé confortablement sur les fauteuils qu’Aaron trouvait affreusement kitsch, les deux jeunes étudiants commencèrent à manger. Le Swan lança comme sujet de discussion les sortilèges de métamorphose. La vraie raison de cette chicane, qui avait de loin pour seul but de divertir, était qu’après le sentiment d’humiliation et de supériorité que lui avait infligé Harmony, il voulait se venger à son tour sur un terrain qu’il connaissait bien. Le Serdaigle écoutait la jeune femme tout en lisant entre les lignes la Gazette du Sorcier. C’était encore, comme à peu près six jours sur sept, un ramassis d’articles inintéressants mélangés à des ragots et rumeurs à faire dormir un vampire. La Guerre leur avait été bénéfique, mais maintenant que les tensions s’étaient calmées, c’était redevenu le journal Closer du monde des sorciers. Alors que la préfète des Serpents et l’Aigle étaient en train de débattre autour d’un sort de transmutation, le Bleu et Bronze aperçut trois silhouettes qu’il connaissait bien.

-Ils ne devaient pas aller avec Rusard ? demanda-t-il à Harmony en montrant du doigt les trois Rouge et Or.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Harmony K. Sharen
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 08/06/2015
Parchemins : 617
Points d'activité : 183
Avatar : Dakota Fanning
Crédits : Lil Day (Bazzart)
Multicomptes : Rupert Wenlock-Larkin
Image :
Âge : 15 ans - 5 mars 1982
Année : 5 ème
Métier : Préfète de Serpentard - Travaille l'été à l'Animalerie magique
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Jeu 27 Oct 2016 - 16:03


Ce badge tout neuf signalait à tous le statut d'Harmony Sharen dans cette académie. Elle en était fière et se devait de l'affirmer lorsqu'elle l'arborait. Elle était supérieure aux autres étudiants – c'était un fait et c'était pour leur bien. Dans le cas d'Aaron, il avait voulu jouer au brave et répondre aux attaques d'abrutis, dont le comportement était une nuisance. Son geste était honorable, quoique maladroit. Elle ne pouvait décemment pas le décourager en lui donnant une punition.
Toutefois, il lui fallait rappeler son autorité. Aaron ne bénéficiait d'aucun passe-droit, d'autant plus qu'il lui avouait être collé avec le professeur McGonnagall. Elle fut d'ailleurs étonnée de la remarque du Serdaigle : ce n'était pas très malin de souligner qu'on avait été jugé fautif, pour éviter une autre punition. Ce devait être son orgueil, piqué, qui s'exprimait.

Aussi, elle ne manqua pas de le contraindre à lui raconter sa mésaventure. Elle était dans une position de force et devait en profiter pour contre-balancer son geste magnanime. Il n'y avait pas d'altruisme. C'était une notion illusoire, idiote, digne des benêts et des rêveurs. Tout n'était qu'échange. Quand elle offrait quelque chose, elle attendait nécessairement un retour d'ascenseur. Ce raisonnement était applicable à tous : personne n'y échappait. Ce serait se tromper sur la nature humaine et s'exposer à bien des déceptions que de croire l'inverse.
Le contre que lui tenait Aaron était bien le prix de cette transaction.

Elle sourit à la conclusion. « Joon Park est un idiot. Je te souhaite bien du courage pour le supporter. » Elle ne le connaissait que de réputation, par opposition à son frère, et cela lui suffisait amplement. Elle allait lui proposer d'en rester là et de continuer chacun son chemin quand le Serdaigle lui proposa un thé. Finalement, elle avait su gagner des points auprès de lui. C'était bien. On ne manquait jamais d'alliés. Et s'il était impulsif, Aaron semblait intelligent. Aussi, elle accepta et le suivit.
Ils s'installèrent pour le goûter et Harmony picora une tarte aux fruits en écoutant son camarade parler de métamorphose. Pile le sujet qu'elle ne maitrisait pas. Heureusement que sa colocataire était Hope Westminbrook : elle pouvait alors lui répondre des choses censées et suivre son argumentation. Au passage, elle notait cet atout à la faveur du garçon. Il se gargarisait de sa compétence : aussi serait-il probablement flatté si elle lui demandait de l'aide, à l'occasion.
Entre deux critiques du niveau intellectuel de la Gazette des Sorciers, les deux jeunes gens débattaient donc, Harmony prenant ses précautions pour ne pas formuler trop d'erreurs ou de marques d'incompréhension. Alors justement qu'elle réfléchissait à une manière adéquate de changer de sujet, il lui montra trois silhouettes. Les trois jeunes sorciers qu'ils avaient rencontrés plus tôt se baladaient tranquillement. « Je suppose qu'il leur a demandé de nettoyer et que les autres heures s'effectueront plus tard, dans la semaine ! » Elle n'avait pas de moyen d'en être sûre et devait s'en remettre à Rusard. « Je doute qu'Argus Rusard laisse filer une occasion de maltraiter des Gryffondors comme ça. » conclut-elle.



Hiboux
If I told you that a flower
BLOOMED IN A DARK ROOM
would you trust it ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18344-harmony-k-sharen
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Boulettes d'encre et Avions ensorcelés |Aléa| |Libre|   Aujourd'hui à 7:16

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Cinquième étage-