-{ Qu'on lui coupe la têêêête ! - LIBRE -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cataleya Galvão
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 05/03/2016
Parchemins : 228
Points d'activité : 14
Avatar : Amandla Stenberg
Âge : 12 ans
Année : Deuxième année
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: -{ Qu'on lui coupe la têêêête ! - LIBRE -   Mar 27 Sep 2016 - 23:00

QU    '   ON                LUI                COUPE               LA             TÊTE                   !COULOIRS - DU - QUATRIÈME - ETAGE



La journée de Cataleya avait été longue, et elle ne semblait pas être encore tout à fait terminée. Elle s'était levée plus tôt que d'habitude afin de participer à l'entraînement de quidditch de l'équipe. L'entraînement c'était plutôt bien passer, et grâce à son nouveau balai ses résultats s'avéraient meilleurs qu'en début de saison. Elle avait enchaîné sa journée avec une matinée entière de cours. Son après-midi n'avait pas été des plus reluisantes, car elle avait été aussi très complète. En ce moment, les journées de la deuxième année étaient très remplies, et elle n'avait que peu de temps libre. Elle occupait ses moments de liberté entre le quidditch et les révisions. Le reste n'avait actuellement plus d'importance, et les sorties nocturnes de l'adolescente se faisaient de plus en plus rare. Cela faisait une dizaine de jours qu'elle n'avait pas mis les pieds dans la forêt interdite, ce qui était une éternité pour la brésilienne. Elle comptait bien remédier à cela très rapidement. Etant en avance dans le programme et dans ses révisions, la jeune Galvão comptait se prendre quelques jours de repos afin de pouvoir se remettre à fond dans le quidditch.

Elle ne faisait pas partie de ceux qui se mettaient la pression pour les examens de fin d’année. Cataleya était consciente de ses capacités, et elle savait qu’elle ne pouvait pas échouer. Du moins elle n’échouerait pas dans les matières qui l’intéressaient et qu’elle avait travaillées. En revanche, il y avait un certain nombre de matières qui ne trouvaient pas grâce aux yeux de la brésilienne. Dans les domaines où cela était le cas, il en était qu’elle ne faisait pas d’efforts pour approfondir sa culture. Cataleya n’était pas faites pour se consacrer exclusivement à ses études, elle préférait de loin s’amuser et explorer Poudlard. Sans doute son but ultime dans la vie, enfin elle voulait aussi ressembler à la princesse guerrière Xena, mais ça c’était encore un autre objectif. Elle était courageuse et fière. Elle avait encore pourtant un long chemin pour faire preuve de force et de maturité physique. Elle avait déjà le caractère et l’attitude d’une guerrière. Mais son côté tête brûlée, qui fonce tête baissée dans le danger n’était certainement pas un atout.

Mais aujourd’hui c’était son sérieux qui ressortait de cette journée. Alors que Cataleya allait remonter à la salle commune afin de se reposer avant le dîner, elle arpenta les couloirs du troisième étage la tête plongée dans son livre de métamorphose. Alors qu’elle révisait un sortilège de transfert, elle ressentit une vive douleur au niveau de l’abdomen. Le coup qu’elle venait de recevoir la propulsa violemment en arrière jusqu’à atteindre le mur le plus proche. Sur lequel elle s’écroula sans aucune douceur. Dans son périple, elle lâcha son sac qui s’échoua à plusieurs mètres d’elle, sur son passage les affaires de la brésilienne s’étaient réparti sur le sol – dont sa baguette. « Non mais ça va pas ! C’est quoi ce délire ! » Alors qu’elle se relevait du mieux qu’elle pouvait, un cliquetis désagréable se fit entendre. Happer par cette gêne auditive, Cataleya releva la tête à la recherche de ce bruit désagréable. Elle fut surprise de voir ce qui l’avait frappé. Une armure ? Non mais sérieusement… Elle finirait par se faire tuer dans ce maudit château.

Alors qu’elle se relevait et qu’elle analysait la situation, l’armure commença à se déplacer dans la direction de la deuxième année. Prise au dépourvu, et ne voulant pas se retrouver de nouveau au sol. La brésilienne ramassa son livre de métamorphose et menaça le tas de ferraille qui lui faisait face : « Ose t’approcher et je te jure que tu vas souffrir ! ». Le modèle effectua tout de même un pas. « Vraiment ?! » D’un instinct primaire, Cataleya invoqua le super saiyan présent en elle, et elle lança de toutes ses forces le manuel dans le casque de la carcasse. Buuuuuuut. Le heaume se détacha lamentablement du modèle termina sa course sur le marbre de la salle. « Cataleya 1 – Tas de ferraille 0 ! Fallait pas me chercher des noises tête d’enclume ! Enfin faudrait déjà que tu en es une de tête ! » Finissant de déblatérer, elle effectua sa petite danse de la victoire en tournant sur elle-même. « Oh yeah ! Oh yeah ! Cataleya la guerrière… Oh merde… » Prise dans son élan, elle ne vit que tardivement l’harnois récupérer sa tête afin de compléter sa panoplie. Interloquée, elle vit la menace arriver. Déterminée à ne pas en rester là, l’armure esquissa un mouvement du gantelet. Et comme par magie, le bouquin de la gamine se retrouva dans ce qui lui servait de main.

La brésilienne venait à peine de comprendre la situation, que déjà le manuel fonçait droit sur elle. Ne pouvant effectuer une contre-attaque, la gamine se déporta dans la direction opposée à celle de l’objet volant. Et pour la deuxième fois de la journée, son fessier rencontra le mur. Lâchant un cri de frustration, Cataleya se releva.

La bataille ne faisait que commencer…

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Quatrième étage-