Study session ft Emy Mando

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Emy Mando
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 14/09/2016
Parchemins : 23
Points d'activité : 64
Avatar : Taissa Farminga
Image :
Âge : 17 ans
Année : 7ème
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Dim 6 Nov 2016 - 11:44

Il n'avait rien dit, ce qui dans un sens lui faisait plaisir, car elle avait le dessus. Si il avait commencé à lui hurler dessus elle serait parti en trombe, où alors elle aurait haussé encore plus la voix. Ce qu'elle détestait par dessus tout c'était qu'on soit violent à son égard, qu'on lui crie dessus et, encore pire, qu'on lui donne des ordres. Son père l'avait bien compris et il lui offrit une éducation douce mais ferme. La seule fois où il lui avait hurlé dessus alors qu'elle rentrait un peu trop tard d'une soirée cinéma, elle était partie deux jours entier. Pas bien loin, juste chez une de ses amies à Londres, mais assez longtemps pour que son père lui fasse milles excuses. Elle n'était pas vraiment rancunière, sauf si la situation devenait trop grave où lui faisait trop de mal. Elle essayait malgré son côté sombre de voir le positif mais la réalité lui revenait toujours en pleine face.


E
lle fut tirée de ses pensées par un geste plutôt brusque sans être violent pour autant. Il s'était levé et lui avait pris le poignet, elle le regardait en fronçant les sourcils, sans se débattre. Elle observait le bel asiatique, elle ne le pensait pas si grand. Enfin, déjà assis il était imposant, mais là, il devait mesurer plus d'un mètre quatre vingt, et encore, c'était peu. La situation était plutôt comique quand elle pensait à ses 1 mètre 65. A côté de lui dans les couloirs elle paraîtrait minuscule. Pourtant c'est elle la septième année, et la plus âgée. Quel ironie ! Elle commençait à sourire alors qu'il la regardait en se mordant les lèvres, et voilà, elle rougissait. Comment être crédible en rougissant à toutes les choses craquantes que son interlocuteur pouvait faire ? Il prit enfin la parole.

Il s'excusait et lui demandait pardon, waouh. Elle pensait vraiment qu'elle allait se faire envoyer balader où se faire insulter, mais pas du tout. Il n'avait pas l'air plus choqué que ça face à sa déclaration et il continuait à parler de sa douce voix pour lui dire qu'il ne pensait rien de ce qu'il avait dit auparavant. Elle avait envie de répondre « j'espère bien », pour rire, mais ce n'étais vraiment pas le moment. Viens le temps des compliments une chouette fille, et apparemment plutôt jolie. Elle pourrait l'écouter parler des heures de ce qu'il pensait d'elle. Elle avait raison, l’honnêteté ça paye toujours, et il respectait cela. Si elle devait lui pardonner ? Comment ne pas le pardonner quand il joue de ses charmes en imitant le plus mignon des chiots de la terre ?

Le regard baissé elle l'observait dessiner des ronds sur son poignet, souriante, elle posa son autre main contre sa joue doucement, comme pour lui faire comprendre qu'elle lui pardonnait (elle eu un peu de mal d'ailleurs car il était vraiment très grand!) et lui fit signe de s’asseoir.

« D'accord, je reste. Bien sûr que je te pardonne, toi, ton attitude de trou du cul je sais pas encore. Non je blague. Ne me fais plus de coup pareil, je suis, comme dire, sanguine parfois. Juste, comment ça, j'ai mal choisit mon moment ? »


La colère avait disparu, la curiosité avait pris sa place. Il n'avait pas vraiment réagit à sa déclaration mais il l'avait, comme qui dirait, un peu, évité ? Il avait sûrement ses raisons pour cacher certaines choses. Mais elle savait que parler faisait du bien. Elle posa sa main sur la sienne, et fit des ronds à son tour, elle voulait juste le mettre à l'aise, car il semblait un peu distant mais pas volontairement. Il avait du souffrir lui aussi, enfin, c'est ce qu'elle en déduisait.

Quels secrets cachaient il ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21387-emy-mando?highlight=mando
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Lun 7 Nov 2016 - 5:46

Study session


Joon était soulagé qu'elle lui pardonne, il se permit même un petit rire lorsqu'elle se décrivit comme sanguine. Comme ça, ils n'avaient pas que leur coter artistique en commun ? Intéressant... Joon n'était pas connu pour son sang-froid. Surtout lorsqu'on le mettait en colère. Tout dépendait bien sur à quel point on l'avait pousser a bout, quelle sujet sensible on avait oser poser le doigt dessus, etc. Car dans certains moments, il savait rester calme ou du moins en apparence. Mais en général, cela se terminait toujours par une vengeance bien sentie. Alors que quand on le poussait à bout, Joon était explosif. Une bombe qui vous explosait au visage sans avertissement. Dans ses moments-là où il voyait rouge, il pouvait vous sauter à la gorge et cogner sans s'arrêter. Comme si une bête sauvage avait pris possession de son corps... Cela faisait des années qu'il tentait de contrôler cette violence sans limite don, il pouvait faire preuve, mais sans grand succès. Espérons qu'il y arrive un jour... Bref, revenons sur le sujet et a cette question qu'Emy venait de lui poser. 


En toute honnêteté, le jeune coréen ne savait trop quoi lui réponde. Il n'avait pas envie qu'elle se désintéresse de lui en lui avouant avoir une copine. Égoïste, oui, il l'était, alors il choisit de ne rien dire la dessus. Il se contenta alors de lui donner une réponse vague en laissant le sujet de Meolian de coter. Elle l'apprendrait sans doute bientôt, mais pour le moment, il profiterait de son ignorance...

    «Je n'ai pas très envie d'en parler si ça ne te dérange pas. Disons juste que ma situation est assez compliquée en ce moment avec ma famille et le stress avec les cours. J'ai beaucoup de choses à régler avant de penser a quoi que ce soit d'autre. Mais si tu veux, on peut toujours passer du temps ensemble comme aujourd'hui, je ne dirais pas non a ça. Si tu es d'accord bien sûr... »

Tout au long de son monologue, Joon pouvait sentir la nervosité monter en lui. Ça se voyait dans la façon qu'il mordillait ses lèvres sans arrêt ou encore par cette main qu'il passa fébrilement dans sa chevelure. Il savait que cette proposition était loin d'être correcte et se sentait un peu coupable. Il devrait penser à sa copine au lieu de flirter avec cette fille, mais s'était plus fort que lui. À croire que son frère avait fini par déteindre sur lui. Se sentait-il réellement coupable pour les bonnes raisons, il n'en savait rien. En fait, il ne comprenait plus du tout son comportement ses derniers temps. Il avait l'impression d'agir constamment contre sa volonté. Comme s'il n'avait plus aucun contrôle sur sa personne. Il regrettait les jours ou tout était si simple. Ses jours, ou il se contentait seulement de respirer et rien d'autre. Se soucier de choses futiles comme il le faisait maintenant était quelque chose qu'il n'aurait jamais fait dans son état normal. Mais le problème était là, la normalité semblait l'avoir laissé tomber. Trop de sentiments, trop d'émotions qu'il n'avait jamais eues a absorber auparavant, il ne savait pas quoi en faire et cela l'étouffait. Il devait reprendre le contrôle au plus vite avant qu'il ne se perdre définitivement. Redevenir ce qu'il était...


Chassant ses penser de son esprit, Joon se recula doucement et lâcha le poignet de la jeune fille pour reprendre sa place sur sa chaise tout en soupirant de frustration. Il l'invita ensuite à s'asseoir d'une voix absente puis baissa son regard sur le dessin qu'il avait laissé sur la surface de la table avant de s'être précipité sur la lionne. Il traça doucement le contour de son propre portrait du bout des doigts semblant être fasciné par celui-ci. Il l'aimait bien, s'était différant de ses portraits qui trônaient dans le manoir familial, ou il n'avait aucune expression sur son visage. C'est d'ailleurs dans un chuchotement qu'il demanda a Emy s'il pouvait bien le garder. 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Emy Mando
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 14/09/2016
Parchemins : 23
Points d'activité : 64
Avatar : Taissa Farminga
Image :
Âge : 17 ans
Année : 7ème
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Mar 8 Nov 2016 - 22:26

Il avait esquissé un petit rire, comme ça, sans y penser. C'était ça qu'elle voulait devenir pour lui : quelqu'un de bénéfique, qui pourrait l'aider à chasser ses démons. Elle en avait elle aussi, des images horribles qui trottaient dans sa tête et qui revenaient, à chaque fois, comme le tic tac d'une horloge. C'était pour ça qu'elle était si souvent absente, perdue dans ses pensée. Elle avait tellement de mal à se concentrer quand ses démons prenaient place. Parfois elle les sentait venir, le souffle court, les étoiles dans les yeux, les jambes fébriles. Ces moments qu'elle détestait tant, ces malaises, ces raideurs dans les muscles. Elle n'en avait parlé à personne mais parfois, quelqu'un lui demandait simplement « ça va ? » et les êtres noirs disparaissaient, comme, par magie. Elle détestait se remémorer le jours où tout ça avait commencé, pendant la grande bataille... un mauvais sort, en pleine tête, cela laissait des séquelles, plus grandes qu'elle ne l'avait imaginé.

Elle restait concentré sur ses beaux yeux, le miroir de l'âme, il faisait tout. Brillant, charmant et remplit de questions. On pouvait sentir son malaise. Il mentait. La main dans les cheveux, le mordillement des lèvres (au combien sexy) et le regard dans le vide. Elle connaissait les engrenages des sentiments, c'était l'un de ses passes temps favoris : observer autrui. Il était si beau, elle avait trouvé tout les garçons de Poudlard si peu intéressant, idiot, dénué d'émotions et de matières. Elle savait qu'elle ne s’ennuierait jamais avec lui, et qu'elle pouvait lui révéler les deux faces de sa personnalité. Il avait recommencé à parler, en tenant toujours le poignet de la jeune fille. Une situation compliqué et le refus d'en parler, elle comprenait ça. Des choses à régler … il était de plus en plus intriguant. Des flammes dansaient dans les yeux de la jeune lionne et elle souriait bêtement, le regard fixe, plongé dans ses pupilles noires. Passer du temps... avec elle ? Elle savait déjà ce qu'elle allait lui répondre et commençait doucement à penser à sa formulation.

Il était frustré, se rasseyant tout deux, il agrippa à nouveau son portrait, lâchant sa proie. Il regardait le papier avec des yeux doux, comme une caresse. Il dessinait ses traits, restait absorbé par son image. Il lui demanda simplement si il pouvait le garder. Selon elle, parfois, les gestes valent mieux que les mots. Elle recula, se leva de sa chaise et vint prendre place à côté de lui. Ils étaient vraiment proche cette fois, et elle se pencha également contre le dessin. Ses longs cheveux touchaient l'épaule de Flames, et leur parfum de thym émanait dans la pièce. Elle repris la plume du bout des doigt. Elle le regarda, lui sourit, et posant sa main sur la sienne la poussant contre la table, le dessin bien à plat. Elle commença à écrire, en chantant, mais sans laisser le son s'échapper de ses lèvres, comme lorsqu'on entonne un air de musique. C'était sa chanson préféré en ce moment, et les paroles allait bien avec la situation.

I'm sitting here in a boring room, it's just another rainy
Sunday afternoon. I'm wasting my time, I got nothing to do.
I'm hanging around, I'm waiting for you,
But nothing ever happens - and I wonder.


Après avoir finit la dernière lettre, elle signa : Dolly

En posant la plume elle plongea à nouveau son regard dans le sien.

« Passons du temps ensemble, pas besoin de me demander si j'en ai envie, tu as ta réponse. J'aurai toujours envie de te voir. Il faut se mettre en groupe en botanique, ça te dit de faire équipe ? Même si un jour tu n'as pas envie de me voir, tu seras obligé, et ça me plaît »


Elle posa son regard devant elle, ses cheveux cachant son visage, elle rougissait à nouveau, le sourire aux lèvres et les yeux fermés. L'espace d'un instant, elle arrivait à ne penser à rien ,et même ses démons ne pointaient pas le bout de leur nez. Elle était juste, bien. Cela faisait un bien fou, ça n'était pas arrivé depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21387-emy-mando?highlight=mando
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Ven 11 Nov 2016 - 1:30

Study session


JUn petit sourire amusé sur les lèvres, Joon profita de la concentration de la jeune fille, pour l’observer en silence. Celle-ci fredonnait alors qu’elle écrivait ce qui semblait être des paroles sur son portrait. Mais le fait qu’elle semblait tellement absorber par cette tache, lui donnait amplement le temps d’admirer son profil. Il dut cependant détourner le regard lorsqu’Emy se tourna de nouveau vers lui pour plonger ses jolis yeux noisette dans les siens. Lorsqu’elle ouvrit la bouche, Joon écouta attentivement chaque mot, chaque syllabe qui y sortait et il devait avouer que ce qu’il entendit lui plu énormément. D’ailleurs comment le nier lorsqu’un sourire grandiose avait pris place sur son visage ?


Le fait qu’elle veuille bien passer du temps avec lui, Joon l’avorton, le remplissait de joie. Même s’il doutait qu’elle veuille toujours passer du temps avec lui celons ses mots. En fait, il avait un peu peur qu’elle finisse par s’éloigner lorsqu’elle apprendrait qui il était vraiment ou encore lorsqu’elle saurait pour lui et Meolian. Quelle fille voudrait traîner avec un mec qui avait flirté avec elle lorsqu’il avait déjà une copine ? Mais encore, qui voudrait se lier d’amitié avec quelqu’un qui avais un gros baguage de problèmes autant dans la vie de tous les jours que mentaux ? Seul le temps pouvait répondre à cette question, réponse qu’il craignait voir arriver… Car une chose était certaine, le rejet n’était pas quelque chose que Joon pouvait bien supporter malgré ce que l’on pouvait penser. C’était même l’une des choses qui l’affectait au plus au point, rejeté depuis l’enfance par ses propres parents, avait laissé un traumatisme ainsi qu’une plaie béante qui n’était pas prête de guérir.


Bref, Joon devait chasser ses pensers négatifs de son esprit et vivre le moment. Il se contenta donc de cacher son malaise avec un sourire comme a son habitude et ne rien laisser paraitre aux yeux de la jeune fille et du coup, il devait lui réponde au sujet de faire binôme en cours de botanique. Bien sûr, il allait accepter, mais il fit tout de mêmes semblants d’y songer. Il pencha donc la tête sur le coter et regarda sa camarade de maison avec un air pensif. Il garda cette position quelque minute, faisant durer le suspense autant qu’il le pouvait. Il haussa finalement un sourcil, ses yeux pétillant alors qu’un sourire séducteur apparue sur ses lèvres pour ensuite lui réponde d’une voix grave et taquine.

    «Qu’est-ce que tu me donne en échange si on fait binôme ?   »

Bien sûr, il avait dit cela sans arrière penser et sur le ton de la moquerie, il n’était pas ce genre de mec qui proposait des conneries aux demoiselles, il avait été mieux élevé que cela et il n’avait jamais été intéressé à ses trucs de coucherie à deux noises, trouvant que cela manquait de classe. Joon pouvait être vulgaire certes, mais il n’était pas un porc. Ce genre de situation où l’on devait plus qu’intime avec quelqu’un, il les gardait pour un personne qu’il serait spécial a ses yeux et en qui il pouvait avoir confiance. Ce genre de situation où l’on devait plus qu’intime avec quelqu’un, il les gardait pour un personne qu’il serait spécial a ses yeux et en qui il pouvait avoir confiance. Il plaisantait un point ses tout, une petite pique salace ne faisait jamais de mal à personne si ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Emy Mando
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 14/09/2016
Parchemins : 23
Points d'activité : 64
Avatar : Taissa Farminga
Image :
Âge : 17 ans
Année : 7ème
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Dim 13 Nov 2016 - 18:22

Après avoir retournée la tête vers lui elle sentit qu'il la regardait, droit dans les yeux. Les pupilles noires de la jeune fille se dilataient peu à peu, elle plongeait littéralement dans le miroir de son âme. Ils restèrent ainsi de longue minutes. Le temps semblait s’effriter, perdre sa consistance. Pour elle, il n'y avait plus rien, sauf eux. Il réfléchissait, puis son expression changea. Ses yeux changèrent également, ils étaient plus joyeux, plus vif. Un sourire se dessina sur son visage d'un coup, un petit sourire, moqueur, un sourire rempli de sous entendus. Sa voix emplissait l’ouïe de la jeune femme d'un son délicieux. Elle aimait qu'il lui parle comme ça, d'une voix rauque. Un courant électrique lui avait parcouru le corps, comme une décharge, une envie soudaine de s'approcher encore plus, de le toucher. Il l'attirait comme un amant, mais elle usait de toute son énergie pour se retenir, tant qu'elle le pouvait...

Sa proposition était peu commune, il recommençait à la séduire. Ce genre de questions auraient pu lui sembler déplacées, voir un peu glauques, mais rien de tout ça. Il lui avait donné le feu vert, le genre de question dont on imagine déjà la réponse. Peu de mots lui venaient en tête, dans des moments pareils elle décidait tout simplement d'agir. Elle posa une main sur la joue du jeune homme, le sourire en coin puis tourna légèrement sa tête sur le côté, doucement, d'un geste tendre. Elle se pencha contre lui, le souffle court en prenant son temps. Elle vint doucement déposer un baiser contre sa joue, avec une petite pression mais sans trop en faire. Ce n'était pas comme une bise, c'était plus. Elle retira doucement ses lèvres, en remontant vers le haut, comme pour lui caresser la peau.

E
lle resta quelques minutes la tête tout près de la sienne avant de se reculer doucement. Elle se sentait comme...puissante. Elle avais l'impression d'avoir un certain pouvoir sur lui, un pouvoir de séduction. Il lui arrivait enfin quelque chose d’intéressant, elle arrivait enfin à ressentir autre chose qu'un sentiment négatif. Elle avait chaud, le courant électrique qui parcourait ses muscles avait cessé et le feu était revenu. Son pull l'a dérangeait, elle décida malgré tout de l'enlever d'un coup. Après l'avoir roulé en boule contre la table elle posa son coude sur lui, pour éviter de se faire mal. Après avoir appuyé sa tête contre sa main, elle continuait à l'observer. Elle finit par ouvrir la bouche elle aussi, d'une voix mielleuse elle luit dit ces mots :

« C'est mon prix. Cela vous convient il ? »

Elle avait repris une de ses grandes mains froides et l'avait enveloppé dans une des siennes pour la réchauffer à nouveau. Elle avait tellement à découvrir de lui et il avait tellement à découvrir d'elle et de sa personnalité... qui faisait plutôt peur à certains. Elle caressait doucement sa main, en passant sur chacune de ses phalanges doucement. C'était réellement agréable car elle sentait chacun de ses doigts s'abandonner aux caresses et devenir plus chaud. Il n'y avait rien de pervers dans ce geste, juste de la douceur, qu'elle avait à offrir. Elle avait gardé tout cet amour pour elle pendant trop longtemps et elle avait attendu quelqu'un avec qui partager tout ça. Peu importe de quel endroit il venait, peu importe si il allait peu être retourner chez lui. Peu importe son passé, son présent, ses relations. Elle l'appréciait comme il était. Et c'était quelqu'un de bien, même si il pensait peu être le contraire. On ne plait jamais à tout le monde, et alors ? Pour elle il fallait tout simplement vivre pour soi, et s'abandonner aux personnes qui en valait la peine. Personne ne devait être redevable à quelqu'un, être libre, c'était important à ses yeux. Et elle profiterait de chaque instant avec lui, jusqu'au moment où il aurait envie de partir, où au moment où il en serait obligé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21387-emy-mando?highlight=mando
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Ven 18 Nov 2016 - 1:30

HRPG:
 
Study session


Joon resta surpris par l’audace don venais de faire preuve la jeune fille à un tel point qu’il en resta abasourdi. Déjà qu’a la base, il n’avait pas l’habitude qu’on face les premiers pas vers lui. En temps normal s’était Joon qui commençait les choses. Peut-être avait-il trop l’habitude d’aller vers les filles timides et dans certains cas les garçons. Quoi que pour le dernier, il restait très discret en public ou du moins faisait passer ses actions pour de la simple amitié.


Maintenant, il se sentait comme la proie et non le prédateur, ce qui le déboussolait un tantinet, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’appréciait pas. Il appréciait beaucoup même, cela rajoutait du piquant et dieux seul sais a quel point il aimait la nouveauté. Lorsqu’il retrouva ses esprits, un sourire carnassier apparu sur son visage alors qu’une lueur d’excitation pétillait dans son regard sombre. Regard qu’il posa sur la jeune fille lorsqu’elle se recula et un frisson lui parcourue tout le corps à ses paroles. Si c’était ça, son prix, alors Joon acceptait et pas besoins de réfléchir a sa proposition. Ce n’était pas comme s’il comptait refuser même avant ce petit moment intime de toute manière.


Décident de jouer lui aussi, il s’approcha a son tour jusqu'à ce que son visage soi si près du siens, qu’elle pouvait surement sentir son souffle. Il se contenta de garder son regard plongé dans le siens pour ensuite se baisser a la hauteur de son oreille. Son souffle chaud balayant le côté de son coup. Ses lèvres à quelque centimètre de son oreille, à chaque mot, chaque syllabe, elle frôlait son contour d’une caresse délicate et légère, alors que sa voix rauque et grave, se faisait sensuelle et suave.

    «Ah oui ? Je dois admettre que j’apprécie grandement ce prix et je me dois aussi d’accepter. J’ai hâte de faire équipe avec vous Miss Mando, et il me tarde de vous rejoindre en classe et faire plus ample ‘’ connaissance ‘’… »

A la fin de sa phrase, Joon ricana doucement, puis se recula aussi vite qu’il s’était approché et la regarda avec un regard de braise et lui fi un petit clin d’œil. Il se tourna ensuite vers ses affaires qu’il rangea dans son sac, sans oublier le dessin d’Emy et le referma. Il accrocha ensuite son sac à bandoulière a son épaule et se prépara a sortir, c’est qu’il avait des trucs a faire. Il n’avait pas très envie de quitter Emy, mais quand le devoir vous appelait… Il lui sourit donc gentiment puis s’excusa auprès d’elle.

    «Ses triste, mais je dois y aller, du coup faudrait que je m’entraîne un peu si je veut bien faire mon job dans l’équipe des griffy, j’espère que tu ne m’en veut pas de te laisser comme ça. Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée miss Dolly et on se revoit en cours de botanique. Ne m’oublie pas surtout ! »

À la fin de son monologue, Joon lui fit un dernier clin d’œil taquin, et se dirigea vers la sortie, sans oublier de frôler la lionne à son passage. Mais avant de complètement disparaitre de la vue de la jeune fille, il se retourna et ses avec un sourire joyeux qu’il lui fit le signe de la victoire avec ses doigts qu’il colla au coin de ses yeux pour ensuite tirer la langue comme un gamin. Il reprit ensuite sa route et sa silhouette gigantesque, disparue au loin et quitta pour de bon cet endroit qu’il devait avouer ne plus détester autant que lorsqu’il y avait mis les pieds quelque heure plus tôt…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Study session ft Emy Mando   Aujourd'hui à 1:08

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

MMHP :: Poudlard : le château :: Quatrième étage :: La Bibliothèque-