Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Mar 4 Oct 2016 - 18:36

Amortentia - Cours réservé aux 6ème & 7ème année.





La rentrée des classes s'était bien passée malgré les nombreuses questions que se posaient le corps enseignants sur l'état moral des élèves.
Certains avaient fui, à juste titre. Il aurait voulu faire la même chose si Minerva ne s'était pas montrée persuasive.
En reniflant bruyamment, remettant ses bretelles en place, le professeur des potions peaufinait sa petite merveille.
Si le cœur n'était pas à l'amour, il pourrait leur faire voir ce petite breuvage qui simulait l'amour.
L'odeur était alléchante, mais il avait passé tellement de temps à les travailler qu'il n'était plus sous le même effet, et dans un cas comme celui-ci, il avait toujours sur lui : l'antidote.

L'amortentia dormait dans sa fiole, alors qu'un chaudron bouillonnait encore de cette substance incroyable. Ce que la magie pouvait être folle et ses limites insoupçonnées.
Le professeur s'essuya le front avec son mouchoir avant de le ranger tout tremblant dans sa poche, il sortit sa montre à gousset et vit l'heure. Dix heure moins cinq. Les élèves n'allaient plus tarder.
Il ressentait encore, parfois, la peine du monde. Sa lâcheté lors des combats avaient été oublié, car malgré tout, il a combattu. Ce brave professeur.
Mais il entendait encore des explosions, le sang couler. Il était devenu plus nerveux, moins patient.

L'heure de son cours sonnait et la porte était grande ouverte.
Laissant ses élèves s'installer, le professeur prit sa baguette pour écrire sur le tableau noir : Amorthencia, ingrédients.
S'arrêtant là, la baguette suspendue. « Qui peut me dire ce qui compose l'armortentia ? »
Il sourit, malgré son épais sourcil de gauche qui lui donnait un air de vieux fou. Le dos bien droit, faisant ressortir son bidon, il pointa quelqu'un du doigt : « J'écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilianor A. Zyskowski
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/03/2016
Parchemins : 653
Points d'activité : 172
Avatar : Virginia Gardner
Crédits : Hope Westminbrook, première du nom et reine de la Scandinavie
Multicomptes : Zahara J. Elmandjra / Marina Y. Tsvetnova
Image :
Âge : Née le 28 Novembre, 1980 - 16 ans
Année : 6iem
Métier : Élève de Poudlard
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 35 - 45 - 55
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Mar 4 Oct 2016 - 19:35

En cette jeune matinée, un cours de potions allait être de mise. Le cours préféré de la jeune Australienne qui avait peu dormi cette nuit comme toutes les nuits depuis juin. Habituée, elle n'en fit aucun cas. Après avoir enfilée son uniforme aux couleurs de sa maison et pris ses effets scolaires. Comme à tous les matins, elle manqua le petit-déjeuner pour une clope et après avoir mis son parfum, elle retourna dans les sous-sols afin de se rendre au cours de Slughorn. Lilianor n'était pas hyper fanatique de ce professeur mais n'avait rien contre lui et comme elle adorait la matière, pourquoi se plaindre ? Son futur avait de bonnes chances de terminer en potions ou en alchimie, elle devait assurer à chaque cours même si la non-présence d'Alycia durant les cours était difficile à supporter. La nouvelle, Leonor, n'allait jamais la remplacer et même qu'elle et la blonde ne s'entendaient pas vraiment.

Bref, l'Australienne venait de traverser les portes du cours, en toute solitude, voyant le gros Slughorn déjà prêt à donner son cours. Elle le salua simplement : « Professeur. » Avant de se diriger vers le fond de la classe. La blonde savait qu'elle y verrait Morange mais allait-il s'asseoir avec elle ? Ou Hope ? Pour le moment, elle n'en savait rien. Elle n'allait que se contenter d'être silencieuse, probablement, à moins que cette idiote et pathétique de Lewis s'assoit près. Malgré son changement, elle ne pouvait toujours pas la supporter, surtout que la lionne avait toujours de la rancune à son égard, ce qui avait ressortit celle de Lilianor.

Prenant place, la vipère soupira avant de sortir ses choses pour le cours. Elle espérait qu'il y aurait de la pratique et non seulement de la théorie. Le cours ne tarda pas à débuter alors que Lilianor venait d'apercevoir le sujet du jours, l'Amortentia avec la mention ingrédients à côté. Le gros Slughorn demanda, en partant, qui pouvait donner ce que composait la potion du jour. L'Australienne le savait mais elle réfléchit tout de même plusieurs secondes pour ne pas dire n'importe quoi. Elle ne se rappelait pas de la quantité des ingrédients, seulement le nom. L'odeur... Elle en avait déjà sentit et pour elle, cela sentait l'odeur que prodiguait la mer salée avec de la vanille et de la vegemite. La blonde leva donc la main pour répondre à la question du professeur :

« Professeur, les ingrédients que composent l'Amortentia dont des œufs de Serpencendre gelés, des pétales de rose rouge, et euuuh, clou de Girofle. Il y a aussi des brins de Sarriette, du safran, de la Santoline et évidemment, une partie de sa propre personne. » Répondit Lilianor, avant de se taire. Cette potion ne l'avait jamais intéressée. Néanmoins, elle n'aurait jamais dit non pour la créer simplement pour le challenge que cela pouvait lui donner. Elle était listée dans les potions complexes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20120p15-fiche-terminee-h
Aaron Swan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Mar 4 Oct 2016 - 20:07

La robe d’Aaron bruissait sur le sol et il pouvait entendre l’écho de ses pas pressés dans les couloirs. La raison de cet empressement ? Le cours de potion donné ce matin. Le Serdaigle s’était déjà fait remarquer par le professeur en essayant de faire naître des dents de lapin à Park. Malheureusement, son sort qui allait sûrement être réussi à la perfection avait été interrompu par le Protego du Maître des Potions. Même s’il savait que sa réaction avait été puérile et irréfléchie, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire à cette pensée. Qu’il aurait été beau le petit Gryffondor avec ses dents de rongeur…

Mais pour l’instant, le Bleu et Bronze devait se charger d’arriver à l’heure, histoire de ne pas combiner mauvais comportement + retard. Il ne savait encore quel était le sujet du cours, mais il fallait qu’il cartonne. Alors oui, une telle pensée pouvait être prétentieuse venant de quelqu’un trop sûr de soi, mais l’Aigle voulait justifier son magnifique Optimal à ses B.U.S.E.S de potions.

Enfin il arriva devant la porte du cours de Potion et la poussa. Il était un des premiers à arriver, et il en fut agréablement surpris. Aaron partit s’installer sur un des bancs du milieu et observa la mixture qui se trouvait dans une fiole en verre. Avec sa couleur rose et son agréable odeur, le Serdaigle identifia vite la potion : de l’armorthencia. Le cours d’aujourd’hui allait donc parler de philtre d’amour puissant. D’un côté, cela ne déplaisait pas du tout au Bleu et Bronze, qui en avait plus que marre de se taper des cours d’un ennui profond parlant de potions que même un bébé sorcier arriverait à faire du style contre les furoncles.

Mais avant que l’Aigle ne put dire la réponse, quelqu’un le coupa. Ce n’était autre que Lilianor, une Serpentarde de la même année que lui. La jeune femme dit la réponse avant de se rassoir. Aaron rageait intérieurement. C’était son moment à lui pour faire monsieur-je-sais-tout et cette Verte et Argent l’en avait privée. Mais il n’allait pas se laisser abattre et il leva la main pour ajouter quelque chose :

-Plus précisément 6 œufs de Serpencendre gelés et 3 pétales de Rose Rouge professeur.


Et il se rassit. Il était content, il ne pouvait pas le nier, d’avoir eu le dernier mot. Pour le reste de la potion, elle n’était pas enseignée à l’école et ses mesures étaient les seules qu’il avait su chiper à sa mère qui lui en avait une fois vaguement parler…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Mar 11 Oct 2016 - 17:40

Il se contenta de ses deux élèves, tandis que les autres semblaient un peu perdu.
Il souleva son épais sourcil en écoutant la brillante réponse de Zyskowski, ajouté à cela le complément d'Aaron Swan, et le tout est une potion d'excellence. Ou presque.
« Félicitations à vous deux, j'accorde cinq points à vos maisons respectives. » Il sourit en regardant ses élèves, prometteurs. Et la bataille s'éloigna de son esprit pour faire face à l'enseignement, à sa passion : ses potions.
« Néanmoins vous avez oublié les brins de Sarriettes, le safran, les santolines et la mèche de cheveux... » dit-il en souriant, soulevant son épais sourcil comme si ce dernier ingrédient le rapprochait de ses élèves. « Avec toutes ces bonnes réponses, vous auriez rapporté plus de points à vos maisons. »

Il sortit une fiole de son sac et la montra aux élèves présents : « Ceci n'est pas de l'amortencia. Elle est bien trop dangereuse pour que nous soyons autorisés à la reproduire en cours, mais c'est tout à fait fascinant de savoir ce qui la compose. Notez le bien pour d'éventuelles évaluations. » Il posa la fiole face à Lilianor. « Cette petite fiole sera votre récompense, si vous me reproduisez à la perfection la potion de filtre d'amour. Zyskowski, levez vous ma chère. »
Il lui tendit une main potelée pour l'amener jusqu'au chaudron de son bureau. « N'ayez crainte, dites moi ce que vous sentez ? » C'était de l'amortencia.
Il laissa la jeune fille répondre et rejoindre sa place. « L'amortencia est le plus puissant filtre d'amour qui existe, sa composition est fascinante, tout comme ses ingrédients sont particulièrement rares. Une vielle légende dit que Morgane aurait envouté son demi-frère, le roi Arthur, afin d'être ensemencée... » Il sourit. « Nous ne jouerons pas avec elle aujourd'hui et nous nous contenterons de sa petite sœur. » Il mit un socle sur la potion de son propre chaudron et indiqua les paillasses.
« Au fond de la classe, vous trouverez plusieurs bocaux sans noms qui renferment les ingrédients dont vous aurez besoin pour le filtre d'amour. Réussissez là, et cette petite fiole sera à vous. Soyez fairplay. »

Il leva sa baguette, tremblotant légèrement alors que ses épais sourcils lui retombaient doucement sur les yeux.
Il écrivit la recette.
Préchauffer le chaudron à feu doux. Ajouter les trois oeufs de Serpencendre gelés... A la manière qui vous semble la plus logique.
Faites chauffer jusqu'à faire des bulles, le temps est compté, ils ne doivent pas brûler. Ajouter 6 brins de cannelle. Concasser, juste la poudre ou le brin entier : à vous de décider.
Laissez la fumée devenir grise foncée.
Ajouter un brin de violette préalablement écrasée au marteau. Laissez prendre au feu jusqu'à ce que la fumée devienne violette.
Ajouter à cela deux pétales d'achilée sternuatoire entière ou écrasée, à vous de choisir le bon.
Et enfin ajouter une mèche de vos cheveux.


Au fond de la classe, plusieurs bocaux renfermant des fleurs, des épices et des œufs dormaient. Ils seraient donc facile de louper cette potion.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Charlie K. Grant
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 25/10/2015
Parchemins : 525
Points d'activité : 160
Avatar : Sky Ferreira
Crédits : Hopie, déesse suprême ♥
Multicomptes : Oly la pas jolie
Image :
Âge : 17 ans
Année : 7ème année
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37 - 47 - 57
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Dim 23 Oct 2016 - 18:57


Cours de Potion : L'Amortentia

Le professeur Slughorn était un personnage ennuyeux & extravagant.

Le dos droit, l'habit simplet & vieillard, il accueillait les étudiants dans la salle de Potions avec un air goguenard, et Grant se contenta d'un simple regard méprisant. Sa présence à ce poste restait un grand mystère pour tous les élèves, tant la lâcheté du professeur avait été présente tout au long de la bataille – c'était en tout cas ce que racontaient les rumeurs, dangereuses, sournoises. Mais Charlie n'avait jamais vraiment accordé de l'importance aux rumeurs ou bien à la Gazette du Sorcier, qui s'était obstinée à mettre à découvert les mauvaises relations de Blaise Zabini. Tout du moins, elle ne pouvait lui enlever son efficacité. Charlie n'était pas particulièrement enthousiaste de retrouver ce personnage pour une deuxième année, sachant qu'elle avait toujours favorisé l'expérience & le professionnalisme du professeur Rogue ; leur directeur de maison se faisait discret, et la discrétion avait toujours était de mise pour les personnes qui avaient réalisé des actes regrettables. Secrets.

Pourtant, Charlie ne se plaignait pas vraiment ; les Potions avaient toujours été sa matière de prédilection, et si elle tentait d'ignorer efficacement la présence énervante de Lilianor Arianna Zyskowski à ses côtés, tout allait pour le mieux. Oh, elle n'avait pas choisi cette place au hasard ; d'abord parce que la vue de cet inutile professeur l'exaspérait, ensuite parce qu'en cas d'explosion de sa préparation – c'était rare, suspicieux, assurément – Lilianor serait aussi touchée.

Revêtue de sa robe de sorcière estampillée du blason de Serpentard, Charlie avait remonté ses cheveux en un chignon mal fait. Puis, enfin, au bout de quelques minutes de cours, elle pouffa ; c'était une chose assez régulièrement exécutée en vérité, spécialement lorsque le très niais professeur Slughorn posait ce genre de questions faciles ; et que les élèves se précipitaient pour amasser des points pour leur maison respective.

« Te foules pas trop » fit-elle remarquer à Lilianor, maigrichonne & inerte, dont l'entente de sa voix la fit grincer des dents. « Je veux dire l'Amortentia, tout le monde sait ce que c'est – faut juste avoir un grain de sable à la place du cerveau pour ne pas aller plus loin que son utilisation » railla-t-elle ensuite, avant de s'étirer. Ce cours était particulièrement ennuyant, surtout lorsqu'un Serdaigle renchérit, faisant apparaître un sourire arrogant de la part de Charlie. « Plus précisément 6 œufs de Serpencendre gelés et 3 pétales de Rose Rouge » répéta-t-elle avec un ton volontairement insultant, provocant une vague de rictus. Si en plus ça léchait le cul du professeur, cette année allait être beaucoup plus énervante que prévue.

Puis finalement, elle se réintéressa au cours ; silencieuse, attentive, elle enregistrait & analysait chaque parole du spécialiste, et se dirigea vers le fond de la classe pour y choisir les ingrédients lorsqu'il eut fini de donner ses explications. Une fois ces derniers entre ses mains – les œufs de Serpencendre étaient généralement teintés de rouge, facile – elle les disposa dans l'ordre de la recette sur la table. Elle alluma le feu sous son chaudron, puis fronça les sourcils. Les œufs, ça se cassent, non ? Rapidement, l'idée de les casser en deux à la façon d'une moldue germa dans son esprit. Les œufs étaient gelés ; c'était peine perdue. Finalement, les mains appuyées sur les rebords de la table, elle réfléchit – enfin, Charlie fouilla dans les tiroirs de son bureau et en ressortit un couteau pointu – pas pour assassiner Zyskowski, non – et tenta de percer la coque du petit œuf. Mauvaise idée. Le solide s'envola sous le choc du couteau, et frappa de plein fouet la tempe de sa voisine.

Elle laissa échapper un rictus, moqueuse.

« Désolée Zyskowski, je t'avais pas vue » regard noir, lèvres étirées malicieusement. « par contre, dommage que ça t'ai pas crevée un œil » finit-elle par déclarer, un brasier montant doucement dans ses veines. Vile tentation.


codes par sapphire


Dernière édition par Charlie K. Grant le Ven 11 Nov 2016 - 14:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t19189-charlie-k-grant-9644-fiche-term
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Jeu 27 Oct 2016 - 17:07





Amortentia.

Elle connaissait l’odeur qu’elle dégageait depuis des mois, désormais – et ce même si elle avait mis beaucoup de temps à accepter ce que cela signifiait. Daphne ne s’approcha donc pas du chaudron qui en contenait, demeurant sagement à sa place, juste derrière Charlie, ses mains s’agitant et faisant rouler la bague des Zabini autour de ses doigts. Ce n’était pas le moment de se laisser aller à des souvenirs et à se remémorer des confessions chuchotées au creux des arbres morts, pratiquement un an plus tôt, alors que tout semblait s’écrouler autour d’elle.

La lettre qui reposait entre deux pages de l’un de ses grimoires de sortilège, écrite de la main de Rowan et teintée de désespoir, était la preuve que le monde était effectivement en train de s’écrouler autour d’elle. Et elle n’était pas encore certaine de ce qu’elle allait faire pour empêcher la destruction de se produire.

Cela étant dit, la raison de la très probable et très prochaine destruction du laboratoire de potions se tenait juste devant ses yeux, alors qu’elle tentait de mettre de l’ordre dans ses ingrédients ; Charlie s’était assise à côté de Zyskowksi. C’était une mauvaise idée – donc, évidemment, sa meilleure amie l’avait mise en pratique.

Elle n’appréciait pas Zyskowski, et cela n’avait rien à voir avec le fait qu’elle puisse avoir – ou avoir eu – une quelconque idéologie puriste, et ai tenté de la mettre en pratique ; cela serait malvenu de sa part de reprocher de tels égarements. Non, elle n’appréciait pas Zyskowski car elle était visiblement dénuée de tout sens de la loyauté, que ce soit envers son école, qu’elle avait tenté de détruire par ses propres mains, ou même envers ses camarades, qu’elle avait tenté d’assassiner et qu’elle avait effectivement gravement mutilé alors qu’ils tentaient de protéger ladite école – leur berceau, leur foyer, celle qui leur avait toujours tout offert.

Le fait que la personne qu’elle avait lacérée à plusieurs reprises par la magie noire était la cousine de Rowan n’arrangeait rien. Au contraire.

Daphne pinça les lèvres en entendant la vindicte de Charlie, désapprouvant intérieurement sa façon de faire et de parler – mais il s’agissait de Charlie, et, encore une fois, ce n’était pas véritablement une surprise. Et, aussi profonds soient son dégoût et sa rancune envers Zyskowski, elle demeurait loyale à ses camarades Serpentard, car c’était ainsi que le monde devait fonctionner – ils devaient prendre soin les uns des autres.

En public, du moins.  

« Charlie » chuchota-t-elle donc. « Ce n’est pas vraiment le lieu pour cela. »

Sa voix était neutre, dénuée de la moindre émotion, alors qu’elle commençait à préchauffer son chaudron, empoignant avec hésitation sa baguette de prunellier pour allumer le feu – sa magie était encore volatile, capricieuse, et elle ne souhaitait pas provoquer le moindre accident.

Et ce même si la déloyauté était quelque chose qui la révulsait profondément.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anastasiya Styrbjörn
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 29/07/2016
Parchemins : 121
Points d'activité : 105
Avatar : Alicia Vikander
Âge : 16.
Année : Sixième en Septembre 2016.
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Ven 28 Oct 2016 - 16:55

D’un pas assuré, elle franchit le seuil de la porte en première, comme souvent. Elle ne se laissait pas la moindre marge de retard, ça aurait été un manque de respect pour le professeur mais aussi pour ses ambitions. Ce n’était pas l’image qu’elle voulait renvoyer aux gens, autant qu’ils pensent que seuls les cours comptaient à ses yeux, cela ne la gênait que peu. Les cours de potions intéressaient particulièrement Anastasiya, seulement c’était aussi l’occasion pour de nombreux êtres détestables de se faire remarquer et d’essayer d’attirer l’attention de ce pauvre Slughorn dont le cerveau avait toujours semblé fonctionner au ralenti. Anastasiya ne cachait pas le peu d’amour que lui inspirait cet étrange personnage. A quelques reprises, elle avait pu remarquer le manque de réciprocité de ce sentiment, Slughorn la sollicitant pour des exercices, la complimentant et évoquant des soirées qu’elles ne pourraient évoquer tant elle coupait court à la conversation lorsqu’elle s’orientait de la sorte. Peu importe ce qu’il pensait d’elle, la Serpentard avait de l’ambition mais n’était pas prête à être dans les petits papiers de Slughorn pour atteindre ses objectifs, de la volonté oui, mais aussi un peu d’honneur.

Le cours de ce jour n’allait pas particulièrement saisir l’attention d’Anastasiya. L’Amorthencia. C’était sans doute le dernier de ses soucis, elle préférait encore apprendre des maladies curatives. Si l’amour la fascinait, à aucun moment de sa vie elle ne l’avait recherché ou même imaginé en relation avec sa personne. C’était un sentiment extraordinaire qui provoquait tant de passions insensées qu’il ne pouvait que l’interroger sur sa nature et son fonctionnement. Les problématiques que l’amour soulevait étaient irrésolvables par Anastasiya qui n’y comprenait finalement que peu de choses. En plus de tout cela, elle ne pouvait s’empêcher d’y voir une certaine faiblesse qui nuisait sans le moindre doute à une réussite personnelle. Il était déjà bien assez compliqué de vivre sa propre vie, alors celle des autres…

Comme prévu, Zyskowski se gargarisait de ses savoirs futiles et incomplets. Comme à son habitude, l’ennemie naturelle d’Anastasiya ne pouvait s’empêcher d’ouvre cette, pourtant si joliment dessinée, bouche pour exprimer tout le dédain qu’elle pouvait avoir en elle. La moindre de ses prises de paroles visait à se mettre en avant et à rabaisser les autres, l’égoïsme à l’état pur. On percevait si facilement son étroitesse d’esprit que cela en devenait ridicule. Elle qui se voulait si intelligente montrait une bêtise si gênante, elle semblait ne rien avoir compris à ce qu’était la vie. Seul son propre intérêt existait et le pire dans tout cela, c’est que certaines Serpentard voyaient en elle un modèle. Le monde n’avait donc aucun sens.

Le Serdaigle ne valait pas mieux, un Zyskowski en bleu, à s’y méprendre. Il semblait si fier de reprendre Lilianor que cela donna honte à Anastasiya. Comment pouvait-on être raisonnablement ainsi ? Un soupir d’exaspération lui échappa. Si les deux prétentieux pouvaient se disputer l’un l’autre, ça aurait au moins l’avantage de laisser le cours tranquille aux autres, et ils finiraient peut-être par se rendre compte du grotesque de la situation. Sans doute pas, mais l’espoir est une vertu importante.

La pratique commençait et ses voisines Serpentard attirèrent l’attention d’Anastasiya. En voilà une qui n’y allait pas par quatre chemins, Charlie avait toujours intrigué Anastasiya, suscitant un intérêt qu’elle ne pouvait expliquer, instinctif. Sa haine affichée pour Lilianor avait au moins pour bénéfice d’amuser Anastasiya et de monter un peu plus dans son estime.

Si Anastasiya était douée pour apprendre des cours et exécuter des leçons, elle n’était pas particulièrement des plus habiles dans certaines étapes de la préparation des potions. Sa méthode était simple, pour rester le plus digne possible et conserver cette image de fille lisse et qui ne faisait pas d’erreur, elle laissait les autres faire. Observatrice, elle cherchait les bonnes astuces chez ses camarades avant de les reproduire. Ainsi, elle évitait les erreurs comme celle de Charlie… Une erreur qui pouvait rendre Lilianor folle de rage, en était-ce vraiment une ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21071-anastasiya-alexandrovna-styrbjo
Kim Dae Jung
Tell me who you are...
Date d'inscription : 21/09/2016
Parchemins : 5
Points d'activité : 0
Avatar : Kim Jae Joong
Image :
Âge : 17 ans
Année : Septième Année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Sam 29 Oct 2016 - 20:35

Garder un bon rythme, était parfois plus facile à dire qu’à faire. Chacun avait ses préférences, sa façon de vivre et de voir les choses. Et puis, d’autres n’en avait que faire, je faisais partie de cette seconde catégorie.

Moins je dormais, mieux c’était. Gain de temps peut-être, pour étudier et m’entraîner. Fuite des cauchemars, histoire de ne plus retrouver ces images qui n’ont jamais cesser de s’infiltrer dans mon inconscience, et ce, depuis ma tendre enfance. D’ailleurs, ses cauchemars s’étaient légèrement modifiés au fil du temps, appuyant un peu plus sur la culpabilité ainsi que l’impuissance que j’avais ressentie cette nuit-là. Trop jeune pour comprendre ce qui ce passait sous mes yeux. J’avais simplement obéi à ma chère mère. Rester cacher et ne faire aucun bruit peu importe ce qui se produirait dans cette chambre. À chaque nuit, je revoyais le visage de ma mère me fixer de ses yeux vidé de toute vie et ses d’ailleurs sur cette image que je me réveil en sursaut a chaque fois. Mais ces derniers temps, j’ai pu profiter d’un peu de sommeil réparateur et il fallait que j’en profite le temps que cela pouvait durer, parce que ça ne durait jamais bien longtemps.

Malheureusement, même en ayant retrouvé depuis quelques jours un sommeil à peu près correct, j’avais du mal à tenir le rythme des cours. J’arrivais plus ou moins à concilier ma vie d’étudiant avec tout le reste. Ma soif de vengeance prenait beaucoup trop de place. À croire que ma vie ne tournait plus qu’autour de ça : les retrouver. Tirer un trait définitif à ce passé qui m’avait détruit. Mais ensuite ? Que ferait-il ? Ça me faisait presque peur, puisque j’avais bien du mal à me projeter sans un avenir concret. Alors l'avenir, pour le moment, mieux valait peut-être ne pas y penser.

Alors valait mieux me concentrer sur le présent. Un présent où je devais exceller dans tout. Cela m’avait toujours apporté une satisfaction personnelle. Être un des meilleures élèves à chaque cours, voilà ce qui me plaisait. Percevez-moi comme un rat de bibliothèque si vous voulez, mais avoir de bonnes notes à répétition était tout ce que je voulais. Faire partie des meilleures, pas pour m’en vanter ou pour les apparences, mais pour moi. Je me devais d’être parfait et plus le temps passait et plus mon perfectionnisme s’aggravait. C’était limite si je ne devais pas tout classer, tout organiser, pour me sentir bien.

Ce premier cours de Potion était une nouvelle occasion de palier à ce besoin de perfection. Enfin arrivé, j’entrai dans la pièce réservée habituellement aux cours de potions. Il y avait déjà du monde, pour la plupart des camarades de maisons. Je souriais donc poliment au professeur Slughorn en passant devant lui. Jetant un léger coup d’œil à la salle, je me mordillai les lèvres. Comme a mon habitude, je me dirigeais vers le milieu ou un serdaigle était déjà installé. Je détestais être trop à l’arrière ou a l’avant.

Je déposai donc mon sac sur la chaise à côté du bleu et argent don, je ne connaissais rien et lui souris tout aussi poliment que je l’avais fait au professeur. Je ne tardai pas à sortir mes affaires, c'est-à-dire de quoi noter et basta. Pour le reste, je verrai au fil du cours, puisque de toute façon son sac restait à portée de main. En attendant que le cours commence, j’observai le bureau du professeur, les élèves qui arrivaient encore et à peu près tout ce qui m’était possible d’observer. Je ne pouvais m’empêcher d’analyser chaque chose, cherchant une explication logique pour tout. Une façon d’avoir un certain contrôle sur ce monde qui m’entourait, mais sans pouvoir y parvenir réellement ce qui pouvait s’avérer frustrant. Les autres arrivées me permettaient de noter qui était présent et qui faisait quoi. Ainsi, il mémorisait de petits détails ici et là. Secouant la tête pour sortir de ma bulle, je n’avais qu’une envie : que le cours commence.

Lorsque tous furent attablés, Slughorn se tourna vers le tableau pour y écrire ce que je croie être le sujet du cours. Amorthencia ? Vraiment ? Comme si ce genre de potion m’intéressait. D’ailleurs, je restai silencieux lorsqu’il nous questionna sur ce qui la composait, bien sûr, j’avais lu au sujet de ce philtre d’amour, seulement, je détestais parler en public. Même qu’à cette idée, j’en devenais nerveux et angoissé. Je me contentai donc d’écouter en silence et absorber l’information comme toujours. Une fois que le professeur cessa de placoter et qu’il écrivit ENFIN ce qu’il devait faire, je me levais calmement pour me diriger à l’arrière. Je me contentais au début d’observer le contenu de plusieurs bocaux, avant de prendre ceux que je croyais être les bons et retourna à ma place, toujours en silence et y déposa les ingrédients.

Après avoir jeté un coup d’œil rapide au tableau, je sortis ma baguette de la poche de mon pantalon et la pointai sur le chaudron qui me faisait face. Feux doux ? Check ! Je me tournai ensuite ver le premier ingrédient qui était des œufs gelés. Ne voulant pas me casser la tête, je l’ai mis tel quel dans le chaudron. On verra bien ce que ça donnera. Lorsque des bulles apparu à la surface, j’ajoutais la cannelles elle aussi entière. En poudre ou entière quelle était la différence ? Une fois la fumé grise, je déposai la violette sur un espace libre sur la table, et ayant oublié de prendre un marteau et trop paresseux pour me lever, je saisis un des livres que j’avais dans mon sac et frappai sur l’ingrédient a plusieurs reprises Les pétales d’achillée subir le même sort. Ça ferait l’affaire… Maintenant qu’il était temps de prendre une mèche de mes cheveux, ce qui était hors de question. Je me tournai vers mon voisin de table. Il semblait plutôt concentrer sur son propre travail. Avec de la chance peut être qu’il ne se rendra compte de rien. De toute façon, il n’était question que d’une mèche, je n’allais tout de même pas partir avec son crâne au complet. C'est donc, sans gêne que j’approchai ma main discrètement de la tête du serdaigle et ses d’un geste rapide que j’agrippai une mèche puis tira dessus, une fois cette mèche brune en ma possession, je la mis dans mon chaudron sans me soucier de mon voisin pour finalement lever ma main pour indiquer que j’avais terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Ven 18 Nov 2016 - 1:00

Elle avait encore eu des cauchemars, son coeur battait la chamade et elle se leva de son lit, plus moyen de dormir. Elle se changea dans ses vetements de sport et commenca son entrainement. Si elle ne pouvait pas garder son esprit en santé elle le ferait pour son corps. Elle s'entraina pendant 2 heures avant de sortir du dortoir et d'aller courrir dans le parc de Poudlard. Il était 5h du matin sur l'heure et personne quelle ne connaissait se levait avant 7h30. Elle courru pendant 2h et revint au chateau pour y prendre une douche avant de se changer. Elle attacha ses cheveux et mit ses pantalons, bottes en cuirs de dragon et sa chemise avant de mêttre son pull et de decendre manger, ses robes sur l'épaule. Elle mangea vite fait pour ne pas être encerclée et sorti en vitesse pour aller s'installer au cours de Potions.

Amethyst se faisait discrète dans le dernier rang de la classe, ses cheveux attacher dans une queue de cheval tressée. Elle écouta le professeur Slughorn et ses compagnons de classe, se faisant le plus petite possible. Avant elle aurait été la première à lever la main mais depuis l’été elle avait changé du tout au tout. Elle se leva lorsque le professeur les invita a faire la potion et suivit les instructions dans son livre tout comme au tableau. Elle commença par préchauffer son chaudron a feu doux, avant d’y mettre les œufs de Serpencendre gelés, ceux-ci toujours couvert de leur écailles.

Elle attendit que la potion commence à frémir, écrivant dans son livre de notes. Dès que la potion fut la premiere bulle elle ajouta les brins de canelles entier. Elle ferma les yeux, le stress des derniers temps se faisant ressentir au même niveau que son insomnie. 3h de sommeil par jour exactement, ni plus, ni moins. Elle écrasa un brin de violette dans son mortier et lorsque la fumée devint foncée elle y ajouta le brin de violette. Elle ajouta ensuite deux pétales d’achilée entière et une mèche de cheveux tout en remuant le contenu de son chaudron dans le sens des aiguilles d’une montre. Elle se sentait tellement faible. Sa vision se fit comme dans un tunnel avant de n’être que ténèbres, son corps tomba vers le sol et elle ne senti plus rien…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 6ème & 7ème année : Amortentia.    Aujourd'hui à 23:06

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Les sous-sols et cachots :: Cours de Potions-