(Libre) Wish upon a shooting star...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: (Libre) Wish upon a shooting star...   Sam 15 Oct 2016 - 23:02

Wish upon a shooting star


D ormir, il n'y arrivait plus. Le sommeil le fuyait et il ne semblait être en mesure de le rattraper. Il ne pouvait maintenant que penser et déprimer dans l'obscurité. Même rêver éveiller lui semblait impossible. Les pensées qui lui venaient la nuit étaient celles qu'il tentait de cacher la journée avec des sourires. Elles restaient enfouies en profondeur. Celles qui l'attiraient vers un puits sans fond d'où, il ne pouvait s'échapper. Se débattre était beaucoup plus difficile dans la noirceur. Ce sentiment d'étouffer plus écrasante ou vos peurs pouvaient prendre le contrôle total de votre être.


Mais pour l'instant, il les repoussait comme il le pouvait. Ne pas fermer l'œil de la nuit, ce n'était pas grave et il pouvait s'y faire. Mais ruminer ses souvenirs, lui faisait terriblement mal. Beaucoup plus que ce qu'il laissait paraître. Son désespoir qu'il portait devenait de plus en plus lourd a supporter et cette dépression l'épuisait. Mais il était hors de question qu'il reste dans son lit à attendre qu'elles viennent le chercher. Il allait les fuir coûte que coûte jusqu'à ce qu'elles s'effacent. Alors cette nuit, il avait décidé de rester en compagnie de c'est étoiles qu'il avait toujours jalouser depuis l'enfance, mais qui a chaque fois était là pour l'éclairer dans ses nuit les plus sombres. Ses plus fidèles amies.


Joon sortit de son lit, et vêtit rapidement un pantalon de jogging ainsi qu'une paire de baskets. Il ne prit pas la peine d'enfiler un chandail et resta tel quel le torse nu. Ce soir, il avait envis de sentir l'air fraîche sur sa peau, peu importe si quelqu'un poserais ses yeux sur les nombreuses cicatrices qui marquait cette peau de porcelaine. Il en avait de toute façon assez de ce cacher. Comme si ses marques étaient honteuses. Elles ne l'étaient pas, il l'avait enfin compris. Ce n'est pas lui qui devait avoir honte, mais lui. Avant de sortir Joon, pris bien soin d'agripper sa baguette et la mis dans sa poche. Il se dirigea ensuite vers la sortie sans faire un bruit. Il ne s'était encore jamais fait chopé pendant ses sortie nocturne, et ce soir, il espérait que ça ne se produise pas alors le rouge et or, fit très attention. Il avait un but en parcourant les couloirs sombres et froids. Ne pas se faire remarquer et se fondre dans l'obscurité alors qu'il grimpait les escaliers dans l'obscurité la plus complète.


Il monta les escaliers, toujours plus en hauteur, jusqu'à atteindre le sommet de la Tour d'Astronomie. Cette matière ne l'avait jamais intéressé et se demandait bien pourquoi tellement d'élèves semblaient en être fascinée alors que lui trouvait cette matière ridicule à souhait. À ses yeux, elle était aussi débile que la divination. Mais Joon devait avouer qu'il n'y avait meilleur endroit pour admirer les étoiles. Le lieu parfait. Il se dirigea donc vers le balcon afin de pouvoir profiter pleinement du spectacle que ciel lui offrait ainsi que prendre l'air. Il s'en approcha doucement, ses pieds appréciant le contact glacial du sol sur la plante. Une fois prêt du côté, il s'assit sur la rambarde. La clarté de la lune frappait légèrement sa silhouette et lui donnait une apparence encore plus fantomatique à sa peau blanche. Il leva légèrement la tête pour observer le ciel. Les étoiles qui brillaient tel des diamants dans le ciel étaient bien là. Prête à lui faire oublier pendant un instant tout ce qu'il essayait désespérément d'oublier...




Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Meolian Farmest
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 273
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Lun 17 Oct 2016 - 16:49

Meolian aimait rêvasser et de plus en plus ses rêvasseries de jour dépassaient sur la soirée. Elle aimait se retrouver à l’issue du repas du soir dans la tour d’astronomie, regarder les étoiles, sans penser à rien. Ce soir après le repas, elle se dépêcha de retourner dans son dortoir, troqua sa tenue de Poufsouffle pour une tenue plus confortable, pantalon, chemise et se dirigea tant que le couvre feu n’était pas passé vers son lieu de prédilection.

Arrivée au sommet, elle s’assit dans un coin sombre et repensa à ces dernières semaines ; la rencontre avec Joon, les quelques prises de bec, sa douceur. Il avait une double facette de son âme, elle le savait qu’une part d’ombre subsistait en lui ; tout comme elle ne lui avait pas tout confié sur sa famille, son frère disparu puis revenu. Mais chacun avait son petit jardin secret. C’était ainsi leur relation, cœur ouvert mais un secret à préserver.

Elle ferma les yeux qu’elle ne rouvrit pas, prise la fatigue, elle s’endormit. La douceur et la pièce relativement sombre aidaient dans cet endormissement. Elle était partie aux pays des rêvés, assise, la tête appuyée contre un des murs.

Au milieu de son rêve elle crut percevoir un bruit de pas. Elle ne savait pas si c’était son rêve ou si la réalité le supplantait ; ce qu’il y avait de sûr c’est que ce doute eut comme conséquence de lui faire ouvrir les yeux et de voir à l’entrée de la pièce, un jeune homme qu’elle connaissait bien, torse nu. Toujours accolée au mur, elle le regarda fixement, restant immobile.

Il n’aimait vraiment pas cette matière mais que venait il faire ici, à une heure indue ? d’autant plus torse nu. Elle regarda sa montre et son visage marqua un instant d’effroi. Le couvre feu était largement dépassé. Elle ne se releva pas pour autant et se demandait même dans quelle mesure elle n’aurait pas meilleur compte d’attendre cette fois ci le lever du soleil pour retourner à la salle commune.

En silence, toujours elle observait Joon ; il faisait trop sombre pour percevoir quoique que ce soit, alors elle resta en cachette à l’observer de loin. Une chose était certaine, s’il se retournait il la verrait accroupie contre le mur.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Mar 18 Oct 2016 - 3:43

Wish upon a shooting star


C ela faisait un moment maintenant que Joon était perdu dans ses songes. Pour la plupart de simples souvenirs qui lui donnaient un sentiment de nostalgie. D’ailleurs, il ne pouvait s’empêcher de soupirer ici et là. Tout ce don, il avait eu envie cette nuit, était de regarder les étoiles au calme, pour échapper à la réalité dans laquelle il se sentait perdue. Il ne savait même plus ou se rendre pour se sentir chez lui et en sécurité. Son frère qui maintenant lui semblait si loin. Personne ne semblait être en mesure de le sortir de cette merde où il s’était lui-même plongé.


Joon pensait que peut-être, il pouvait trouver quelque chose dans ses étoiles. Ses seules amies qui savaient tout de lui. Il pouvait leur faire confiance pour garder ses secrets, chacune de ses pensées, même les plus sombres. Et ça le rassurait grandement. Avec elles, pas besoins de trouver les mots justes. Elles savaient. Elles écoutaient et elles se taisent sans porter le moindre jugement. Elles se contentaient d’être là et c’était amplement suffisant. Elles ne l’avaient encore jamais abandonné. Il se sentait en sécurité et compris en ces lieux qui ne montraient rien d’autre que la noirceur de la nuit.


Là. Maintenant. Le rouge et, or ne pouvais nier qu’il se sentait plus que bien, appréciant la légère brise qui se faufilait jusqu’à lui, effleurant son visage parle et faisait voltiger quelque mèches de cheveux rebelles rougeoyants. Tout était parfait pour qu’il soit détendu, au calme, et sans personne pour venir le déranger.


Mais quelque chose le sortit de ses pensées. Une sensation de ne pas être seule. Regardant autour de lui, Joon constata qu’il n’y avait rien. Seulement la noirceur de la nuit. Il était peut-être devenue parano après toutes ses années ce qui ne serait pas surprenant. À cette idée, il se mit à rire, un rire dénuer de toute joie. Le genre qui vous donnait des frissons dans le dos. Lorsqu’il reprit le contrôle de son être, il se passa une main dans sa chevelure déjà bien décoiffée puis laissa tomber sa tête vers l’arrière et ferma les yeux pour se détendre. Seulement cette impression d’être observé subsistait ce qui l’énervait. Alors, se foutant bien s’il allait paraitre pour un con à parler dans le vide si jamais il était vraiment seul, il s’adressa tout de même à cette personne peut être imaginaire d’une voix lasse et glaciale.

    «Tu as l’intention de te montrer ou tu comptes faire ton voyeur et me mater encore longtemps comme ça ? »





Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Meolian Farmest
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 273
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Mar 18 Oct 2016 - 9:01

Il avait perçu sa présence, ses paroles en étaient la preuve mais il ne se retournait pas pour autant ; il ne se doutait pas que c’était elle, sa petite amie qui était accroupie derrière lui. Elle hésita à ouvrir la bouche lui dire de la rejoindre, mais après une réflexion rapide elle se dit que des actes étaient préférables à de la parole.

Meolian se leva donc sans un bruit et glissa plus qu’elle ne marcha pour se rapprocher de Joon ; la pâle lumière commençait à lui permettre de discerner son dos et ses marques. Elle s’arrêta en chemin. Des marques creusées sur son dos sec mais musclé. Des entailles importantes. Elle crut défaillir un instant à cette vision d’horreur. Comment ? pourquoi ?

Toujours en silence, elle se rapprocha de son Joon, plus elle se rapprochait, plus les hauts de cœur devenaient difficiles à contrôler pour elle. Comment pouvait on attenter au corps d’un adolescent d’à peine 15 ans ? C’était probablement cela un de ses secrets inavouables ; elle était face à une vérité cruelle qui lui faisait mal au plus profond de ses entrailles.

Elle fut en quelques enjambées rapidement dans le dos de Joon. Elle posa ses mains sur ses hanches, d’un geste sûr mais doux, frola son dos avec le tissu de sa chemise et déposa un tendre baiser dans le cou de Joon pour simple réponse à son questionnement.

La tête sur son épaule, évitant soigneusement le contact avec ses plaies, elle vit les entailles présentes sur son torse. Elle ferma les yeux, déplaça ses mains sur le devant de son torse à un endroit indemne. Ses fines mains regroupées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Jaya Elmandjra
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 81
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Mar 18 Oct 2016 - 16:24

center>

❝ Wish upon a shooting star ❞


Jaya, Méo & Joon
Courage is not the absence of fear, it is the ability to act in presence of fear
Comme ça lui arrivait de temps en temps, Jaya n’arrivais pas à s’endormir. Souvent, elle repensait à sa sœur, sa grande sœur qu’elle n’avait jamais connue. Zahara lui en avait un peu parler, et le peu qu’elle lui avait dit faisait qu’elle lui manquait encore plus. Comme si un trou béant s’était formé dans son cœur qui ne semblais jamais vouloir se refermer. Quoi qu’il se soit passer ce fameux jour avec Zahara et Anisha, elle avait souhaité tant de fois qu’il ne se soit jamais produit. Que sa grande sœur soit toujours en vie. Elle lui manquait tellement.

Alors, comme elle le faisait lorsqu’elle était triste, elle aimait se trouver un peu en hauteur, avec une belle vue sur le ciel étoilé. Elle s’était persuadée que sa sœur était à présent montée au ciel et qu’elle faisait partie des étoiles. Que de là où elle était, Anisha veillais sur elle.

Elle sorti donc discrètement de son lit, et mis ses chaussures avant de se diriger vers la tour d’astronomie. Selon elle, c’était le meilleur endroit pour voir les étoiles.
Elle savait que le couvre-feu était déjà dépassé depuis longtemps, mais elle s’en fichait. Elle voulait juste voir les étoiles pour se sentir proche de sa sœur.

Arrivée, en haut elle remarqua que deux personnes étaient déjà là. Joon et Méolian. Est-ce qu’ils se retrouvaient souvent comme ça, à l’abris des regards ? Joon était torse nu, et la jeune fille ne put s’empêcher de le regarder, les yeux écarquillés. De là où elle était, elle voyait des cicatrices dans son dos. Qui avait bien pu les lui faire ?

Elle hésita avant de monter encore plus haut. Mais maintenant qu’elle était là, elle n’allait pas faire marche arrière. Elle voulait voir les étoiles.


- Je suis vraiment désolée de vous interrompre… Je n’arrivais pas à dormir… Regarder les étoiles m’apaise, dit-elle rapidement tout en virant au rouge. Je… Je crois que je vais vous laisser quand même… Encore désolée…
©BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Mar 18 Oct 2016 - 22:41

Wish upon a shooting star


J  oon vie Meolian sortir de l'ombre du coin de l'œil et l'entendit approcher doucement. Une fois qu'elle fut derrière lui et qu'elle posa une main sur son dos, Joon se crispa. Plus par habitude que pour une quelconque douleur. Le rouge et, or qui avait retenu son souffle à ce simple contact le laissa aller ce qui lui permit de se détendre à nouveau. Un petit baiser au creux de son coup le fi soupirer d'aise et il ne pu empêcher un petit sourire de prendre forme sur ses lèvre pleine qui était un peu sèche vu le changement de température à l'extérieur ses derniers temps.


Il devait avouer être bien en ce moment même s'il n'osait pas se retourner pour faire face à sa copine. C'était la première fois qu'elle pouvais voir son corps et les dommages qui marbrais sa peau de porcelaine. Certaines marques étaient vieilles et s'étaient cicatriser alors que d'autre était un peu plus récente et encore ouverte. La pire était sans doute celle qui partait de sa clavicule pour faire son chemin dans son dos. Elle le faisait beaucoup souffrir et semblait prendre beaucoup de temps avant de guérir. Il aurait sans doute du aller à l'infirmerie ou a l'hôpital, mais il ne voulait pas se faire poser des questions qu'il refuserait de répondre de toute manière. Il préférait de loin s'en occuper seul.À quoi pensait-elle ? C'était la seule question qu'il se posait, mais il n'était pas inquiet, il savait qu'il pouvait compter sur elle pour la discrétion.


Plongé dans la chaleur de ses bras, ce moment de quiétude dans lequel, il s'était plongé fut briser par des petits bruits de pas ainsi que par la voix d'une fillette qu'il commençait a connaitre. Jaya. Il ferma les paupières quelque secondes, se demandant ce qu'il pouvait faire, mais ignorant la réponse, il fit ce qu'il faisait de mieux. Il se força donc a sourire puis se retourna vers la brunette. Celle-ci rougissait et s'excusa auprès d'eux pour les avoir interrompus. À croire qu'elle venait de les coincer dans une position compromettante. Ce qui fit d'ailleurs rire Joon. Il la regarda alors avec un sourire amuser et lui adressa ensuite la parole doucement.

    «T'inquiète Jaya, je viens à peine d'arriver. Tu ne déranges pas du tout, tu es venue regarder les étoiles toi aussi ? Vient nous rejoindre si tu veux, surtout que le ciel est vraiment clair cette nuit. »

Joon tapota gentiment la place libre à ses côtés pour inviter Jaya à y prendre place. Il se retourna ensuite pour poser son regard sur le ciel à nouveau tout en posant ses mains froides sur celle que Meolian avait posées sur son torse. Il les caressa distraitement tout en admirant le paysage sombre qui lui faisait face. Il adressa ensuite la parole a sa douce d'une voie distraite et calme.

    «Tu veux bien me dire ce que tu fais ici a une heure pareille ? Ça vaut pour toi aussi Jaya, tu devrais être au lit... »



Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Meolian Farmest
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 273
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Mer 19 Oct 2016 - 0:27

Quand elle avait touché de son mince tissu le dos de Joon elle avait senti la crispation puis la détente progressive sous son baiser qu'elle déposait dans son cou. Les mains retombantes sur son torse, elle réfléchissait au delà de ses marques, au delà de ces questions qui martelaient sa tête. Pourquoi ? Qui ? Il n'avait pas besoin de ça, elle le voyait avec ses marques, naturel, il avait besoin d'elle, elle le ressentait. Aussi jeune était elle, la vie lui avait offert cet été le retour de l'homme de sa vie, son grand frère ; ce retour avait aidé en beaucoup dans la maturité de Meolian à cette rentrée mais ça Joon ne le savait pas encore, elle préservait son secret ;

Elle entendit les pas discrets qui les rejoignaient et la douce voix de Jaya la sortit de sa rêverie. Joon répondit à Jaya en la rassurant, bien sûr qu'elle ne les dérangeait pas. Elle tourna la tête et lui dit d'un ton douceureux « non tu ne nous déranges pas, je crois que je sais pourquoi on traîne si souvent ensemble tous les trois, on a cette même passion pour la solitude, l'admiration des étoiles, c'est naturellement beau.

Joon s'était retourné en invitant Jaya à s'assoir à leur côtés ; ce faisant il avait déposé ses mains glaciales sur ses mains délicates. Puis Joon s'adressa à nouveau à elle en douceur.

Mais elle ne voulait pas parler, simplement profiter de cet instant. Elle enleva ses mains de son torse, pour les faire remonter aux épaules, évitant toutes les plaies, anciennes, récentes ; des larmes lui montaient aux yeux en constatant celle dans le dos qui partait de clavicule pour parcourir tout le dos.

A son tour Meolian avait besoin des bras de son Joon, laissant une de se mains divaguer sur ses hanches elle passa à ses côtés et vint se blottir contre lui, la tête penchée en arrière à admirer les étoiles. Jaya n'était toujours pas venue les rejoindre. Elle lui murmura finalement à l'oreille un semblant de réponse à sa question, espérant qu'il ne la questionne pas plus « je t'attendais... » ; c'était un mensonge, elle le savait, elle se doutait qu'il ne serait pas dupe mais elle ne voulait pas expliquer devant la jeune Jaya qu'elle s'était simplement assoupie et réveillée en sursaut par l'arrivée de Joon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Jaya Elmandjra
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 81
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Dim 23 Oct 2016 - 18:12



❝ Wish upon a shooting star ❞


Méolian, Joon & Jaya
Courage is not the absence of fear, it is the ability to act in presence of fear
Elle était vraiment gênée lorsqu’elle avait vu Joon et Méo tellement proches l’un de l’autre. Bien sûr elle savait qu’ils sortaient ensemble, mais ça lui faisait bizarre quand même.

Joon l’avait rapidement rassuré, en lui disant qu’elle ne dérangeait pas. Son soulagement était de courte durée, puisque la culpabilité était revenue à grand pas lorsque Joon lui avait demandé ce qu’elle faisait là.


- Je n’arrivais pas à dormir. Je pensais à ma sœur. Dit-elle. Les étoiles ont toujours réussi à m’apaiser lorsqu’elle me manque.

Tout doucement, elle se rapprocha de Joon et de Méolian. Méo avait raison. Ils se retrouvaient souvent tous les trois, alors qu’ils voulaient être seuls. Pourtant, leur présence ne la dérangeait pas du tout. Elle se sentait même bien avec eux.

- Mais toi, Joon, qu’est-ce que tu fais là ? Méo et moi on n’est pas les seules à ne pas avoir respecté le couvre-feu… demanda t’elle d’une voix légère.

Elle s’approcha doucement vers Joon et s’assis à côté de lui. Elle replia ses genoux et les entoura de ses bras, tout en regardant le ciel. Son esprit commençait à partir, pensant à sa sœur. Sa sœur lui manqua terriblement. Elle en voulait terriblement à ses parents de ne pas vouloir lui en parler. Heureusement que sa cousine, Zahara, avait bien voulu lui en parler, il y a quelques mois en arrière lorsqu’elle l’avait revu à Casablanca. Elle avait hâte de revoir sa cousine, elle lui manquait aussi. Elle se demandait aussi si ses parents allaient accepter leur nièce. Elle avait tellement de questions en tête qu’elle ne savait pas par où commencer. Zahara lui avait promis de lui raconter ce qu’il s’est passé ce fameux jour ou Anisha à perdu la vie. Quand elle serait plus grande. D’un côté, elle avait hâte d’être « plus grande », de savoir ce qui s’est passé, mais d’un autre côté, elle était anxieuse. Elle avait peur de savoir ce qu’il s’était passé.
Non. Elle refusait d’avoir peur. La peur n’aidait pas. Elle allait être courageuse. Comme toujours. Elle allait se montrer forte.

Elle était tellement perdue dans ses pensées qu’elle n’avait pas remarqué que quelques larmes avaient coulé le long de ses joues. Tous les jours, elle se demandait comment la vie aurais été si sa sœur avait toujours été en vie. Est-ce qu’elles auraient été aussi proches que Zahara l’était avec sa sœur ? Elle en était persuadée.


- Vous venez souvent ici ?
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Lun 24 Oct 2016 - 21:54

Wish upon a shooting star


J  oon pouffa de rire au mensonge de Meolian, mais ne fit aucune remarque. À la réponse de la petite brunette, ces sourcils se froncèrent, soucieux pour la petite. Il savait ce que s’était ne pas pouvoir dormir lorsque notre esprit est incapable de se vider. Il trouvait cela triste qu’une fillette de son âge est ce genre de problème et le fait qu’elle est perdu sa sœur l’attristait d’autan plus… Mais encore là, il resta silencieux et ne dit rien. Ce n’était pas sa place et il n’avait jamais été doué pour utiliser des mots de réconfort. Il se contenta donc de lui sourire gentiment lorsqu’elle s’approcha d’eux et prit place à ses côtés. Joon réfléchissait a ce qu’il devrait réponde. Bien sûr, lui aussi avais dépassé le couvre-feu, mais il se voyait mal déballer la vérité du pourquoi du comment il se trouvait ici à une gamine. Il fit donc le choix de lui donner une réponse honnête tout en prenant bien soin de prendre un ton blagueur. Comme ça, Meolian et Jaya penseraient qu’il plaisantait et ne poserait pas de question. Il regarda donc Jaya avec un regard faussement offusqué, et c'est les yeux pétillants d’amusement qu’il répondit tout aussi faussement outrer a la jeune fille.

    «Mais voyons Jaya ! On ne t'a jamais dit que je ne dormais jamais ?! »

Il éclata ensuite de rire tout en lui ébouriffant sa chevelure comme on le faisait à un petit chiot. Il tourna ensuite son regard de nouveaux vers le ciel toujours avec ce petit sourire coquin sur les lèvres. Sourire qui s’effaça de nouveau pour laisser place à une expression un peu plus pensive. Lorsqu’il réfléchissait, ce garçon pétillant avait tendance à disparaitre. Seul le sérieux pouvait ce lire sur son visage dénué de toute animation. Joon ne pouvait s’empêcher de se poser des questions sur ce qu’il devait faire. Il devait agir et vite. Mais il ne savait trop comment. Il était à des km de la maison et les lettres étaient si faciles à ignorer. Il devrait attendre aux vacances de noël avant de tenter quoi que ce soit, mais s’était si loin encore et il devait avouer être effrayé à l’idée de faire face à sa famille. Était-il prêt à demander le pardon, à supplier ? Il n’avait aucune idée. Une chose était certaine, il ne pouvait continuer à vivre sur le fric de son frère. Surtout que si ses parents savaient que celui-ci l’aidait sans leur permission, lui aussi serait dans la merde. Alors que faire….


Énerver et frustrer de ne pas trouver les réponses à ses questions, soupira lourdement puis chassant ses idée folles il se tourna de nouveau vers Jaya qui était un peu trop silencieuse a son goût. Depuis qu’il l’avait rencontré, elle semblait être ce genre de gamine inépuisable et qui était surtout doter d’une grande gueule. Alors s’était plutôt bizarre pour lui de la voir si silencieuse, alors il se tourna vers elle pour engager la conversation et par ce fait même se changer les idées, mais il resta sous le choc. Sur le visage de Jaya des larmes coulaient, et celle-ci ne semblait pas du tout s’en rendre compte. Tout comme Joon, elle semblait s’être perdue dans ses penser. Il était sur le point de dire quelque chose lorsque celle-ci le devança en leur posant une question anodine qui contrastait avec l’expression sur son visage. Joon ne savait trop quoi réponde ou comment réagir. Il détestait voir les gens pleurer cela le désarmait. Chez lui, il était hors de question de pleurer, surtout en public, alors faire face a des larmes autres que les siennes le rendaient inconfortable. Il prit donc exemple sur le peu de fois ou son frère l’avait surpris en larmes et entoura la gamine de son bras. Il tourna ensuite son visage délicatement vers lui et a l’aide de son pouce lui essuya ses petites joues rondes et lui sourit tout aussi doucement que ses gestes l’avaient été puis lui répondit aussi gentiment qu’une mère le ferait a son enfant.  

    «Pas vraiment, ce n’est pas très important… Toi par contre tu sembles avoir quelque chose qui te paise sur le cœur… Si tu veux, tu peux nous en parler, tu sais… Des fois, ça fait du bien de se faire écouter… »



Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Jaya Elmandjra
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 81
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Lun 7 Nov 2016 - 18:05



❝ Wish upon a shooting star❞


Joon, Méo & Jaya
La vrai sagesse de la vie consiste à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire
La nuit était vraiment belle. Aucun nuage ne venait cacher les étoiles. L’air, qui s’était engouffré par la fenêtre ouverte, était fraîche tout en étant agréable. Pourtant, elle ne put s’empêcher de frissoner un peu. Elle ne savait pas ce qui lui était passé par la tête lorsque, en partant de la salle commune, elle avait oublié de prendre un pull qui lui tiendrais chaud. Franchement, elle ne savait pas comment Joon faisait pour ne pas avoir froid alors qu’il n’avait absolument rien sur son torse.

Lorsque le jeune homme avait ironisé en lui demandant si elle n’avait pas entendu qu’il ne dormait jamais, tout en lui ébouriffant les cheveux, elle ne put s’empêcher de glousser.

- Non, je n’ai pas encore entendu cette légende. Je t’en prie, raconte-moi tout sur le Joon-qui-ne-dors-jamais, je veux tout savoir, ironisa-t-elle.

Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, elle revint un petit moment à la réalité, lorsqu’elle n’entendait pas Joon et ses blagues habituelles. Apparament les étoiles avaient le pouvoir de faire taire tout le monde. Méo semblait s’être rendormie sur l’épaule de Joon, comme l’indiquait sa respiration régulière et ses yeux fermés. Elle observa ensuite le jeune homme. Lui aussi avait l’air perdu dans ses réflexions. Il semblait même énervé. Pourtant à ses côtés, elle ne se sentait pas en danger. Elle se sentait en sécurité avec lui. Il la faisait rire, et c’était une qualité qu’elle appréciait énormément. Avant qu’elle ne vienne à Poudlard, elle n’avait jamais vraiment eu d’amis. Même si elle avait su se montrer assez sociable en primaire, elle ne s’était jamais vraiment rapprochée de quelqu’un pour l’inviter chez elle. Enfin, chez ses parents. De toute façon, avec ses parents, elle avait toujours eu l’impression d’être invisible. Du coup, si elle avait amené des amies avec elle, soit elle se serait fait gronder, ou soit ils l’auraient laissé tranquille. Mais bon, les connaissant, elle n’aurait pas échappé à la punition. Tout ça parce que « ses amis dérangeraient la maison » comme sa mère disais souvent. Elle avait toujours eu cette impression d’être de trop dans sa famille. Heureusement que sa cousine avait été là pendant cet été. Cela avait rendu ses vacances beaucoup plus supportables.

Jaya avait été émue lorsque Joon avait essuyé à l’aide de son pouce les quelques larmes qui avaient couler le long de ses joues. Elle ne les avait même pas remarquées. Elle était tellement plongée dans ses souvenirs avec sa sœur, comment sa vie aurait été si elle avait été encore en vie. Tellement de questions sans réponses. Il semblait sincèrement s’inquiéter pour elle. Elle le regarda en souriant, avant de répondre.


- Merci Joon, ça me fait vraiment plaisir. Je pensais à ma sœur. Elle est morte alors que j’avais 3 ans. Elle me manque terriblement, et je me demande souvent comment aurait été la vie si elle avait encore été en vie.


Jaya se rapprocha tout doucement contre Joon et posa sa tête contre son épaule. L’air avait refroidi sa peau, et pourtant cette fraicheur lui faisait du bien. Son visage, qui avait été baigné de larmes quelques minutes auparavent, était à présent chaud et avait besoin d’être rafraîchit. L’air qui circulait dans la tour n’avait pas aidé à faire baisser la température de son visage.


- Et toi ? Pourquoi tu es si triste ? Tu avais aussi envie de prendre l’air ?
©BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Joon Park
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Dim 13 Nov 2016 - 3:58

Wish upon a shooting star


Une question à laquelle Jaya n'aurais jamais de réponse. Sa sœur n'était plus et jamais elle n'aurait la chance de la connaitre ce qui donna un petit pincement au cœur de Joon. La relation qu'il entretenait avec son frère ainsi que leur querelle lui semblait stupide, quand d'autre comme Jaya donnerais surement tout ce qu'ils avait pour récupérer ses être chères qu'ils avaient perdu, alors que Joon lui avait abandonner son ainer sans demander son reste. Leur relation en avait d'ailleurs pris un coup. Un fossé infranchissable semblait s'être creusé entre eux, comment en étaient-ils venus là ?  Aujourd'hui, ils ne semblaient s'adresser la parole que par pure politesse, par respect, sans plus. Les conversations profondes, les secrets partager, leur complicité, n'était qu'un souvenir lointain et Joon doutant qu'il n'arrive a réparer ce qui s'était cassé entre eux. Cependant, Jaya lui donnait envie d'essayer de se rapprocher de son frère et de faire de son mieux pour que les choses s'arrangent entre eux. Car qui sait lorsqu'il quitterait se monde et si cela devait se produire alors que leur relation était merdique, jamais il ne se le pardonnerait.


Il aurait aimé pouvoir réconforter cette fillette, mais il en était incapable, car il ne pouvait pas comprendre ses sentiments, il n'avait encore jamais connu la perte d'un être chere. Il comprenait l'abandon, mais pas la mort. Il se contenta donc de lui sourire tristement et de la serrer dans ses bras musclés et lui chuchota des paroles emplies d'une douceur don, il faisait preuve rarement. Seulement Jaya était jeune et sans doute qu'elle ne serait encaissé la dureté don Joon pouvais parfois faire preuve dans ce genre moment, elle était trop jeune.

    «Même si je ne sais rien de ta sœur, je suis certain qu'elle était une fille géniale et qu'elle t'aurait adoré. Par contre, connaissant les filles, je suis certain que vous auriez fini par vous agripper le chignon de temps à autre. Et malgré qu'elle ne soit pas là, quand tu a besoin de quelqu'un tu peut compter sur moi Jaya... Jours et nuit, tu n'a qu'à m'appeller d'accord ? »

Pouffant de rire à cette idée, Joon espérait avoir amuse Jaya avec ce commentaire. Elle en avait de besoins. Cela ne servait a rien de déprimer et il voulait voir sa camarade de maison rire plutôt que pleurer. Il la serra un peu plus fort contre lui lorsqu'elle se rapprocha, posant sa petite tête brune sur son épaule, les yeux toujours fixés dans l'obscurité de ce ciel brillant d'étoiles.


Seule la petite voix de la jeune fille vint briser le silence. Ses paroles surprirent Joon, avait-elle lu en lui ? Bien sûr que non, cela devait être une question tout à fait innocente. Seulement, elle le laissait sans voix et ne pouvait trouver les mots pour y répondre. Triste ? Pouvait-il appeler cette émotion qui l'habitait comme de la tristesse ? Il en doutait. Il n'était pas triste, seulement angoisser. Le fait que sa famille l'ai mis à la porte ne l'attristait pas, même que cela l'avait soulagé. Ne plus avoir a endurer les coups de son géniteur. Ne plus avoir à fréquenter ses réceptions, brunch, ses soirées de charités tous aussi ennuyeuse les unes que les autres. Devoir jouer le fils parfait en public, sourire, rester polie, les conversation vide de sens. Cacher qui il était aux yeux du monde, étouffé ses moindres désirs, acquiescé a tout ce qu'on lui disait et obéir sans jamais poser de question... Toutes ses choses qui l'avaient toujours étouffer, ne faisait plus partie de sa vie depuis cette été. Toutes ses choses qui l'avaient toujours étouffé, ne faisaient plus partie de sa vie depuis cette été.


Ce qu'il ressentait était plutôt de l'inquiétude. Pas pour sa famille mais pour lui. Comment était-il sensser survivre sans eux. Il n'avait que 15 ans, et même si ce rôle qu'il devait jouer en permanence auprès d'eux le rendait instable émotionnellement, la vie était beaucoup plus facile. Car malgré toutes ses merdes qu'il devait subir, on lui avait toujours tout donné. Jamais, il n'avait manqué de quoi que ce soit. Jamais. Il avait les servantes pour le servir, l'argent pour assouvir ses moindres désirs matériels, le nom qui lui ouvrait les portes de tout Séoul. Jamais il ne pourrait se plaindre de cela. Ce qu'il n'aimait pas était de devoir suivre un chemin qu'il n'avait pas choisir. Ce qui s'y trouvait était une cage dorée ou il ne pourrait plus jamais sortir lorsqu'il aurait plaidé allégeance a cet homme. Ce qui s'y trouvait était une cage dorée ou il ne pourrait plus jamais sortir lorsqu'il aurais plaidé allégeance a cet homme. La vie de mafieux n'était pas quelque chose à prendre à la légère.


Était-ce quelque chose dans quoi il voulait s'invertir ? Joon avait bien des défaut, mais il n'était pas un meurtrier. Surtout s'il devait un jour se trouver devant une femme ou un enfant. Il n'était pas dupe, ceux a qui ils s'étaient attaqués n'était pas tous coupables certains était innocent. Certain avait seulement eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Aucun témoin, s'était une règle importante qu'ils devaient appliquer, peu importe l'age ou le sexe de la victime. Non, il ne voyait pas ou il aurait sa place dans ce monde ou la lois du plus fort régnais. Mais quelle issue avait-il ? Aucune... Ou du moins, il n'en voyait pas. Sa famille ne le laisserait pas glisser entre leurs doigts si facilement. Ce rejet n'était qu'un avertissement de son père. Une façon de lui prouver qu'il pouvait lui enlever tout ce qu'il avait s'il le voulait, même la vie. Son géniteur savait très bien que Joon ne pouvais s'en sortir, tout seul, et le rouge et, or se doutait bien que son père devait être au courant qu'il restait avec Jae. Il devait d'ailleurs utiliser son ainé pour garder un œil sur lui, il ne serait même pas surpris que son frère lui est rapporté ses moindres faits et geste avant la rentrée. Joon savait que si jamais il déciderait de se barrer définitivement, on ne lui permettrait pas. Même que son père, serait surement le premier a le ramener par la peau des fesse et lui faire payer cette désertion.  


Malheureusement, il ne pouvait se confier à cette fillette. Comment pourait-elle comprendre à son âge et il n'avait pas envie de briser cette image qu'elle avait de lui. Elle semblait l'apprécier autant qu'il l'appréciait et il avait envie de prendre soin d'elle. Si sa soeur ne pouvais pas, lui le pouvait. Il était bien là, en chair et en os. Il devrait peut-être en faire son minion personnelle... À cette idée, il pouffa de rire, rire qu'il tenta d'étouffer dans la chevelure brune et soyeuse de Jaya. Une fois calmé, il daigna enfin réponde à ce mini bout de femme, prenant bien soin de ne laisser que la joie transparaitre dans sa voix.

    «Oui, ça et admirer les étoiles. Elles m'aident à me changer les idées et le ciel est particulièrement magnifique cette nuit, tu ne trouves pas ? Et je ne suis pas triste Jaya, loin de là ! Je suis juste un peu stresser avec les cours et tout... C'est que j'ai beaucoup de trucs a rattraper. C'est ce qui arrive quand on n'étudie pas, ça sera un miracle si j'arrive à passer les BUSES cette année... »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Jaya Elmandjra
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 81
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Dim 13 Nov 2016 - 21:58



❝ Wish upon a shooting star ❞


Joon et Jaya
Le naturel curieux de Jaya était de nouveau revenu au galop lorsqu’elle lui avait demander ce qui n’allait pas. Lorsqu’il lui avait dit qu’elles se seraient sûrement crêper le chignon à un moment ou à un autre, Jaya ne put s’empêcher de rire. Il avait sûrement raison. De ce que Zahara lui avait dit, elles se ressemblaient énormément. Et avec le caractère que Jaya se connaissait, leur relation aurai pu être explosive de temps en temps. Mais elle l’adorait quand même.

- Est-ce que tu as des frères ou des sœurs toi ? Ils te manquent ?


Elle avait aussi apprécié que Joon lui dise qu’elle puisse venir le voir si elle en ressentait le besoin. Elle s’imaginait déjà aller le déranger dans le dortoir des garçons, en plein milieu de la nuit, à sauter sur son lit pour tenter de le réveiller. Elle ne put s’empêcher de glousser à l’idée. Elle se ferais sûrement gronder pour avoir osé mettre les pieds dans le dortoir des garçons, mais ce n’est pas grave.

A un moment, Joon avait posé sa tête sur la sienne, et elle l’avait senti rire dans ses cheveux.



- Pourquoi tu rigoles ? demanda-t-elle un peu incrédule.

Il semblait avoir retrouver sa joie de vivre. Enfin plutôt qu’il avait retrouvé son humour. Il lui avait expliqué qu’il était juste stressé à cause de ses examens et des cours qu’il devait encore rattraper. Mais elle sentait qu’il y avait quelque chose d’autre. Pour l’avoir vu dans le cours de potion, il avait plutôt l’air distrait. Là ça avait l’air plus sérieux. Mais elle avait décidé de laisser couler pour ce soir. Simplement profiter des étoiles. Ni plus, ni moins.


- Oui j’aime beaucoup les étoiles. Elles sont particulièrement belles ce soir. Tu t’y connais, toi en astrologie ? A la maison, j’avais quelqu’un qui m’avait enseigné les étoiles. J’avais trouvé ça très interessant…
©BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: (Libre) Wish upon a shooting star...   Aujourd'hui à 1:07

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Septième étage :: Tour d'Astronomie-