Pourquoi lui ? [Libre + Morange & Lilianor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ona O'Sullivan
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 15/07/2015
Parchemins : 384
Points d'activité : 23
Avatar : Mackenzie Brooke Smith
Multicomptes : Gareth Davis - Neville Londubat
Image :
Âge : 15 ans
Année : 5 ème
Situation financière :
  • ★★★★☆

MessageSujet: Pourquoi lui ? [Libre + Morange & Lilianor]   Sam 22 Oct 2016 - 14:12

Ona venait de rentrer dans la grande salle pour le petit déjeuner et allait vers sa table quand elle vit un petit seconde année de sa maison et lui demanda :

"Est-ce que tu as vu Morange ? J'ai besoin de lui parler."

Le jeune adolescent, un certain Gareth Davis lui dit que non. Il ne l'avait pas vu quand il était descendu ici. Ona le remercia et le laissa ressortir de la pièce. Il faut dire qu'elle était dans les dernières de sa maison à venir manger. Elle avait passé trop de temps à se demander comme éviter Morange alors qu'elle avait besoin d'explication sur leur rupture.

Elle allait s'assoir à une place libre quand elle se rendit compte que le garçon qu'elle cherchait mais redoutait tant était assis de l'autre côté de la table. Elle se dit qu'elle allait l'ignorer pour le moment et manger tranquillement tout en évitant de croiser le regard de ce Tiller. Ce qui n'allait pas être évident cette année encore.

Pourquoi avait-il fallut que ce garçon soit aussi en cinquième année comme Ona ?

N'en pouvant plus elle se leva et alla directement vers la table des serpentards. C'était quelque chose d'inhabituel pour un serdaigle que de vouloir aller voir les serpentards. Mais là, Ona avait une bonne raison. Lilianor !!

Elle devait lui parler et rapidement avant de se confronter verbalement avec Morange. Lilianor était aussi en jeu dans la relation entre Morange et Ona. C'était pour Lilianor que Morange avait quitté celle avec qui il débutait à peine une relation romantique lors de leur quatrième année. Et puis pourquoi il sortait avec une élève plus âgée ? Ona ne trouvait rien dans Lilianor qui la fasse préférée à elle pour Morange.

Elle demanda à la première serpentarde si Lilianor était là mais la serpentarde lui dit juste :

"Je m'en fiche de savoir où elle est. Cherche la toi-même. Tu ne vois pas que je prends mon petit déjeuner ?"

Ona avait visiblement déranger cette élève plus âgée et se mit donc en quête de celle qu'elle recherchait. Celle qui avait volé Morange au cœur de Miss O'Sullivan.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18590-ona-o-sullivan-termine
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Pourquoi lui ? [Libre + Morange & Lilianor]   Lun 31 Oct 2016 - 4:31


Un trait de Lumière s'infiltre entre les carreaux des hautes fenêtres de la Grande Salle et vient illuminer les deux tables qui se trouve tout à gauche. Il fait particulièrement bon pour une journée d'octobre , et Morange en oublierait presque que l'automne est déjà arrivé. Affalé sur la table de sa maison , divers parchemins et grimoires autour de lui , il fait tourner la cuillère de son café dans sa tasse. Ses yeux sont perdus dans le vide, et sa tête appuyée contre sa main. ca va être une dure journée, il le sent. Le bout de sa plume effleure son menton tandis qu'il posse de longs soupirs. Il fait peut être beau , mais encore une fois , il ne trouve pas la motivation pour travailler. Ca commence à devenir une sale habitude... Serait il en train de penser que tout cela ne lui sert à rien étant donné qu'il récolte toujours de bonnes notes sans même travailler ?

Ses yeux dérivent sur la foule d'élèves qui s'amassent dans la salle pour le petit déjeuner. Il cherche une connaissance , un ami ; ou encore même Lili, qui lui manque tous les jours quand elle n'est pas là. Malheureusement, leur relation est basée sur un mensonge. Et ce mensonge les pousse à ne pas se côtoyer en journée, ou rarement. C'est trop risqué ; autant pour lui que pour elle. S'efforçant de détourner ses pensées de la jolie blonde, il tente de se concentrer sur son travail.

Il réussit à écrire quelques lignes sur son devoir... jusqu'au moment ou une jeune rousse rentre dans son champ de vision, pas loin de lui. Morange laisse sa plume en suspens au-dessus du parchemin et tourne lentement sa tête vers elle. Ona. D'un coup, il se souvient pourquoi elle lui en veut ; et quel connerie il avait faite ce jour là de la tromper. Le jeune garçon la dévisage un instant, se rendant compte à quel point , même s'il aimait Lili, elle lui manque. Son café est devenu tiède, tout autant que le temps dehors qui se refroidit peu à peu. Et d'un coup, il semble devenir glacial quand Ona, qui apparemment ne comptait pas rester assise, se lève pour se diriger vers la table des verts et argents. Ce fut un bon point que la Grande Salle ne soit pas encore bondée ; car Morange entendit presque distinctement dans sa tête les mots d'Ona à l'une des élève de la maison. Ses sourcils se froncèrent imperceptiblement.

Il se doute qu'une discussion entre eux trois est essentielle pour mettre les choses au clair... mais là ? Maintenant ? Aujourd'hui ? Morange n'est pas sûr d'être prêt à affronter tout ça dans la minute. Ona, quant à elle, a l'air particulièrement déterminée. Il faut mettre les points sur les i. Le serdaigle lâche sa plume d'une mine agacée , inspirant un grand coup. Sous le regard d'autres élèves, il laisse ses affaires en plans et s'avance vers son ex-petite amie. Bien sûr, il ne cherche en aucun cas le conflit. La communication , le dialogue : Voilà la solution. Il lui attrape doucement le bras tandis qu'elle continue ses recherches , fouillant la salle de ses yeux azurs. Toujours ses gestes doux et calmes qu'il avait auparavant avec elle.

Ona, attends fait il. Salut.. Ca va ?C'est étrange de lui reparler. Une étrange sensation, comme un bond en arrière. L'espace d'un instant, il se contente de la dévisager. Elle n'a pas changée. Puis ses lèvres s'étirent en un fin sourire. Tu cherches quelqu'un en particulier ?

Lili. Voilà la personne qu'elle cherche, pauvre crétin. Maintenant, tu vas devoir t'expliquer. Il s'en mord les doits, rien que d'y penser. Parce que pour tout dire, il n'a pas la moindre idée de comment cette petite discussion va tourner. Mais enfin, le temps le lui dira. Rapidement, il jette un regard par-dessus son épaule pour vérifier que sa copine est absente. Fort heureusement, aucune trace d'elle. Il reporte son attention sur sa camarade. Son sourire s'estompe peu à peu. Il est heureux de la revoir, mais aujourd'hui, ce n'est peut être plus réciproque. Et c'est compréhensible.

Ca fait longtemps , finit il par lâcher dans un souffle, le visage redevenu de marbre.  
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Rez de chaussée :: La Grande Salle-