[ALEA] Mutinerie avortée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anastasiya Styrbjörn
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 29/07/2016
Parchemins : 121
Points d'activité : 105
Avatar : Alicia Vikander
Âge : 16.
Année : Sixième en Septembre 2016.
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: [ALEA] Mutinerie avortée ?   Jeu 27 Oct 2016 - 14:00

La patience était une vertu rare de nos jours, le monde vieillissait plus vite qu’il ne vivait sans que personne n’y porte la moindre attention. Les gens était pressés en permanence, pour tout et pour rien. Cela agaçait Anastasiya, l’insupportait, viscéralement. Bien sûr, cela lui arrivait d’avoir l’impression de perdre son temps face à des gens qui ne brillaient pas par leur intelligence, auquel cas sa patience avait des limites. Pour autant, c’était une maîtrise de soi qu’elle tâchait d’étendre un peu plus à chaque fois que le temps lui paraissait trop long. Aux yeux d’Anastasiya, c’était une véritable quête, atteindre une patience absolue était un objectif en soi, une qualité digne des êtres les plus sages.

Pour Anastasiya, tout était relatif à la cause de l’agacement. Est-ce vraiment si grave que cela d’attendre que la chaleur d’un feu s’étende à toute la pièce ? Peut-on s’impatienter de l’aube qui prend son temps pour transpercer la nuit ? Quand pouvait-on s’agacer de l’ingratitude d’un autre ? Tout était question de mesure et si certaines situations ne méritaient pas le moindre agacement, celles liées à d’autres individus nourrissaient bien plus facilement l’irritation.

A ce moment très précis, deux formes d’impatience s’opposaient. D’un côté, le professeur de sortilèges était en retard et faisait attendre ses élèves depuis un bon quart d’heure maintenant, si ce n’est plus. De l’autre, des élèves dont l’excitation ne faisait que croître avec le temps, entrapercevant l’opportunité de manquer un cours. Là où l’absence de l’enseignant pouvait être excusée par un tas de raisons toutes aussi valables les unes que les autres, les intentions des élèves étaient-elles toutes fondées sur de la paresse et un manque cruel de lucidité.

Comment devenir un sorcier digne de ce nom si notre vœu le plus cher était de sécher les cours ? D’autant plus des leçons aussi importantes et pragmatiques que celles de sortilèges. Que certains soient indifférents à l’intérêt des études sur les runes, elle le tolérait. Elle-même, elle devait l’avouer avait certaines réticences avec l’Astronomie et elle ne se serait sans doute jamais vu travailler ardemment des cours de Divination. Seulement, il fallait savoir faire la part des choses dans la vie, ce cours était important et cette mentalité était à proscrire, on ne pouvait pas se réjouir de manquer des cours, qu’est-ce que ça apporterait ? Quelques heures de temps libre, ce n’est pas ça qui manquait pour la plupart des élèves qui n’étudiaient que peu…

Les murmures se transformaient en brouhaha et les élèves devenaient de plus en plus indisciplinés, commençant à envisager de manière bien plus explicite le départ de la classe. Si le retard du professeur ne gênait pas Anastasiya, l’attitude de ses camarades commençait à lui chauffer les oreilles. C’était tout ce qu’elle détestait, le contraire de toutes ses idées de vertus. Le travail devait être sacré, base d’une reconnaissance future. Pourtant, elle semblait bien seule dans cette classe de paresseux.
Juste à côté d’elle, une jeune fille se leva et appelait les autres à la suivre, son explication est simple : si tout le monde part, le professeur sera dans l’obligation d’admettre que l’erreur vient de lui et non pas de quelques déserteurs.

Le monde s’agitait autour d’Anastasiya et l’envie d’intervenir se faisait de plus en plus
insoutenable.

A ses côtés, un bel exemple de l’esprit Gryffondor prend l’initiative de sortir de la classe, dans sa fouge, il bouscule la mauvaise personne : Anastasiya.

« En plus d’être un cancre sans le moindre avenir, tu te permets de déranger ceux qui veulent étudier et faire quelque chose de leur vie. »

Aussi tranchant qu’elle appréciait l’être.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21071-anastasiya-alexandrovna-styrbjo
Nahima Nashoba
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [ALEA] Mutinerie avortée ?   Jeu 27 Oct 2016 - 22:13

Mutinerie avortée ?
Anastasiya & Libre

“Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid.” Natif Inconnu

Anomalie ©

B
ientôt, cela ferait un long quart d'heure qu'ils perdaient tous leurs temps à se marcher sur les pieds devant cette porte désespérément close. Comment un professeur pouvait-il porter ce titre s'il était incapable d'être là pour ses élèves ? Nahima n'avait pas le merveilleux don de la patience, elle avait grandit dans un environement où aucun moment n'était perdu, aucun moment n'était inutile, il y avait toujours quelques à faire. Aussi, elle était une des premières à tourner en rond, tapotant impatiemment et très impoliment du pied lors des rares moments où elle s'arrêtait pour guetter l'extrémité du couloirs où le professeur Flitwick était supposé montrer le bout de son crâne.

E
lle n'en pouvait plus. Ses camarades commençaient de plus en plus à suggérer l'idée de s'en aller pour profiter des deux heures normalement consacrées aux sortilèges à faire des activités très probablement moins ludique... Mais soit, chacun occupait son temps comme il le souhaitait et la jeune brune avait en tête une petite virée au bord du lac pour se ressourcer et faire le plein d'énergie tellurique dont elle manquait cruellement lorsqu'elle était dans ce château fait de pierre froide. Le chant des oiseaux perçant par la fenêtre finirent de la convaincre, le professeur aurait du montrer un peu plus de respect envers ses élèves de toute manière... Non ? Non... Elle même ne croyait pas à son excuse sensée convaincre la fille raisonnable en elle. Cependant, voyant la masse rouge et or s'en allez d'un bloc, elle se senti pousser des ailes et leur emboîta rapidement le pas.

E
rreur. Dans sa précipation elle heurta une jeune serpentade, visiblement déjà sur les nerfs. Cette bousculade semblait accroître la rage dans les yeux de la jeune fille. Elle la connaissait, enfin, plus ou moins, c'était une élève de 6e année, certains cours se donnait parfois aux deux années et elle la croisait alors, arborant souvent un air agacé. Nahima n'avait vraiment cherché à la connaître mais maintenant elle regrettait un peu de se trouver sur son chemin et de se faire incendié de la sorte pour un malencontreux accident. Elle n'aimait pas vraiment ce faux-air de Sainte-Nitouche qu'elle se donnait. Bon d'accord, il était possible qu'elle aime réellement allez en cours mais ce n'était pas une excuse suffisante pour toiser les autres de si haut...

« - Excuse-moi... »

L
es seuls mots qui sortirent instinctivement de sa bouche était amplis d'ironie et d'un brin d’agressivité. Se faire prendre de haut par des petits anglais - ou n'importe quelle autre origine d'ailleurs - faisait partie des choses qu'elle supportait le plus difficilement. Parfois, elle en venait à se demandé qui d'elle où des autres avaient grandit dans les bois finalement.

« - Si tu voulais réellement faire quelque chose de ta vie, tu serais plutôt occupée à travailler ou à t'instruire par toi-même à l'heure actuelle plutôt que d'attendre  désespérément que quelqu'un le fasse à ta place. Mais bon, qui suis-je pour critiquer le système scolaire et les petits pantins suivant à la lettre un système automatisé... »

O
ups... Elle n'avait pas été capable de se retenir. Elle n'aimait pas chercher les ennuis, préférant d'ordinaire se tapir dans l'ombre en attendant que les jours passent, que le temps la rapproche petit à petit de ce qu'elle attendait tant mais son sang était chaud et elle ne pouvait rester de marbre face à cet air perfide et hautain profanant ainsi une insulte aussi mal camouflée qu'un flamand rose. Elle regretta cependant assez rapidement son geste, se rappelant qu'il était très mauvais en règle générale de se frotter aux serpentards, elle tourna rapidement les talons, s'apprêtant à partir, espérant que son interlocutrice ne se lance pas dans une attaque houleuse et ferait preuve de plus de maturité qu'elle-même n'en eut dans sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Anastasiya Styrbjörn
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 29/07/2016
Parchemins : 121
Points d'activité : 105
Avatar : Alicia Vikander
Âge : 16.
Année : Sixième en Septembre 2016.
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: [ALEA] Mutinerie avortée ?   Mer 2 Nov 2016 - 22:14

Ses yeux fusaient d’une partie à l’autre de cette silhouette qui lui faisait face. Elle l’observait. Ses moindres faits et gestes étaient passés au crible, tout était bon pour comprendre un peu plus cet étrange personnage qui venait troubler la paix qui reposait en elle. Anastasiya ne cherchait que rarement le conflit, c’était plutôt lui qui venait à elle de manière évidemment logique. Avec un tel ton et des idées si tranchées, les interlocuteurs ponctuels de la jeune Serpentard avaient du mal à rester à leur place, souvent bousculés et hors d’eux. Pour tout dire, cela mettait souvent Anastasiya dans l’embarras de voir des reparties aussi élimées et sans la moindre profondeur. Rares étaient les personnes sachant manier avec ruse la langue échaudée par l’affront.

Le visage clair de la Styrbjörn restait impassible, elle était atterrée par la réponse de la Gryffondor. Sa remarque avait été volontairement acerbe, preuve d’un agacement mais aussi véritable révélateur de personnalité. Là où elle espérait une réponse intelligente démontrant une méconnaissance d’Anastasiya, la jeune fille aux attributs rouges ne faisait que confirmer son étiquette de cancre sans le moindre avenir, comme la Serpentard l’avait décrite auparavant. Et ce n’était pas son ironie mal dosée qui changeait la donne. Toutefois, cette susceptibilité immédiate attira l’attention d’Anastasiya, elle aimait jouer avec ce défaut de caractère, appuyer dessus jusqu’à ce que la douleur se fasse sentir.

La Gryffondor partait déjà, sans doute dans le sentiment de honte qu’elle devait ressentir après une réaction si puérile de sa part. Anastasiya ne comptait pas en rester là, cela démarrait trop bien.

« Un système automatisé, intéressante remarque. Et ton moyen de l’améliorer est de profiter du moindre retard d’un professeur pour t’échapper ? C’est là la manière que tu as de manifester ton mécontentement contre les faits de société ? Etonnant. »

Anastasiya s’était levée pour que sa voix porte au loin, pour que la Gryffondor puisse l’entendre et se retourner, relançant une joute qui s’annonçait des plus intéressantes aux yeux de la Serpentard. Ce retard du professeur n’allait peut-être pas être si désagréable.

La posture d’Anastasiya avait changé, elle ne répondait pas aux critiques personnelles pour laisser place à la personnalité de cette jeune fille si facilement irritable. Sa réponse, peu importe laquelle, serait intéressante et montrerait les limites de son esprit. Anastasiya adorait ce genre de jeux qui mettaient en action ses capacités d’analyse et l’aidait à cerner les personnes qu’elle croisait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21071-anastasiya-alexandrovna-styrbjo
Nahima Nashoba
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [ALEA] Mutinerie avortée ?   Sam 12 Nov 2016 - 14:30

Mutinerie avortée ?
Anastasiya & Libre

“Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid.” Natif Inconnu

Anomalie ©

P
rête à allez vaquer à ses occupations, malgré ses espoirs la jeune serpente n'avait visiblement pas fait preuve de plus de maturité qu'elle et avait décidé de relancer la conversation, insistant un peu plus pour défendre ses idées droites et obéissantes, ne laissant d'autre choix à Nahima que de faire demi-tour pour rejoindre son opposante au milieu de la foule d'élève, attirés par leur échange.

L
a jeune gryffondor inspira profondément tentant de garder son calme. Il était inutile de créer une émeute pour si peu et les préfets ici présent ne manqueraient probablement pas de lui mettre une retenue si les choses dérapaient. C'est donc avec le plus grand calme possible qu'elle tenta de s'expliquer, préférant éviter la confrontation.

« - Je ne prétend pas manifester quoi que ce soit... Je penses simplement que si on veut réellement apprendre, on a pas besoin de perdre son temps à attendre quelqu'un qui visiblement ne vient pas. On peut apprendre tout un tas de choses hors d'une salle de cours figure-toi. Si toi tu aime profiter des retards des professeurs pour ne rien faire et te tourner les pouces, tant mieux, mais ce n'est pas une raison pour traiter de cancre ceux qui préfère utiliser chaque seconde à bon escient. »

E
lle avait de plus en plus de mal à rester calme face à cet air pédant arborer par son aînée. Un peu nerveusement, Nahima jetait quelques coups d'oeil aux autres élèves, tous restant immobile et observant la scène. Pitoyable, elle était loin d'être la seule à avoir esquisser un geste pour s'en aller mais elle était visiblement la seule à avoir le courage de défendre ses opinions.  Anastasya également d'ailleurs et malgré son irritation actuelle pour la jeune fille, elle ne pouvait que lui reconnaître cette qualité : au moins elle savait ce qu'elle voulait et n'avait pas peur d'exprimer sa pensée.

« -  On m'a toujours appris à rentabiliser le temps qu'on avait. Je suis désolée si dans ce pays il est mieux vu de passer sa vie à attendre, mais moi je ne fonctionne pas comme ça. »

U
ne fois de plus, elle laissa son regard balayer le couloir. La moitié des élèves étaient déjà loin et elle esquissa une nouvelle fois quelques pas en direction de la sortie, bien décidée à allez s’entraîner en extérieur plutôt que de perdre son temps à se faire insulter par une camarade de classe...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: [ALEA] Mutinerie avortée ?   Aujourd'hui à 7:18

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Sixième étage :: Cours de Sortilège-